Ciné Club # 17 : Quatre romances de Noël

Chose promise, chose dûe : on va à nouveau parler de téléfilms de Noël sur le blog ! On commence avec pas moins de quatre romances de Noël : A Christmas Prince, La Princesse de Chicago, Noël entre filles et Mariage sous la neige… et je vais vous dire lesquelles vous ne devez surtout pas rater !

romances de noel
A_Christmas_Prince

On commence avec A Christmas Prince, une production 2017 de Netflix avec Rose McIver (iZombie), une romance de Noël qui a si bien marché qu’elle a depuis pas moins de deux suites ! Mais on ne va parler que du premier volet ici ! Amber est une journaliste qui est envoyée très loin (dans un pays européen) pour y décrocher un scoop sur le Prince d’une toute petite monarchie. Elle va donc entrer incognito dans la vie de la cour…

J’ai vu de tout en ce qui concerne les critiques de ce téléfilm. Oui, les rebondissements sont attendus – et pas seulement pour les addictes des romances de Noël. Oui, les méchants sont dignes d’une série Z. Mais, je ne sais pas, j’ai apprécié mon visionnage qui m’a fait rêver de la vie de château (ô combien déjà-vue ici et là, je pense notamment à Princesse Malgré elle ou Une couronne pour Noël ou encore Un Noël de princesse) et surtout j’ai senti des ondes de magie de Noël. Je ne dois pas être la seule à apprécier Rose McIver (même si ici elle était moins bonne que dans iZombie), vu qu’il y a eu des suites…

princesse de chicago

On poursuit donc tout logiquement avec un autre téléfilm de Noël de Netflix qui se passe dans un château : La Princesse de Chicago (The Princess Switch, 2018). Cette fois-ci, c’est Vanessa Hudgens qui est au commande, et en double car elle joue une pâtissière qui va échanger sa place avec celle d’une princesse qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau !

Honnêtement, j’ai passé un bon moment devant ce téléfilm car il ne se prend pas au sérieux. Certes, les rebondissements sont prévisibles, mais l’humour est au rendez-vous et l’atmosphère bien sympathique. C’est léger, c’est joyeux, c’est… gentil. C’est peut-être un peu moins une romance de Noël que les classiques de Hallmark, mais il y en a quand même à se mettre sous la dent (et, non, ce n’est pas un prince ! ). En plus, j’ai vraiment apprécié la performance de Vanessa, notamment quand elle parlait avec un accent britannique parfait sous son rôle de princesse ! Dommage que mon côté scientifique ait voulu chercher un lien de parenté caché entre ces deux personnages !

noel entre filles

On change de registre avec Noël entre fille (Christmas on Holly Lane, 2018) qui a un public plus adulte : trois quadra se retrouvent dans une petite ville pour fêter Noël entre elles, avec leurs adolescentes, car elles ont de super souvenirs d’enfance dans cet endroit, mais elle ne pourront peut-être pas de sitôt en créer de nouveaux là-bas…

J’ai toujours un peu de mal à entrer dans les téléfilms de Noël quand les héroïnes sont maman, j’ai du mal à me voir en elles en fait. Ici, cela a encore plus mal commencé car j’ai toujours un peu de mal avec Sarah Lancaster, qui joue une des héroïnes ici. Mais, je ne sais pas, c’est peut-être le chalet ou l’atmosphère de cette petite ville, mais j’ai vite oublié mes a-priori lors de mon visionnage et j’ai finalement bien aimé ce téléfilm. Il n’a pas bouleversé ma vie, mais je l’ai trouvé sympa, agréable à regarder.

mariage sous la neige

Il me semblait opportun de préciser une histoire de mariage en 4ème film de cet article, et j’ai choisi Mariage sous la neige (Christmas wedding planner, 2017). Kelsey organise des mariages et va pouvoir briller en s’occupant de celui de sa cousine, qui est une it-girl locale. Cela pourrait être l’occasion rêvée de percer, mais cela va mal tourner…

Honnêtement, ce téléfilm m’a tellement déplu que je ne sais quoi dire. Il n’a rien de la magie de Noël. Les acteurs jouaient mal (y compris Kelly Rutherford malgré que c’était un rôle de mère riche qu’elle connait bien). L’histoire était peu intéressante. Je ne me suis pas attachée pour un sou à Kelsey. Je me suis ennuyée, j’ai trouvé le temps loooong et je ne vous conseille donc pas ce téléfilm !

Promis, des romances de Noël, j’en aurais des mieux à vous conseiller, bientôt !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous !

2 commentaires sur « Ciné Club # 17 : Quatre romances de Noël »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.