Décryptage mode # 27 : Printemps-Eté 2013 – Dolce & Gabbana / Fendi / Versace / Cavalli

dolce-gabbana-fendi-versace-cavalli-printemps été 2013

Après vous avoir présenté les  défilés printemps-été 2013 d’un bon nombre de maisons de couture défilant à Paris, j’ai réservé les trois derniers articles mode de la saison pour les défilés non-parisiens. On commence, cette fois-ci, avec Milan et Dolce & Gabbana, Fendi, Versace et Roberto Cavalli. Au programme, de quoi puiser de l’inspiration pour un siècle de tenues toutes plus sympa les unes que les autres !

Tous les montages sont effectués à partir des photos disponibles sur http://madame.lefigaro.fr

dolce-gabbana printemps été 2013

Chez Dolce & Gabbana, j’ai aimé son côté rétro…

– ses rayures colorées

– ses grosses boucles d’oreilles dorées

– ses carrés de soie imprimée portés en bandeau dans les cheveux

– sa dentelle rouge et noire

– ses tailles hautes, en culottes, jupes ou robes.

Côté beauté, les yeux de biches sont incontournables !

fendi-printemps-été 2013

Chez Fendi, j’ai aimé son avalanche de cuir coloré…

– son cuir travaillé sous toutes ses formes

– ses détails en cuir coloré comme le col, la boutonnière ou la poche d’une chemise

– ses mélanges de couleur : bleu + blanc + jaune + beige + noir + gris dans une même tenue

– son bandeau dans les cheveux, en chignon haut

– ses épaules cintrées en chemisiers

– sa robe-pull cocooning

– son imprimé mini-rayures.

versace-printemps été 2013

Chez Versace, j’ai aimé sa party girl…

– ses robes fluides, souvent courtes, mais aussi façon drapé grec

– sa dentelle noire transparente

– ses hauts cropped

– ses détails en jean

– ses ceintures portées “loose”

– ses avalanches de collier

– ses spartiates super hautes.

Côté beauté, j’ai noté le smoky, évidemment !

roberto cavalli-printemps été 2013

Chez Roberto Cavalli, j’ai aimé son raffinement…

– son blanc pur et son beige peau

– ses jeux de dentelle, macramé et découpes au laser

– ses imprimés artistiques ou vacances

– ses spartiates.

Côté beauté, j’ai encore noté le smoky eyes !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire