Maquillages # 182 à 184 : Battle de mascaras Bourjois, Gemey et Estée Lauder

battle mascaraJe vous retrouve aujourd’hui pour un article 3-en-1 : je vais vous donner mon avis sur trois mascaras que j’ai terminés pas-si-récemment-que-ça (oups, j’ai pris du retard sur mes revues). Ces mascaras sont : le Volume Glamour Max Definition de Bourjois, l’Effet Faux-Cils Volum’ Express de Gemey-Maybelline et le Double Wear de Estée Lauder.

Qu’on se le dise tout de suite, en terme de mascara, je ne suis généralement pas très difficile. Un mascara basique a tendance à remplir mes critères, qui sont de rajouter un peu de volume sur mes cils (surtout au niveau des racines), et de les allonger un chouia tout en ne touchant pas à leur courbe naturelle. Je veux que ceci soit fait en deux couches maximum, je ne veux pas que cela fasse de paquets ou pattes d’araignées (je veux par contre un résultat à mi-chemin entre naturel et faux-cils) et surtout le mascara doit être facile à démaquiller avec de l’huile démaquillante, je ne veux pas perdre des cils à chaque démaquillage ! Enfin, pour terminer, si le mascara est pas cher, c’est tant mieux et il aura des points supplémentaires s’il a un volume “miniature” car j’ai beau porter du mascara tous les jours, je n’ai jamais fini un full size avant qu’il ne soit périmé. (Oui, je sais, cela fait beaucoup de critères, au final…!)

double wear estée lauderOn va commencer par le Double Wear d’Estée Lauder vu qu’il ne ressemble en rien aux deux autres. Ce mascara est plus cher et promet une tenue ainsi qu’une longueur extrême. Si la tenue est en effet sans faille, la longueur n’a rien d’extrême : elle est juste un poil optimisée ! J’aime sa brosse à poils fins et courts, qui permet de ne pas en mettre partout et de bien couvrir tous les cils. Cela donne un résultat naturel (que l’on peut voir dans cet article), mes cils sont magnifiés et, franchement, même si le volume n’est pas démultiplié, je suis satisfaite du résultat. En fin de journée, malgré son nom de “tenue… extrême”, il n’est pas difficile à démaquiller.

Point négatif : c’est du Estée Lauder, donc ce mascara coûte bien plus cher que les suivants : comptez 25-30 euros les 6mL.

Les deux mascaras qui suivent sont plus abordables (13 euros pour le Bourjois de 10mL, 10 euros pour le Gemey de 10,6mL) et promettent la même chose : des cils très volumineux, comme des faux-cils pour Gemey et très glamour pour Bourjois.

gemey effet faux-cilsLe Gemey, Effet Faux-cils, est indétrônable sur la toile grâce à sa brosse en poils qui est incurvée. La première couche doit se faire via le côté incurvé, la seconde par le côté plat. Franchement, ce n’est pas le pus facile, la brosse est large et on a vite fait de se retrouver avec des traces de mascara sur les paupières. Néanmoins, le volume est au RDV, les cils semblent plus longs et restent courbés (voir ici). L’effet n’est pas si “artificiel” que le nom du mascara le laisse entendre, on peut porter ce mascara tous les jours sans encombre. Et pour le retirer, c’est facile.

volume glamour max definition bourjoisLa brosse du mascara Volume Glamour Max Definition de Bourjois est différente : elle est à picots, uniformes. Il est plus facile de l’utiliser mais les picots sont assez courts, ce qui peut poser problème… Ce mascara a un rendu plus naturel que le précédent, mais moins naturel que le Estée Lauder. Il ajoute un petit peu de volumes aux cils, mais pas des masses non plus. Il les rend aussi un peu plus longs, visuellement, la différence est là-aussi pas forcément flagrante. La tenue est super (c’était aussi le cas plus tôt), le démaquillage se pratique aisément.

Au final, je n’ai aucun coup de coeur parmi ces trois mascaras, et je ne les déteste pas non plus. J’aime le côté naturel donné par le double Wear d’Estée Lauder, j’aime le volume du Effet Faux-cils de Gemey et je trouve le Volume Glamour Max Définition de Bourjois plutôt facile à appliquer. Après, est-ce que le côté naturel d’Estée Lauder explique son prix ? Je ne pense pas. C’est pourquoi il mérite selon moi une étoile de moins que les autres, même si cela reste un bon mascara.

La note pour Gemey et Bourjois : 4-etoiles

La note pour Estée Lauder : 3-etoiles

Et vous, vous avez testé ces mascaras ? Vous les avez aimés ?

Retrouvez les produits Gemey Maybelline et Bourjois en vente en GMS, et ceux de Estée Lauder en parfumerie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

1 réflexion sur « Maquillages # 182 à 184 : Battle de mascaras Bourjois, Gemey et Estée Lauder »

  1. Bonsoir,

    Non pas tester ceux la, je ne les connaissais pas d’ailleurs ….

    Ils y en a tellement sur le marcher ^^

    Merci pour ce partage, et cet avis 🙂

    Bonne soirée

Laisser un commentaire