Moi & mes fesses, seconde partie

Vous le savez si vous avez lu la première partie de cet article, je souffre d’un kyste pilonidal au niveau de la raie des fesses, le mot “souffre” étant exagéré dans la mesure où ma version à moi est particulière.

canard bain british

En effet, la majorité des cas de kystes pilonidaux se traduit par une boule sous-cutanée qui fait mal quand on s’assoit ou fait des mouvements basiques, de type marcher ou ramasser de trucs par terre. Le mien est un kyste interne qui s’est apparemment infecté et qui a creusé un petit chemin vers la sortie, ce qui fait que je n’ai aucune douleur et aucune boule apparente.

En me documentant sur le sujet sur Internet, j’ai compris que la majorité des cas de kystes pilonidaux se traitait comme suit : un chirurgien ouvre, retire l’intégralité du kyste et, au lieu de laisser fermée la plaie en recousant, il la remplit de tulle gras qu’une infirmière devra changer tous les jours pendant 1 à 2 mois. La peau repoussant dans le trou, elle a tendance à s’accrocher au tulle gras et, quand l’infirmière le change, ça fait mal. A noter que pour que le tulle soit bien en place, il faut l’enfoncer jusqu’au bout du trou et, là aussi, cela douille sévère (les docteurs prescrivent souvent des mdécos de type morphine pour ça). A noter aussi que tout ceci a tendance à gêner les gestes de tous les jours, comme s’asseoir, s’allonger sur le dos, se baisser, aller aux toilettes…

Bref, avec toutes ses infos super agréables, j’étais prête au pire quand je suis allée chez mon chirurgien hier. Chirurgien qui s’est avéré ne pas être urologue comme Google me le disait, mais chirurgien esthétique (elle m’a expliqué que de très nombreuses spécialités s’occupaient des kystes pilonidaux).

J’étais prête au pire, donc, et j’ai eu une très agréable surprise : mon chirurgien a trouvé mon kyste petit (contrairement à mon docteur), peu infecté (idem) et donc “jeune”, elle pense qu’il ne faudra pas creuser un trou de 10cm de largeur pour l’enlever et, donc, le trou étant de largeur réduite, elle a décidé de le refermer ! En effet, même si certaines études tendent à faire penser que les récidives sont plus nombreuses quand on referme la plaie au lieu de la remplir de tulle et de la laisser ouverte, elle n’a jamais eu de tels cas de récidives !

canard bain vicking

 

Bref, tout ça pour dire qu’elle va refermer la plaie et que j’aurais juste à m’en occuper personnellement (laver la cicatrice, mettre de la crème et un pansement quotidien dessus) !!!

Conséquences : pas d’infirmière ( => pas de mal de chien), une plus courte immobilisation ( => départ pour l’Angleterre avancé ! ) ( => je vais pouvoir m’asseoir, m’allonger sur le dos, aller aux toilettes sans problème [ => je vais pouvoir continuer à boire beaucoup de thé ! ], faire du sport [ => je ne vais pas prendre 10 kilos au passage ! ] )…

Vous l’aurez compris, je suis sou-la-gée ! Certes j’ai toujours un kyste, certes je vais toujours me faire opérer (date choisie : le 4 février pour respecter les 15 jours de réflexion légaux), certes je ne peux pas faire ma valise tout de suite pour partir en Angleterre, certes elle peut toujours découvrir finalement un kyste énorme dans mon derrière… mais c’est déjà un énorme poids en moins pour moi !

J’ai RDV la semaine prochaine chez l’anesthésiste (j’ai demandé une anesthésie générale, c’est lui qui va décider si c’est possible ou pas [normalement, vu mon état de santé, cela ne devrait pas poser problème] ) et à nouveau chez le chirurgien pour tout planifier. Je n’irais pas jusqu’à dire que cela me tarde, mais, au moins, j’irais à ces RDVs avec moins d’appréhension !

Je vous tiens au courant ! Merci pour vos messages de soutien (ici, sur Facebook, sur Hellocoton, sur Twitter…) ! C’est fou comme ces kystes pilonidaux sont finalement très fréquents, vous avez quasiment tous un proche qui en a souffert !

Je continue quant à moi à vous en parler pour extérioriser tout cela (pour moi, donc) et rompre le silence sur ces kystes méconnus alors qu’ils sont si fréquents (pour que vous soyez vigilents si jamais de tels abcès vous poussent dans cet endroit si peu glamour qu’est la raie des fesses) !

EDIT : la suite est ici…

 

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

31 réflexions sur « Moi & mes fesses, seconde partie »

  1. moi qui suis pleine de kystes ( de la tête aux pieds !!) et qui me suis souvent faite opérée ,je ne connaissais pas celui ci …mais il n’est pas trop tard !! je ne me fais jamais endormir pour quelque opération que ce soit la dernière , vieille de 4 mois on m’a scié les os et mis une prothèse totale du genou , je n’ai pas voulue être endormie , juste loco-régionale …je suis mazo , l’odeur du cramé et les bruits de la scie ne m’impressionnent pas , par contre ,ce que je sais c’est qu’il faut à tout prix éviter le tulle gras , sauf sur les brulures d’urgences ….pour cicatriser rien ne vaut le gel de l’ aloé vera , j’ai du coup acheté 2 plantes et je mets directement des morceaux de pulpe sur ma cicatrice et garde la même feuille dans du papier d’alu au frigo , c’est naturel et efficace , si pas de plante il y a du gel naturel en vente sur amazon (je n’ai pas de commission LOL )…bon courage !!

