Road trip en Ecosse, partie 4 : Isle of Skye

cyrielle-ile-de-skye

Avant de préparer mon road trip en Ecosse, je n’avais quasiment jamais entendu parler de l’île de Skye (Isle of Skye, en anglais). En organisant notre séjour, une copine voulait absolument passer deux jours complets sur cette petite île de 1700 km2. Je me suis dit que c’était un peu exagéré, vu que l’on ne passerait au final que 8 jours dans cette nation de 78 000 km2, mais j’ai suivi…

Et j’ai sacrément bien fait ! Je ne regrette pas un instant que l’on ait pu tant voir de Skye, car c’est un endroit extraordinaire (et je pèse mes mots). Si je ne vous en parle que maintenant, c’est parce que je voulais être sûre de pouvoir vous montrer, par mon texte et mes images, combien c’est THE PLACE TO VISIT. Je devais donc pouvoir trouver le temps de me poser, de classer notre millier de photos et de partager les meilleures avec vous. En route !

skye

Dans l’épisode précédent, je vous parlais de notre traversée des Highlands pour rejoindre l’Ile de Skye. Après Dornie, nous n’avons eu que quelques kilomètres à parcourir pour rejoindre le pont qui relie directement les Highlands à l’île de Skye. On arrive alors à Kyleakin, une petite bourgade dans laquelle notre auberge de jeunesse (qui était vraiment pas terrible…) se trouvait.

kyleakinIl était tard, il faisait gris (un temps vraiment mystique), on s’est installées à l’auberge et on est allées au pub du coin pour se sustenter et… admirer un phoque sauvage dans la baie ! Quelle belle surprise, il faisait son timide, mais j’étais RAVIE de pouvoir le voir ! J’ai ensuite prié le Dieu des animaux de me permettre de voir aussi des dauphins (car il y en a quelques uns au large de Skye…) et d’être coincée en voiture au milieu de moutons (c’est typique, ici).

.

near glenbrittleLe lendemain matin, on est partie de Kyleakin pour visiter les péninsules du Nord-Ouest de l’Ile de Skye : Waternish et Duirinish. La grisaille était partie, on a pu constater tout de suite que les paysages de Skye étaient superbes, avec des lochs en veux-tu en voilà (des petits, des grands, des géométriquement parfaits, des tortueux, des avec-des-îles-au-milieu…) et de belles montagnes/collines nues ou couvertes de bruyère.

fairy pool skye

Notre premier arrêt fût du côté de Glenbrittle où se trouvent les fairy pools. Ce sont des piscines naturelles, en terrasse les unes par rapport aux autres. Pour bien les voir, il faut les mériter, c’est-à-dire marcher 30 minutes environ pour voir la première, puis continuer à grimper… La distance et les montées-descentes ne nous faisaient pas peur, mais on a dû couper court après avoir aperçu la première piscine… car, dès que le vent s’apaisait, les midges nous sautaient dessus. On avait chacune une centaine de midges sur nous, on avait beau s’enturbaner avec des foulards, cela gâchait un peu notre expérience. Mais l’arrêt valait quand même le coup, c’était joli comme tout !

moutons

On a donc continué notre route, s’arrêtant toutes les 30 minutes environ pour admirer le paysage… et laisser passer les touristes pressés. En effet, les routes sur Skye sont minuscules, deux voitures ne peuvent s’y croiser, et encore moins se doubler ! Heureusement, il y a des passing places tous les 300m pour permettre les croisements, en toute amabilité vu que la coutume est que l’on fasse un signe à tous les autres automobilistes !

chateau dunveganchateau dunvegan mcleodOn s’est donc dirigé, lentement mais sûrement, vers le village de Dunvegan où se trouve un château des MacLeod. On l’a visité, c’était sympa… mais ce n’était rien en comparaison de ce qui suit ! On a en effet décidé de prendre un petit bateau pour se balader sur le loch Dunvegan. Le but ? Voir encore plus de phoques sauvages ! Et l’on n’a pas été déçues du voyage, il y en avait des centaines !!! Ni la pluie qui commençait à tomber, ni nos gilets de sauvetage moches, ni le fait que l’on ait raté d’un jour les dauphins sauvages n’ont entamé notre enthousiasme ! (Je souris toujours comme une gamine en revoyant la vidéo que j’ai faite là-bas… #memepashonte)

phoques sauvages

phoque sauvage(photo bonus : un phoque ET un héron en vol ! )

Le temps devenant très humide, on a repris ensuite la voiture pour se diriger sur la pointe à l’extrême Ouest de Skye : Neist Point, qui est un peu comme la Pointe-du-Raz du Finistère ! Malgré le temps, on a décidé de sortir de sortir affronter la pluie et le vent pour voir cela de plus près. Heureusement, des escaliers ont été aménagés, ce qui nous permet d’admirer sans encombre les falaises rocheuses, les prairies vertes, et le bleu-gris du ciel et de la mer.neist point

