Truc # 71 ex-100 : Patchs points noirs nez – Joliderm

joliderm patch points noirs

Quand j’atteins un nombre “pile” sur le blog, j’aime en général faire un article spécial et parler d’un produit que j’aime tout particulièrement. Et bin… ce ne sera pas le cas, aujourd’hui ! On va dire que cette centième revue sur les “trucs” de la beauté mérite de mettre en avant le fait que, quand je n’aime pas quelque chose, je le fais savoir, na !

J’avais reçu ces patchs anti-points noirs de Joliderm il y a un moment déjà, et je vous avoue que je n’ai pas du tout été conquise par la chose dès le premier test. Autant j’adore les patchs Diadermine, ainsi que les Tosowoong que j’ai testés récemment, autant ceux-ci ne m’ont pas convaincue, pour une seule et bonne raison.

Je vous le disais lors de ma revue Tosowoong, la recette d’un patch anti-points noirs efficace, c’est de bien coller à l’épiderme. Pas au point de nous défigurer quand on l’enlève, mais quand même, il en faut, de la pression, pour retirer les détritus coincés dans nos pores ! Et, là, le soucis avec ce produit Joliderm, c’est clairement que ces patchs n’adhèrent pas bien à la peau.

Ils sont pourtant conditionnés pour le nez, et mon nez a la forme d’un nez, aussi il n’y a aucune raison pour ces patchs Joliderm pour ne pas bien coller aux reliefs de mon visage, et donc d’être efficaces.

Sachant que, en plus, ces patchs anti-points noirs de Joliderm coûtent quand même 13,90 euros pour 5 patchs, je ne peux pas vous recommander ce produit.

La note de l’addicte :

Et vous, vous avez entendu parler de la marque Joliderm ? C’est assez surprenant, ils font des cosmétiques de voyage et des objets de voyage (maroquinerie et compagnie)…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire