Road trip en Ecosse, partie 2 : Edimbourg

parc edimbourgDepuis que je vous ai parlé de l’organisation de mon road trip en Ecosse, samedi, je n’arrive pas à publier mes articles “normaux” : je veux absolument vous parler des différentes étapes de mon voyage, pour partager avec vous mon ressenti sur cette escapade, à travers quelques mots, photos et courtes vidéos. Pour prolonger les vacances et oublier la rentrée.

.

On commence donc avec Edimbourg (Edinburgh en anglais, qui se prononce “edinbra”). J’y suis arrivée le 14 août en fin d’après-midi, après 7 heures de voyage en train. Tout de suite, j’ai aimé cette ville, parce qu’elle a une histoire mais reste bien vivante (la “faute” au festival des arts du Fringe ? ).

On est restées un peu plus de deux jours sur place, le temps que notre pilote nous rejoigne. Pour commencer en douceur nos vacances, on s’est surtout baladées dans la vieille ville, pour s’imprégner de son atmosphère de fête.

.

edimbourg castleLe Royal Mile est une ligne droite qui relie le château d’Edimbourg au palais d’Hollyroodhouse. C’est très touristique, mais immanquable. Parfait, notre appartement AirBnB donnait pile dessus ! On a visité le château (sympa mais cher pour ce que c’est, heureusement il donne sur un beau panorama), j’ai admiré le palais (visite prévue pour la prochaine fois) tout en encourageant les copines qui avaient décidé de gravir Arthur’s Seat – une haute colline qui donne une vue magistrale sur Edimbourg.

.

national museum scotlandOn a aussi passé une demi-journée au National Museum of Scotland, qui propose beaucoup de choses : des collections sur les Premiers Hommes, des outils technologiques de notre temps, de la haute couture… Il y avait aussi une exposition sur les Celtes qui m’en a mis plein les yeux ! Pour couronner le tout, le NMS est un superbe bâtiment dont j’ai particulierement adoré le roof top qui permet d’avoir une belle vue sur la ville : il manquait juste un bar et une piscine pour que ce soit le paradis !

vue rooftop nms.

Deux autres visites sont à déclarer : celle du Writers’ museum (bof) et le passage obligé au salon de thé Elephant House café, qui n’est autre qu’un des endroits où J.K. Rowlings a écrit Harry Potter. Ne pas oublier de visiter les toilettes…

elephant house café

Mis à part cela, j’ai profité de mon passage dans sa ville pour faire coucou à Mademoiselle A (My world and Penny) (c’était super de te revoir ! ) et j’ai adoré pouvoir profiter du free Fringe festival, qui met à l’honneur humour, théâtre, cirque, cabaret, magie, musique, danse… pendant trois semaines en août, tout le temps et partout ! J’ai assisté à plusieurs mini shows sur High Street (parfois depuis la rue, parfois depuis la fenêtre de l’appart’), j’ai craqué pour le comique magicien qui performait “gratuitement” dans une salle un peu plus loin, j’ai souri quand les musiciens d’un pub ont commencé à entonner la chanson du générique de Outlander

festival fringe

On termine avec les découvertes gastronomiques : le test de quatre whiskies (j’ai une préférence pour les miellés et les fumés) et du haggis végétarien. Le haggis normal est une sorte de boudin dans une panse de brebis, servi en tranches… J’en ai testé plus tard, je suis pas trop fan…

A demain pour la découverte des Highlands !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Save

Save

Laisser un commentaire