On retournait à la voiture quand j’entends mes copines crier : « Un dauphin ! « . Je me retourne et rien – j’ai cru à une blague ! Elles me juraient que non, je décidais de les croire et de laisser ma caméra en marche vers l’endroit où elle ont vu une nageoire dorsale apparaître. Une minute passe, je me lasse, je suis sur le point d’arrêter la caméra et, pile à ce moment-là, un dauphin apparaît ! Je vous laisse le constater deviner sur la vidéo en bas de cet article…neist point moutons

Il ne nous restait plus qu’à être coincées sur la route par des moutons, ce qu’ils se sont empressés de faire moins d’une heure plus tard, alors que l’on se dirigeait tranquillement vers Portree, la seule ville de l’île !

moutons-skye

Justement, comme c’est la seule ville du coin, c’est le seul endroit où trouver des restaurants (et où on a du réseau sur nos portables ! ), il y avait donc foule en ce samedi soir, on a dû se rabattre sur un fish and chips… et on en a profité pour réserver pour le lendemain dans un restaurant conseillé par le Routard, Portree étant tout près de notre bed-and-breakfast à Borve, où l’on passait deux nuits consécutives.

Parcours de ce premier jour sur Skye :

skye-jour-1

.

.

near old man of storrLe lendemain matin, le beau temps était de retour. Tant et si bien que j’ai pris des coups de soleil dans la journée ! On s’est dirigé comme prévu vers la péninsule de Trotternish qui nous promettait, elle aussi, des paysages à couper le souffle.

old man of storrOn a décidé de la visiter en longeant la côte d’est en ouest. On a donc commencé par traverser de belles collines aux couleurs chatoyantes, jusqu’à rencontrer le Old Man of Storr, un pic rocheux dans une montagne Storr (ci-dessus).

kilt rockOn a continué de suivre la côte et on s’est arretées, à l’instar de tous les touristes, pour voir le Kilt Rock, une cascade qui donne directement sur la mer. De l’autre côté de celle-ci, on peut apercevoir les îles de Raasay et Rona, qui font partie des Hébrides intérieures au même titre que Skye.

near kilt rock.

.

staffin baieC’était bien joli, mais j’avoue préférer notre arrêt suivant : la baie de Staffin, qui nous a permis de toucher l’eau et de (presque) regretter de ne pas avoir pris nos maillots (j’ai bien dit « presque » ! ).

staffin.

.

Les randonneurs du coin prisent la montagne qui domine Staffin, il s’agit de Quiraing, que nous avons décidéde traverser… en voiture ! On s’est cependant arrêtées en chemin pour en prendre plein les yeux. La vue est imprenable, et conduire sur de telles routes, et s’y garer sans s’embourber, est une expérience en soi !

quiraing

depuis quiraing(Cliquez sur la photo panoramique pour la voir mieux ! )

fairy glensDe l’autre côté de la péninsule se trouve Uig, un petit village sans grand intérêt, si ce n’est qu’il nous a permis de faire une pause déjeûner (avec des sandwiches maison) avant de chercher les fairy glens : des collines … particulières qui ne sont pas indiquées, ni sur la route, ni sur le GPS. Heureusement, j’avais chargé les cartes du coin sur le Google Maps de mon téléphone, de manière à pouvoir les utiliser en mode hors ligne. J’ai donc indiqué la bonne route à notre pilote, et on a trouvé facilement ses collines qui semblent dessinées par des fées ! C’était joli comme tout, dommage que les midges aient fait leur apparition dès que le soleil se cachait derrière un nuage !

fairy glen

near duntulm

duntulm castleVu que nous étions larges niveau timing, on a décidé de remonter vers le Nord de la péninsule en longeant la côte, histoire de rejoindre Duntulm, où se trouvent les ruines d’un château et le cimetière de Kilmuir, avec la stèle de Flora MacLeod (une héroïne des Jacobites, qui a aidé le Prince Bonnie Charlie à s’enfuir d’Ecosse #RegardezOutlander ).

duntulm museum

On est ensuite rentrées vers Portree pour notre restaurant, puis vers Borve pour dormir.

Parcours de ce second jour sur l’île de Skye :

skye-jour-2

Le lendemain, on avait réservé un ferry qui va de Armadale à Malaig pour rejoindre les Highlands. Attention, selon les marées, ils peuvent changer les horaires de réservation, c’est ce qui nous est arrivé – ils ont avancé notre ferry. Heureusement, on s’était levées assez tôt pour arriver à l’heure !

Ce stress de dernière minute n’a pas réussi à entacher notre plaisir de visiter Skye. C’est hallucinant de pouvoir admirer tous ces paysages en un seul et même endroit ! J’espère vous avoir donné envie de passer dans le coin, et de vous y attarder. Si ce n’est pas le cas, voici une petite vidéo pour vous faire changer d’avis :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Par Cyrielle - rédactrice de Apologie d'une Shopping-Addicte - fan de produits de beauté, de son chat Disney, de thés, de lecture et de séries TV.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager ainsi qu'à le commenter !

Laisser un commentaire