Truc # 72 : Baume pour lèvres et pointes des seins – Dr. Lipp

baume dr lipp

Alerte au produit chelou ! On va parler d’un baume à lèvres qui se dit aussi efficace pour traiter la pointe des seins (les mamelons, quoi) ainsi que toutes les peaux bien sèches, comme celles de nos cuticules et de nos pieds. C’est pas moi qui le dit, mais le Dr. Lipp !

Je veux bien croire le Dr. Lipp qui commercialise ce soin multi-usage en disant que c’est un secret bien gardé, passé des mères allaitantes aux makeup artists, mais moi, j’ai utilisé ma miniature de Baume Dr. Lipp sur mes lèvres uniquement. Vous voilà prévenu(e)s !

J’avoue, avec un marketing qui mixe toutes les zones du corps, je n’attendais pas grand chose de mon test. Cependant, je dois bien avouer que je suis surprise, et en bien, par ce baume !

C’est un soin super solide qui mérite bien le nom de baume. Au contact de la chaleur de la peau, il devient plus facile à étaler sur l’épiderme et laisse un effet brillant un poil collant sur mes lèvres. Le côté collant disparaît quelques minutes plus tard, je vous rassure. Par contre, ce qui ne disparaît pas si vite, c’est l’impression que les lèvres sont couvertes d’un baume qui les protège. Cela les protège des dégâts causés par l’environnement extérieur, cela les hydrate et nourrit en profondeur… mais cela ne m’a pas fait disparaître pour autant une crevasse que j’avais il y a quelques mois, au coin de la bouche. Ce soin n’est donc pas miraculeux, il ne fait rien que le temps n’efface…

Sachant qu’il faut compter dans les 15 euros pour obtenir sur le net ce baume Dr. Lipp de 15mL, je ne pense pas me tourner vers ce produit à l’avenir, mais, qui c’est, peut-être qu’il sera efficace sur d’autres zones du corps, mamelons, coudes… ?!

La note de l’addicte :

Et vous, vous avez sûrement entendu parler de ce soin “révolutionnaire” ! Vous en pensez quoi ? Vous l’avez testé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire