Thé # 174 : Thé noir Lapsang Souchong – Dammann Frères

lapsang-souchong-dammann

Il y a très très trèèès longtemps, peut-être bien 10 ou 15 ans, ma maman m’a fait découvrir les thés de Chine super-fumés. J’étais encore jeune à l’époque, je n’ai même pas essayé de les goûter, je détestais cette odeur forte qui se dégageait à chaque fois que ma mère ouvrait sa bo[ite de thé. Quelques années plus tard, un personnage de Gossip Girl faisait l’apologie des thés Lapsang Souchong, eux aussi forts en arômes fumés. Par curiosité, je les ai testés. Et j’ai aimé.

Aujourd’hui, justement, j’aimerais vous parler du thé Lapsang Souchong de la marque Dammann Frères. C’est ma mère, encore une fois, qui l’a acheté, et qui l’a ressorti en décembre dernier. Je ne me suis pas fait prier pour l’aider à écouler son stock !

Elle a acheté ce thé en sachets classiques de la marque. Franchement, c’est pas plus mal car ils dégagent déjà une forte odeur et ont un goût plutôt fort après infusion !

A l’odeur, donc, c’est super fumé, presque piquant si on approche trop le sachet du nez. Au goût, c’est très fort mais cela ne pique pas, cela n’emporte pas la bouche. En fait, dès que l’on dépasse les 3 minutes d’infusion, le lapsang souchong a tendance à produire un goût un peu plus rond en bouche, il arrondit un peu la texture du breuvage. Cela reste un thé particulièrement goûtu (un goût de fumé, qui me rappelle ces fromages fumés en forme de saucisson aux Pays-Bas – mais sans le goût fromage ! ), que j’apprécie de bon matin pour me réveiller ou même en pause vers 11h – rarement dans l’après-midi car je me limite aux thés verts après le déjeuner…

Au final, je suis ravie d’avoir passé outre mon dégoût initial pour les thés fumés, ils me déçoivent rarement… Ce Dammann Frères, par exemple, même infusé bien trop longtemps, reste parfaitement buvable – et super bon !

La note de l’addicte : 5-Etoiles

Et vous, vous avez déjà goûté des thés type lapsang souchong ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

3 pensées sur “Thé # 174 : Thé noir Lapsang Souchong – Dammann Frères”

  1. C’est en cherchant des infos sur ce Lapsang que j’ai vu ton article. La première fois que j’en ai goûté, c’est parce que son nom et ses caractéristiques m’avaient interpelée. La vendeuse m’avait laissé sentir les feuilles à sec puis m’en avait servi une tasse. Je me suis demandée si j’allais vraiment pouvoir boire ce breuvage à l’odeur si fumée qui me donnait presque la nausée pour une première approche. Puis j’ai trempé mes lèvres dedans en priant pour que le goût ne soit pas aussi fort que son odeur. Et là, la surprise a été totale! Le thé est d’une douceur surprenant. Je l’ai beaucoup aimé et j’ai fini par en racheter. Par contre, j’ai goûté le Lapsang du Palais des Thés et je le trouve un rien trop fumé pour moi… Pour le moment! ;D

Laisser un commentaire