Shopping # 292 : Quelques petits cadeaux pour ma fête, entre autres !

dvd vaiana

 

Attention, ceci est un article “shopping” fleuve avec quelques réflexions… disons philosophiques !

Il n’y a pas à dire, j’adore “marquer le coup“, profiter de toutes les occasions qui passent pour fêter le temps qui passe (même si celui-ci a tendance à me faire peur, ces derniers temps). Sur mon agenda, chaque nouvelle année, je note illico les différentes célébrations que je suis : l’Epiphanie, la Chandeleur, le Mardi Gras, le Nouvel An asiatique, la Saint-Valentin, la Saint-Patrick, Pâques,… Autant de dates que je ne célèbre que dans le seul but de fêter le temps qui passe, en quelque sorte, et surtout de me régaler au passage !

Sur mon agenda, il y a aussi évidemment des anniversaires… et des fêtes. J’avoue, je ne note que les fêtes que je connais par coeur depuis mon enfance : celles de mes parents, de mon frère et de moi-même. Et j’aime aussi marquer ces petites occasions en offrant un petit quelque chose à la personne qui a la petite “chance” de porter ce prénom. C’est tout bête, ce n’est pas matériel, c’est juste pour le plaisir de célébrer le fait qu’un proche porte tel ou tel prénom. Et, j’avoue, mon prénom, Cyrielle, je n’en suis pas peu “fière”. Je l’aime bien, il est assez “rare” pour attirer quelques commentaires quand je le prononce.  Il fait partie de moi… alors que je profite chaque année du 18 mars pour le célébrer… souvent en m’offrant un petit quelque chose qui me fait penser : “oui, aujourd’hui, c’est ma fête ! “.

livre chatCette année, d’ailleurs, j’ai profité d’avoir un petit bon d’achat chez Cultura pour m’offrir le DVD de Vaiana (je ne m’y fais pas qu’elle ne s’appelle pas Moana, comme en anglais), le dernier Disney à m’avoir envoutée. Ma mère, au passage, m’a offert ce livre en rapport avec les chats : Deux milliards de battements de coeur. Juste histoire de marquer le coup.

.

Mais doit-on nécessairement attendre une data précise pour offrir ou s’offrir quelque chose ? J’en connais qui préfèrent zapper les dates du calendrier et juste fêter leurs proches au détour d’une journée quelconque, juste parce qu’ils ont vu quelque chose qui leur a fait penser à la personne en question, au détour d’une session shopping. J’aime beaucoup cette idée, mais personnellement j’en serais incapable. Parce que j’aime les dates et que, vous l’avez vu à mes publications récentes sur le blog, si je n’ai pas un planning précis auquel je me tiens, je ne fais rien – je procrastine – je laisse le temps passer. D’ailleurs, cela se retrouve aussi dans ma vie de tous les jours, je suis TRES mauvaise pour garder un contact régulier avec mes proches si je ne les vois pas souvent (aka à la maison ou au travail). Ce n’est pas que je ne pense pas à eux, mais il me faut une structure pour sauter le pas, parce que je ne suis pas de celles qui envoyent un message pour juste savoir comment cela va. Il me faudrait noter sur mon agenda “appelle ton frère” tous les samedis (ou même tous les 1er samedis du mois), pour que je garde un contact régulier avec lui et je n’aime pas cette pression supplémentaire à mon quotidien (même si j’aime bien décoder les monosyllabes de mon frère ! ). Bref, tout cela pour dire que j’aime – et j’ai besoin même – de dates, de momentums, de structure, au quotidien.

.

build-a-bear-charmanderOn retourne dans la catégorie “cadeaux” de ce billet shopping avec un autre type de cadeau que j’aime me faire – parce que vous savez bien que je suis bien incapable de ne m’acheter des choses que pour les dates “vraiment” spéciales. J’aime aussi marquer le coup dans le cadre de mes voyages, acheter un petit quelque chose pour me rappeler telle ou telle destination. Et j’aime aussi dépenser pour me réconforter de devoir quitter des gens que j’aime et qui vont me manquer. La théorie par le shopping, cela s’appelle. Bref, il y a quelques semaines, j’ai passé un super week-end à Exeter, histoire de décompresser de ma thèse tout en revoyant des têtes familières qui ne font hélas plus partie de mon quotidien, maintenant que je suis rentrée en France. Alors je suis repartie en France quelques jours plus tard avec quelques trucs en plus dans ma valise…

glamour-beautyJ’avais besoin de réconfort, donc j’ai choisi le Build-a-bear Salamèche (Mèche pour les intimes) pour reprendre l’avion de retour en lisant le numéro hors-série Beauté de Glamour UK.

t-shirt gryffondorJe voulais fêter mon week-end à Exeter par un détour shopping à Primark où j’ai pris ce t-shirt Harry Potter (il n’y avait que Gryffindor ou Slyverin…), ce t-shirt Pusheen et ces chaussettes Dobby (aka la meilleure idée du siècle, vu l’histoire de Dobby et des chaussettes ! ).

tshirt pusheenchaussettes dobby

Et sinon, lors de mon séjour, il y a aussi eu deux achats nécessaires chez Boots : une crème de jour Nivea et une BB cream Garnier, parce que les échantillons que j’avais amenés étaient vraiment de mauvaise qualité !

boots-creams

Voilà pour cet article-fleuve dans lequel j’essaie de mettre les mots sur mon addiction au shopping. Que ce soit pour marquer le coup ou pour me réconforter. J’espère que cela vous a plu !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire