Films # 200 et 201 : Flocons d’amour / Noël en cavale

Je reviens vers vous avec deux films de Noël : Flocons d’amour, et Noël en cavale. Je les ai vus l’an dernier, valent-ils le coup ?

flocons-damour-noel-en-cavale

Je reviens vers vous avec deux films de Noël : le premier, c’est Flocons d’amour, et le second c’est Noël en cavale. Je les ai vus l’an dernier, valent-ils le coup ?

flocons d'amour noël en cavale
flocons d'amour

On commence avec Flocons d’amour (Let it snow), un film Netflix de 2019. Ce nom vous dit peut-être quelque chose, il s’agit d’un recueil de 3 nouvelles paru en 2009 en Angleterre et qui a vite trouvé son public en France. A relire le synopsis du livre (que je ne suis plus sûre d’avoir lu… en tout cas j’en avais très envie à l’époque), j’ai l’impression qu’il s’agit vraiment de la même histoire. Un bon point !

Nous sommes le 4 décembre dans la petite ville de Gracetown. La neige est au rendez-vous, tout comme le destin amoureux de plusieurs adolescents qui vont se croiser…

Au casting, on trouve Kiernan Shipka que vous connaissez sûrement sous les traits de Sabrina dans la série Netflix, mais aussi Mitchell Hope (le prince de Descendants), Liv Hewson (Santa Clarita Diet) ; mais aussi – chez les adultes – Joan Cusack que l’on ne présente plus et D’Arcy Carden (The Good Place). Un bon casting qui donnait bien envie, en soit.

Evidemment, même sans ce casting, avec Noël + Netflix + romances adolescentes, c’était la recette pour me faire craquer et, honnêtement, j’ai passé un très bon moment devant ce film de 1h30.

Flocons d’amour n’a pas l’histoire la plus extraordinaire qui soit (d’ailleurs, je me rappelle plus trop bien de toutes ces petites histoires qui se croisent dedans ! ) mais je me rappelle surtout de cette sensation de quasi plénitude que j’ai ressentie en voyant ce film. Il m’a permis de me divertir et de m’enfoncer encore plus dans la magie de Noël. Et n’est-ce pas justement ce que l’on demande aux films de Noël ? En tout cas, si les critiques que j’ai vues passer sont un peu plus négatives que la mienne, je vous conseille quand même de donner une chance à Flocons d’amour.

noël en cavale

On passe à Noël en cavale (Get santa), un film de 2014. Il serait surprenant que vous en ayez entendu parler, aussi je tenais à vous en toucher deux mots car, lui, il m’a laissé un grand souvenir.

C’est l’histoire d’un père et de son fils, à Londres, qui découvrent avec stupeur que le Père Noël existe et qu’il a besoin d’un coup de main pour rentrer au Pôle Nord.

Ce film anglais et américain a lui aussi un bon casting. On retrouve dans le rôle du père Noël Jim Broadbent (le père de Bridget Jones), mais aussi Warwick Davis (Harry Potter) et Jodie Whittaker (Doctor Who).

Honnêtement, encore une fois, j’ai passé un très bon moment en regardant Noël en cavale. Certes il y a un petit côté enfantin dans l’histoire, mais cela reste “accessible” pour les adultes (comme moi, ils ne s’ennuient pas). Les rebondissements sont assez drôles, avec un humour anglais très agréable. En plus, pour un film de 2014, les visuels sont beaux – mais vraiment : j’étais surprise, la magie de Noël est bien au rendez-vous que ce soit dans les décors mais aussi dans les effets spéciaux car oui, il y a des rennes qui volent dans Noël en cavale ! Un film à voir, et à partager avec des enfants que vous côtoyez, en cette période de Noël.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous. Merci à vous !

Auteur/autrice : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl, 34 ans, scientifique reconvertie dans la rédaction technique. Toulousaine, ex-expatriée en Angleterre, actuellement à Strasbourg !

2 réflexions sur « Films # 200 et 201 : Flocons d’amour / Noël en cavale »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :