Moi et les séries TV, bilan du 3ème trimestre 2016

series-trimestre-3-2016

Le troisième trimestre 2016 s’est terminé il y a peu, il est donc l’heure pour moi de prendre le clavier pour vous parler brièvement des séries TV que j’ai regardées entre le 1er juillet et la fin du mois dernier ! Attention, je ne compte que celles dont j’ai fini la saison en cours dans cette période, donc on ne parlera pas des nouveautés de la rentrée (aucune annulation à déplorer pour le moment), juste des séries diffusées l’été et des séries que j’ai rattrapées pendant la pause estivale !

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas regardé grand chose de tout nouveau, cet été. Les nouveautés ne me tentaient guère, j’avais envie de séries feel good plus qu’autre chose, c’est à dire des sitcoms ou formats longs comiques, ou alors des guilty pleasures plutôt pour les filles. Et ce n’est pas la tendance du moment chez les networks américains.

nouvelles-sitcomsBref, je me suis retrouvée à regarder Uncle Buck (2016), une sitcom familiale qui ne casse pas trop pattes à un canard – ce qui explique son annulation précoce. Et Wrecked qui, par contre, est un bijou de parodie de séries apocalyptiques (Lost en tête). J’adore son esprit, j’aime ses personnages et je suivrais avec plaisir la suite de leurs aventures l’an prochain !

En parallèle, il y avait aussi Baby Daddy et Young and Hungry. J’adore ces deux séries, pour leur univers pop et coloré, et pour le fait que je me suis attachée à leurs personnages depuis quelques années… Cela a plus tenu la longueur que Odd Mom Out, une sitcom politiquement incorrecte que j’adorais l’été dernier, et qui ne m’a pas semblée si impertinente cet été.

unreal-devious-maidDans un format un peu plus long, j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver UnReal et Devious Maid. Je me jettais sur leurs épisodes des qu’ils étaient diffusés ! J’adore les travers du premier, j’adore l’humour cocasse du second, dommage que nos femmes de ménage préférées aient été renvoyées…

pll-suitsMes deux grosses déceptions des séries estivales sont… Pretty Little Liars et Suits.

Pour PLL, je ne vous dis pas le nombre de fois où je me suis enervée devant mon écran ! On aurait pu croire que le bond dans le temps allait faire grandir ces héroïnes, mais non, pas du tout ! Les scénaristes ont dû partir en vacances et laisser une collégienne de 12 ans aux manettes, c’est obligé tant c’est devenu un mix de fangirl-isme et d’idées plus que gamines…

L’an dernier, j’avais espéré que Suits nous propose aussi un bond dans le temps mais, non, la série ne se renouvelle pas et je n’en peux plus de Rachel, elle me sort par les trous du nez. Résultat, j’arrête la série jusqu’à nouvel ordre.

.

On passe donc maintenant aux séries que j’ai rattrapées cet été.

tvd-chicago-pdBizarrement, j’avais eu du mal à me remettre dans The Vampire Diaries après la pause de Noël et c’est passé presque comme une lettre à la Poste avec l’été ! Même chose pour Chicago PD que j’avais laissée de côté un moment et dont j’ai enchaïné les épisodes. Ces deux séries, je les adore, mais elles me lassent parfois… jusqu’à ce qu’elles me manquent (enfin, c’est surtout Damon et Erin qui me manquent) et que je rattrape tout d’un coup !

legends-tomorrow-outlanderDans tous les cas, TVD et Chicago PD sont mieux que DC Legend’s of Tomorrow. Cette série avait un fort potentiel, mais avec des effets spéciaux pas terribles, des personnages pas forcément charismatiques et des facilités de scénarios, je ne suis pas sûre de continuer la saison 2… J’ai tenu grâce au personnage joué par Wentworth Miller et il n’est plus au casting…

Je vous le disais, j’ai besoin de ma dose de séries feel good. Résultat, je l’ai d’abord trouvée en regardant toutes les saisons de Melissa and Joey, une sitcom familiale qui m’a fait rire et pleurer ! Elle n’a rien de spéciale, si ce n’est Melissa Joan Hart en rôle principal… J’ai aussi regardé de temps en temps Mom, une autre sitcom sur la famille, mais dysfonctionnelle celle-là (mais adorable). Puis j’ai enchaîné avec la saison 1 de Outlander, un plaisir des yeux et des oreilles que je vous recommande puissance 1000 !

Et ce que je n’ai pas regardé et décidé de mettre définitivement de côté ? Being Mary Jane, un drama un peu girly… mais pas assez optimiste pour moi. The Get Down, car je n’ai pas accroché aux années 70. Et Better Things où je n’ai pas senti d’atomes crochus avec ses personnages.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

1 réflexion sur « Moi et les séries TV, bilan du 3ème trimestre 2016 »

Laisser un commentaire