Thés # 123 à 132 : Battle de 10 thés en sachets à l’unité (2)

sachets tea

Fin octobre, je vous avais parlé de 6 thés et infusions que j’ai testé à l’unité (ou A L’Unithé). Deux semaines ont passé et je vous retrouve avec pas moins de 10 thés en sachets qui attendent patiemment de connaître le sort qui leur sera réservé…

Je ne vous le cache pas, il y a énormément de déceptions parmi ces 10 tests : 6 sachets ne m’ont pas du tout convaincu. Parce que j’en attendais plus de thés de grandes marques, parce que leur nom et leur description me laissaient présager un tout autre goût – souvent plus intense. Voici le récap’ de ces flops…

sachets thé déceptionJardin Bleu de Dammann Frères est un thé noir censé être arômatisé à la rhubarbe et aux fraises (normales et des bois). Ce thé n’en a pas le goût, j’ai à peine ressenti une saveur sucrée dans ce thé noir que je qualifierai de presque lambda.

– Les concepteurs de l’Earl Grey à la bergamote bio des thés George Cannon et l’Earl Grey de la Brûlerie Caron ont dû oublier, purement et simplement, de mettre de la bergamote dans leur mélange. On est bien loin de mes thés Earl Grey préférés, même de ceux de grande surface !

– Le thé vert Yunnan de Chine des Thés de Constance m’a surpris par son goût plutôt amer et un peu fumé. Autant j’aime les thés fumés (on en reparle vers la fin de ce billet), autant je ne supporte pas l’amertume, je passe, donc.

– Le thé vert Popcorn de Adagio, un Genmai Cha (que j’écris d’habitude genmaicha), m’a semblé moins intéressant en bouche que le Kusmi ou même le Twinings que j’ai testés. La faute à un manque de goût, meme si on reconnait un peu celui du riz soufflé…

– J’ai aussi testé un thé mystère de Theodor, qui s’avérait être Travel to India, soit disant aux essences de masala et de vanille. Il m’a vraiment fallu me forcer pour sentir la vanille – et je cherche encore les épices masala…

.

Heureusement, il n’y a pas eu que des déceptions dans ce lot de tests. Il y a eu aussi deux avis mitigés et deux coups de coeur ! C’est intéressant, on y retrouve par deux fois la Brûlerie Caron et Dammann Frères dans ces derniers avis… deux marques qui, pourtant, avaient fait fausse route juste avant !

avis mitigéOn commence avec les avis mitigés :

– La Brûlerie Caron se rattrape avec Saveur de Russie, un breuvage aux agrumes – que l’on sent vraiment ! Ce n’est pas mon meilleur thé du genre, mais j’ai aimé reconnaître son orange et son citron (mais toujours pas de bergamote ! ).

Dammann Frères remonte aussi dans mon estime avec son Earl Grey Yin Zhen. On n’est toujours pas au niveau de mes préférés, mais ici on sent bien (même si faiblement) la bergamote.

coups de coeur théEt sur la première marche du podium, on retrouve donc ces deux marques de thés !

La Brûlerie Caron d’abord avec Bancha Hojicha, un thé vert du japon grillé. J’ai beaucoup aimé sa subtilité et son intensité, deux mots contraires qui pourtant s’associent dans ce jus d’exception !

On en revient au fumé avec le Lapsang Souchong de Dammann Frères ! J’aime beaucoup les thés fumés, tant qu’ils ne sont justement pas trop fumés. Celui-ci est très bien dosé, on ne peut pas douter une seule seconde qu’il s’agisse d’un Lapsang Souchong… mais il n’arrache ni le nez ni la bouche, il nous fait voyager jusqu’en Chine sans accroc.

Au final, vous l’aurez compris, il y a du bon et du moins bon dans ce set de 10 thés de grandes marques, que j’ai choisi sur le site A L’Unithé. Je vous tiens au courant pour la suite de mon test !

Et vous, vous avez déjà testé certains de ces thés ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire