Livre de chick lit # 110 : La vie pourrie d’Ellie (30 ans, mode d’emploi) – Lucy Vine

Première chronique littéraire de 2019. Je ne pense pas en poster beaucoup ici, j’ai déjà tant à vous dire, mais vu que je n’ai pas encore pris le rythme du boulot (commencer à 6h30, faire la sieste d’après-midi et me coucher super tôt), je comble le “trou” de publication avec ce livre dont je devais vous parler et donc la chronique était prête !

la vie pourrie d'ellie

Ce livre, c’est La vie pourrie d’Ellie (30 ans, mode d’emploi) de Lucy Vine, un roman de chick lit paru chez J’ai Lu l’an dernier. Belle lecture !

Quatrième de couverture :

• Vous êtes-vous déjà rendu à un brunch dominical avec une sévère gueule de bois?
• Avez-vous déjà préféré votre lit et une pizza à un quelconque contact humain?
• Vous est-il arrivé de rester dans un appartement dévoré par la moisissure uniquement parce que le loyer n’y était pas cher ?
Si oui, faites la connaissance de votre alter ego : Ellie Knight. Son existence ne tourne pas rond et ses plans ne se déroulent jamais comme prévu. Elle déteste son travail, ses amis se casent tandis qu’elle peine à trouver l’amour.
Certains diraient que sa vie est un vrai foutoir, mais personne n’est parfait!

Mon avis :

Première chronique littéraire de 2019 pour moi, mais surtout première chronique que j’écris depuis trèèès longtemps – la faute à la vraie vie qui m’a tout simplement coupé l’envie de lire et de passer du temps devant ce de clavier. Mais les choses se sont arrangées et continuent de s’arranger, et me voilà de retour sur Lire Ou Mourir et sur mon blog ! Je vous souhaite donc une année 2019 avec un goût intact pour la lecture, ce loisir qui ne nous veut que du bien 🙂

Pour bien commencer, on va parler d’un livre qui tombait super bien quand je l’ai reçu en 2018 : La vie pourrie d’Ellie (30 ans, mode d’emploi). Parce que, mine de rien, j’ai eu 30 ans en 2018 et que, à l’instar de l’héroïne de ce roman, ma vie n’avait rien à voir avec celle qu’on attribue généralement aux gens de mon âge… Les stéréotypes, les clichés, les étiquettes de toutes sortes qu’on veut nous voir porter, les boites dans lesquelles on veut nous voir entrer : je connais bien ! J’avais tellement envie et besoin de rire en 2018 de cette pression sociale, ce fardeau que l’on nous donne et que l’on a du mal à gérer, qui nous empêche d’atteindre ce qui devrait être notre seul et unique but dans la vie : le bonheur.

Vu que, en plus, si vous vous souvenez de mon petit caractère, j’adore les comédies romantiques et les livres façon chick lit, on pourrait donc penser que ce livre-là, il a été imaginé, écrit et publié pour moi. Il ne me restait donc plus qu’à le lire, le découvrir et m’en forger un avis.

Alors, clairement, disons-le tout de suite : je ne suis pas vraiment comme Ellie. Mais en fait, c’est le but hein, on est tous différents, alors cela aurait été bizarre qu’Ellie me soit similaire en tout points. Malgré nos différences, j’ai compatis à ses “petits” malheurs, j’ai compris ses frustrations, j’ai ri de et avec elle. Bref je me suis vite attachée à ce petit bout de femme. J’ai passé un bon moment en sa compagnie, j’ai eu ce que j’attendais de cette lecture (un petit peu de détente, de calme et de plaisir loin de ce monde de brute)… mais sans découvrir pour autant les clés du bonheur quand on a 30 ans et que notre vie ne correspond en rien aux attentes de la société et de nos proches. C’est que j’ai eu envie de la réveiller (ou de la frapper, c’est tout comme ! ), la Ellie ! C’est aussi que ce roman est un défouloir, à mi-chemin entre L’accro du shopping et Bridget Jones. Et non pas un guide de développement personnel pour apprendre à faire comme Elsa : Let it go !

Est-ce que je vous recommande cette lecture ? Oui, si vous aimez le genre et n’en êtes pas encore lassés. Est-ce que c’est la solution à vos problèmes ? Non, mais au moins vous pourrez les oublier pendant quelques heures, grappillées ici et là.

La note de l’addicte :

4-etoiles

Et vous, vous entrez dans les cases de la société ? Vous vous sentez comment à ce propos ? Besoin d’un défouloir ou d’un guide pour s’en sortir ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire sur « Livre de chick lit # 110 : La vie pourrie d’Ellie (30 ans, mode d’emploi) – Lucy Vine »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.