Livre de l’imaginaire # 60 : Toute résistance serait futile – Jenny Colgan

toute-resistance-serait-futile

On continue notre thématique colorée avec, cette fois-ci, un livre aux tonalités rouges… comme les cheveux de l’héroine de Toute résistance serait futile, de Jenny Colgan ! C’est un roman Milady… mais ce n’est pas forcément une romance. Plus d’info ci-dessous… (17,90 euros en librairie)

Quatrième de couverture :

L’univers parle deux langues : les mathématiques et l’amour.

Mathématicienne excellant dans un domaine exclusivement masculin, Connie, avec sa chevelure flamboyante, a toujours été considérée comme un peu bizarre. Mais jamais autant que Luke, jeune homme d’une touchante étrangeté, recruté pour travailler à ses côtés sur un projet de décryptage top secret. À quoi correspond cette séquence qu’ils étudient ? Luke semble en savoir bien plus que Connie et ses confrères. Les génies excentriques s’interrogent sur ses liens avec ce message crypté aux origines mystérieuses. Tout se complique quand leur employeur est tué d’une manière… inusitée et que les services secrets s’en mêlent. Connie découvre alors que Luke a de bonnes raisons de sembler venir d’une autre planète, mais surtout qu’elle éprouve pour lui bien plus que de la curiosité. Leurs sentiments naissants seront mis à l’épreuve dans leur course effrénée pour sauver… la Terre.

Mon avis :

Jenny Colgan est une auteure dont je rêvais de découvrir les écrits mêlant romance et gourmandise. Alors, quand j’ai vu que Milady éditait un de ses derniers livres, je n’ai pas hésité à me plonger dans cette lecture ! Comme à mon habitude, je n’ai pas lu la quatrième de couverture, j’ai juste jeté un oeil à la couverture et j’ai aimé ce que j’y ai trouvé : l’illustration d’une jeune femme rousse à lunettes, dans un pur style « Spellman » de Liza Lutz.

Quelle n’a pas été ma surprise de constater que ce roman n’est pas une romance ! Je ne m’y attendais pas, il s’agit plutôt de la rencontre de la science-fiction et de la romance, en fait ! Quelle n’a pas été non plus ma surprise de ne pas accrocher un poil au côté « romance » de l’histoire, et de dévorer plutôt ce roman pour sa science-fiction, les maths en tête parmi les sciences en jeu ici ! En fait, si j’ai accroché au personnage de Connie, la jeune mathématicienne dont on suit l’histoire, je n’ai pas du tout, mais alors pas du tout, trouvé d’atomes crochus avec le héros, je n’ai pas du tout compris comment Connie pouvait avoir un penchant pour lui ! Résultat, en tant que scientifique ayant passé plusieurs semaines à Cambridge, moi aussi, je me suis plutôt plongée dans ce roman pour le mystère qui entoure cette intrigue, et pour les découvertes qu’elle occasionne…

Au final, je ne sais trop si je dois vous recommander ce livre, ou pas. Si vous cherchez de la SF grand public, plutôt féminin, pourquoi pas; mais si vous voulez vous retrouver dans une intrigue romantique, passez votre chemin !

La note de l’addicte : 3-etoiles

Et vous, vous auriez envie de découvrir ce livre ?

Cliquez pour le retrouver en vente : Toute resistance serait futile

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Cyrielle - rédactrice de Apologie d'une Shopping-Addicte - fan de produits de beauté, de son chat Disney, de thés, de lecture et de séries TV.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager ainsi qu'à le commenter !

Laisser un commentaire