    1. Ouch, tu es maso, oui ! ^^

      Pour le tulle gras, je suis OK pour le remplacer par de l’aloe vera en superficiel, sur une cicatrice et tout, mais pas dans la chair comme ici ! ^^

  2. Coucou ! finalement tu ne seras pas trop handicapée par cette intervention qui même si elle n’est pas une partie de plaisir, sera moins douloureuse et plus simple que prévu. Je pense que l’avis du médecin t’a un peu réconfortée et rassurée. J’espère que tu n’appréhendes pas trop… tu nous tiens au courant? je pense bien à toi et je suis sûre que tout va bien se passer

  3. c’est la premiere fois que j’entend çà, ton histoire de tulle… mon homme s’est fait opérer il y a 10 ans, interne comme toi, qui faisait mal. plaie refermée, et depuis pas de recidives !bon courage à toi en tous les cas

    1. J’espère que ce sera aussi le cas pour moi, le fait de ne pas avoir de récidives ! C’est très courant, la version “on laisse ouvert”, j’ai eu de la chance !

  4. Bonsoir!
    Alors ca…je ne savais pas pour ton kyste.
    Mais , je te souhaite bon courage et aussi gde guerrir rapidement…
    Bisous.
    Bonne soiree!

  5. Je suis soulagée que cela ne soit pas si grave même si ça nécessite une intervention.
    Merci d’en avoir parlé ici, ça peut arriver à tout le monde demain ou dans 10 ans et on sera content de tomber sur ton article pour nous rassurer. Je dis ça, car j’ai un soucis (rien à voir avec toi, je dois subir une intervention de la mâchoire) et sur le net il n’y a aucun témoignages et c’est un peu dur de ne pas savoir où l’on va.
    Bref, tu es super courageuse et l’opération va super bien se passer. J’ai hâte que tu partes en voyage pour que tu commences à nous raconter tout ça =D

    1. Exactement, j’en parle pour dédramatiser la chose pour moi, mais aussi pour faire connaître ce truc pas si rare que ça, histoire que personne ne flippe trop tout seul dans son coin !

  6. pour donner suite à ton hésitation sur l’aloé vera par voie buccale , je te fais peut être découvrir mais cela existe aussi en solution buvable…donc …on peut aussi se soigner de l’intérieur par ce moyen , comme c’est amère c’est arrangé de façon à être buvable….
    sur le blog de lin…
    ou
    amazon

    bonne soirée, j’espère que tu vas pouvoir aller en Angleterre j’aime vivre dans ce pays…mais il y a longtemps que je n’ai pu y aller

    bises…..je te suis ….

    1. En fait, c’est pas la voie buccale ici qui me fait hésiter, mais le fait que ceux qui ont un énorme trou (de 10 cm de diamètre sur 10 de profondeur), ouvert, dans le bas du dos, ne peuvent pas y verser de l’aloé vera à la place du tulle gras, mdr ! ^^

  7. je suis bien contente pr toi que ce soit finalement plus simple et moins contraignant que prévu, ouf!!!! bisous ma belle!!!

  8. j’avais mal pour toi en pensant au tulle gras! mais ouf ce ne sera pas le cas ! je n en avais jamais entendu parler et je ne peux plus voir mon fessier sans penser à toi !
    enfin à toi! non ! pas exactement lol pas à ton postérieur!^^ !mais au fait que ça peut arriver à tout le monde 😉 Vivement que tu sois tranquille avec ça 🙂

  9. Je comprends que tu sois rassurée et j’espère que tu pourras avoir l’anesthésie générale que tu souhaites ! (à chaque fois que j’ai voulu en avoir une les médecins ont pas été d’accord les salops ! lol)

  10. Oulà mais je reconnais cette chanson.
    J’ai le même kyste que toi depuis le lycée. Il s’infecte (et donc “gonfle” et devient très douloureux) dès que je suis stressée. J’ai fait le choix de ne pas l’opérer car pour le moment la fucidine me sauve à chaque fois. Je ne pouvais pas me permettre d’être immobilisée pendant 2 mois lors de mes études et maintenant que j’ai un boulot, c’est encore moins imaginable.
    Sans vouloir jouer la curieuse, j’aimerai bien avoir des news après ton opération … manière de savoir ce qui m’attend surement un de ces jours …
    Dans tous les cas, très bon courage à toi !

    1. Exactement, c’est pas gérable avec une vie professionnelle ou estudiantine, ce truc ! Là, je vois, alors que j’ai eu l’opération facile et le chirurgien qui m’a recousue, j’ai du mal à lire, j’imagine même pas bosser des cours !

      La troisième partie est ici : http://apologie-d-une-shopping-addicte.over-blog.com/article-moi-mes-fesses-troisieme-partie-115091083.html

      Et la quatrième là : http://apologie-d-une-shopping-addicte.over-blog.com/article-moi-mes-fesses-troisieme-partie-115091083.html

  11. Contente de voir que finalement tu pourras être un peu plus libre de tes mouvements, c’est déja ça.
    C’est vrai que ne rien pouvoir faire, c’est plus qu’embêtant.
    Les petits gestes simples de la vie quotidienne, comme s’asseoir, s’allonger…..seront un peu moins gênant pour toi et c’est tant mieux.
    Bon courage et j’espère que de bonnes nouvelles pour la suite.
    Te fais des bisous

    1. C’est ce que j’essaie de me dire actuellement car j’ai un peu de mal (surtout aujourd’hui) à m’asseoir et m’allonger, je ne tiens pas la longueur quand je marche ou monte les escaliers, mais cela aurait pu être biennnnnn pire !

  12. Ah c’est plutôt une bonne nouvelle mais même avec les mèches il y a risque de recidive alors si elle peux recoudre aussitôt sa t’evitera des soins pénible . Après tu devras surveillez a vie . Toute façon tu le sentiras un coup de stress fatigue et la douleur reviendra .

Laisser un commentaire