Parfum # 32 : Eau de parfum Kenzo World – Kenzo

Après Coco Mademoiszelle, me voici de retour avec un autre avis parfum, aujourd’hui : nous allons parler de Kenzo World de Kenzo.

kenzo world

Me voici de retour avec un autre avis parfum, aujourd’hui : nous allons parler de Kenzo World de Kenzo.

kenzo world

Je vous le précise tout de suite, nous parlons de l’eau de parfum Kenzo World de la marque. Une fragrance dont le flacon ressemble à un œil bleu vert clair. A noter qu’il existe aussi Kenzo World Power qui est jaune avec une paupière argentée, Kenzo World Intense qui est en bleu profond, et n’oublions pas les eaux de toilette qu’ils sont plus dans des teintes rosées.

Comme nous l’avons vu il y a quelques semaines, il y a parfois des différences entre les eaux de toilette et les eau de parfum. Je ne m’étendrai pas sur ce sujet aujourd’hui car je n’ai pas senti l’eau de toilette Kenzo World de Kenzo. On va donc juste parler de l’eau de parfum Kenzo World !

Kenzo World est un parfum qui est sorti en 2016 et, honnêtement, je ne l’aurais pas acheté, voir même senti moi-même car je ne suis pas super fan des parfums de la marque. En plus, la pub télé qu’il accompagnait son lancement ne me donnait absolument pas envie, c’était un spot très bizarre, très absurde = pas du tout moi. Mais on m’a offert ce parfum, avant même que j’en entende parler donc c’est sans aucun a priori que je l’ai testé la première fois.

Dès que l’on m’a offert ce flacon, j’ai apprécié son format original en forme d’œil, même si cela reste un peu trop artistique pour moi, un peu trop absurde. Cela ne m’a pas empêché de vite sentir cette fragrance et d’apprécier mon test.

Sur le site Fragrantica, on nous dit qu’il s’agit surtout d’un parfum floral et fruité, avec une pointe d’ambre et de musc. Quand on lit cette description, on se dit que ce parfum est plutôt printanier ou estival, et pourtant, moi, je l’apprécie beaucoup en automne / hiver.

Parlons de la pyramide olfactive : les notes de tête sont très simples, il s’agit uniquement de fruits rouges. S’ensuivent les notes de cœur, à savoir de la pivoine, des notes florales ainsi que du jasmin égyptien. Et enfin on a quelque chose qui s’appelle l’ambroxan. C’est une alternative synthétique à l’ambre gris, qui évite donc d’utiliser la sécrétion du cachalot comme c’était le cas auparavant en parfumerie. Un bon point pour la planète que je ne peux qu’encourager, surtout pour un parfum qui a le mot “World” dans son nom !

Ça, c’était les notes sur le papier mais, moi, qu’est-ce que je sens quand je me parfume avec Kenzo World ?

Pour information, comme d’habitude, j’utilise 4 à 5 pschitts pour me parfumer avec Kenzo World – comme avec la majorité de mes parfums. Je trouve que c’est suffisant pour que je puisse sentir moi-même ce parfum, il a une durée de vie assez prononcée sur la peau. Il n’est pas non plus éternel mais son sillage est suffisamment fort et dure quelques heures au minimum (vous le savez, mon nez n’est pas le plus sensible du monde, loin de là ! ).

Dès que je sniffe Kenzo World, je sens en effet une odeur très sucrée mais je n’ai pas l’impression de me parfumer avec un bonbon aux fruits rouges. D’ailleurs, on me dit “fruits rouges” et je veux bien le croire, après je ne l’aurais peut-être pas deviné de moi-même… En tout cas, cela m’envoie des effluves chaleureuses, un peu piquantes (mais c’est sûrement à cause de l’alcool, ce dernier point). C’est vraiment très agréable, j’aime beaucoup cette combinaison, qui est loin d’être plate et fade. On sent vraiment des variations quand on sent Kenzo World, c’est très dimensionnel.

Cela me parle et, honnêtement, quand je vois la liste des notes qui sont utilisées, je comprends pourquoi car j’aime les odeurs sucrées, j’ai quand même des goûts assez “main street”… mais j’aime ce qui est un peu travaillé – j’aime avoir des notes plus boisées, plus riches, dans les notes de cœur et de fond. Et, j’avoue, j’aime bien l’idée de me parfumer avec un parfum pas si connu que ça, c’est mon petit côté élitiste !

Vu que l’on reparle des notes, je tiens à préciser que c’est une création de Francis Kurkdjian. C’est un nom que vous avez sans doute déjà dû entendre, c’est le nez derrière les parfums Burberry, notamment. Il est tellement connu qu’il a même une marque de parfums à son nom. Et, moi, parmi les parfum qu’il a créé, j’aime beaucoup la collection “mâle” de Jean-Paul Gaultier (j’ai le droit d’aimer les parfums masculins ! ) et l’Extase de Nina Ricci.

Je possède le parfum Kenzo World depuis quelques années déjà et, j’avoue, je ne m’en lasse pas. Je l’utilise plutôt en saison froide comme je vous le disais auparavant. Et, comme vous le voyez, mon flacon de 50 ml est à moitié terminé (ou à moitié commencé, cela dépend comment vous voyez le verre…). Pour 50 ml de parfum, il faut compter 80 € environ, cela reste un prix raisonnable et, évidemment, vous pouvez profiter de promotions en parfumerie pour alléger la facture.

La note de l’addicte :

4-etoiles

Et vous, est-ce que vous vous aimez les parfums de Francis Kurkdjian ? Est-ce que vous aimez d’habitude les parfums de la marque Kenzo ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous. Merci à vous !

Auteur/autrice : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl, 33 ans, scientifique reconvertie dans la rédaction technique. Toulousaine, ex-expatriée en Angleterre, actuellement à Strasbourg !

Une réflexion sur « Parfum # 32 : Eau de parfum Kenzo World – Kenzo »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :