Livre jeunesse # 60 : Les filles au chocolat 5 – Cathy Cassidy

filles-au-chocolat-5-vanille.jpg

Alors que j’attends (im)patiemment que mon transfert de nom de domaine soit effectué, mes doigts me démangent, il me faut bloguer ! J’ai tant de choses à partager, on commence avec une chronique littéraire d’un roman jeunesse : “Coeur vanille” est le tome 5 de la saga “Les filles au chocolat” de Cathy Cassidy. Le livre est dispo au prix de 14,90 euros et je vous en souhaite une bonne lecture par avance !

Quatrième de couverture :

Honey, 15 ans, est l’aînée des soeurs Tanberry. Elle accepte mal le divorce de ses parents et ne supporte pas le nouveau compagnon de sa mère. Elle décide de rejoindre son père en Australie. Lui aussi a une nouvelle vie. Le lycée que fréquente Honey est strict et des photos compromettantes apparaissent sur sa page personnelle du réseau social Spiderweb.

Mon avis :

J’ai commencé le tome 5 des aventures des Filles au Chocolat un peu à reculons. Parce que je pensais que c’était la fin de la saga (ce qui n’est pas le cas, mais je ne vous en dirai pas plus), mais surtout parce qu’il met en avant un personnage que je n’apprécie pas : Honey. Honey, c’est une jeune fille en pleine crise d’adolescence, celle qui a mis les nerfs de sa famille à rude épreuve depuis l’arrivée de Cherry et son père dans sa vie de famille… Elle en a cassé, des pieds ! Même si je peux comprendre sa réaction quand sa demi-soeur lui a pris son petit-copain, même si je la plains vis-à-vis de son père… Honey et moi, c’était mal parti et je me doute que c’est le cas pour tous les lecteurs de la saga.

En plus, je ne comprenais pas (et je ne comprends toujours pas) pourquoi le titre francais de ce volume est relatif à la vanille et non pas au miel (Honey signifie miel en anglais et le titre original de ce volume parle bien de miel…).

Bref, tout ça pour dire que, Honey et moi, on est pas copines et que je n’étais pas plus enthousiamée que cela de découvrir son histoire. J’ai donc commencé ma lecture à reculons… et je me suis fait prendre au jeu. L’écriture de Cathy Cassidy est toujours aussi abile et agréable à parcourir, et son choix scénaristique d’envoyer Honey en Australie m’a aidée à accrocher à l’histoire au début, car je veux moi aussi découvrir ce territoire (mais fêter Noël en été, c’est bizarre, non ? ). J’ai donc parcouru ce tome avec plus d’intérêt que je ne le pensais. Jusqu’à accrocher à son histoire et à ses mystères, notamment la partie avec le père de Honey et celle du cyber-harcèlement. Inutile de dire que ces deux nouveaux coups durs pour Honey nous aident à nous rapprocher d’elle, on a pitié pour elle, on veut qu’elle se relève et se réveille pour se battre comme elle en a l’habitude.

A noter que le choix du sujet de cyber-harcelement est bien pensé, vu l’audience jeune de cette saga, cela peut éviter quelques bévues du genre dans la “vraie vie”.

Au final, vous l’aurez compris, j’ai été conquise par ce cinquième et avant-dernier volume de la saga “Les filles au chocolat”. Et j’espère bien pouvoir découvrir au plus vite le dernier volet, qui nous présentera un personnage que l’on n’a pas encore rencontré…

La note de l’addicte : 5 Etoiles

Et vous, vous comprenez ce passage de miel à vanille ?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente : Les filles au chocolat 5

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

2 réflexions sur « Livre jeunesse # 60 : Les filles au chocolat 5 – Cathy Cassidy »

Laisser un commentaire