Nettoyants # 65-67 : Battles d’eaux micellaires

Les années passent et je ne comprends toujours pas que la supercherie ne soit pas connue de tous : l’eau micellaire, cela nettoie – cela ne démaquille pas ! Enfin… c’est ce qu’on va voir dans cette battle de trois eaux micellaires, des gros flacons terminés ces derniers mois.

eaux micellaires nivea garnier

Alors, déjà, un mea culpa général s’impose : le mieux, pour bien se nettoyer le visage, c’est les produits rinçants, pas l’eau micellaire (sauf pour certains types de peau réactifs, mais ce n’est pas mon domaine d’expertise). Mais, voilà, je suis parfois bien flemmarde et la salle de bain semble alors bien loin… Donc chaque matin et chaque soir, je me nettoie le visage, oui, mais parfois, je le fais avec de l’eau micellaire.

Donc disons que, comme moi, il vous arrive de trouver le chemin à la salle de bain bien long, ou alors vous partagez votre salle de bain et elle est occupée… Plutôt que de zapper la case “nettoyage du visage” (oh malheur, c’est un crime ! ), on va voir laquelle de ces eaux micellaires préférer, parmi les trois suivantes :
– l’eau MicellAIR’ O2 oxygénation de Nivea, pour peaux sensibles
– l’eau MicellAIR’ O2 oxygénation de Nivea, pour peaux mixtes à grasses
– l’eau Biphase micellaire SkinActive de Garnier.

La bonne nouvelle, c’est que ce sont trois eaux micellaires vendues en gros flacons de 400mL que voilà, achetés en supermarché, donc le gagnant de cette battle sera dans tous les cas un produit plutôt accessible à l’achat (12 à 15 euros le litre environ, d’après Beauté-Test… mais les promo beauté sont là pour ça ! ).

J’ai voulu tester l’eau MicellAIR’ O2 oxygénation de Nivea, pour peaux sensibles, alors que je n’ai pas la peau sensible, car cela ne peut pas faire de mal, hein ?! Et je voulais vérifier s’il y avait vraiment une différence entre cette version et la version peaux mixtes à grasses. J’aurais pu juste comparer les listes d’ingrédients : 18 pour les peaux sensibles, 21 pour les autres. Les ingrédients changent d’ordre aussi, ils sont parfois différents… et il semble en effet y avoir une compo un poil plus adaptée aux allergiques chroniques dans le flacon violet… mais cela reste un eau micellaire de GMS (poloxamer 124, polyquaternium-10, trisodium EDTA, etc. – mais on évite l’alcool de la version peaux grasses ! ). Heureusement que l’eau micellaire… cela se rince !!! Et oui, deuxième cliché contre lequel je me bats : l’eau micellaire doit se rincer… Alors, certes, j’ai la flemme d’aller à la salle de bain, donc je la fais venir à moi… avec de l’eau thermale en spray, et pas qu’un peu, pour bien déloger toutes les impuretés !

Niveau efficacité, je n’ai vu aucune différence entre les deux flacons Nivea (mais, je le répète, ma peau n’est pas sensible). C’est efficace pour nettoyer le visage de bon matin (pour virer les restes de crèmes de nuit + le sébum), et efficace aussi après le démaquillage le soir. Moins efficace que se laver au gel moussant, ceci dit. Pour le fun, j’ai testé de me démaquiller avec, et c’était horrible : il faut limite gratter pour retirer tout le fond de teint, et je ne parle pas du mascara !

On passe à Garnier qui m’a surprise avec cette eau Biphase micellaire SkinActive. En ajoutant de l’huile à son eau micellaire que j’adore… cela la rend un peu moins adaptée à un usage “nettoyant”, on est d’accord. Mais est-ce que cela fait de ce produit un démaquillant ? Et, question encore plus essentielle… un démaquillant efficace ?

Résultats bruts de mes tests avec l’eau Biphase micellaire SkinActive :
– Elle nettoie un peu le visage mais laisse un film gras, qui fait qu’on doit encore plus la rincer proprement. Point positif : cela va forcer certaines à rincer… Point négatif : cela me force à la rincer à grande eau, dans la salle de bain – pile ce que je ne comptais pas faire avec une eau micellaire ! Autant se nettoyer au nettoyant classique !
– Elle démaquille un peu mieux qu’une eau micellaire classique… mais on est loin de l’efficacité démaquillante d’une huile démaquillante. Le soucis, c’est qu’il n’y a pas 50% d’eau et 50% d’huile, donc il y a à la fois pas assez d’huile pour bien démaquiller (encore une fois, ce n’est parfait ni sur les cils ni sur le teint)… et trop pour nettoyer !

Au final, en floutant ainsi encore plus les limites encore nettoyant et démaquillant, Garnier ne tire pas son épingle du jeu et je préfère encore acheter un flacon d’eau micellaire classique de la marque, et un flacon d’huile démaquillante de la marque…

Et entre ces trois eaux micellaires, qui gagne ? Allez, disons que je suis plus à même de reprendre l’eau MicellAIR’ O2 oxygénation de Nivea, pour peaux sensibles… mais je ne pense pas que je le ferai vraiment !

Et vous, vous avez testé ces eaux micellaires ? Vous en avez pensé quoi ?

Retrouvez les produits Nivea et Garnier en GMS.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous. Merci à vous !

2 commentaires sur « Nettoyants # 65-67 : Battles d’eaux micellaires »

  1. Je me maquille très très peu, du coup le soir je fais tout partir en prenant tout simplement une douche et le matin je me rince le visage avec une eau micellaire de chez Sephora, en grand format. C’est juste pour enlever les restes de crème de nuit alors ça me suffit largement ^^.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.