Polar # 26 : Le Noël d’Hercule Poirot – Agatha Christie

Rappelez-vous, en janvier dernier, je vous disais avoir reçu un coffret de Noël des Editions du Masque, mettant en vente ensemble “Le Crime d’Halloween” ainsi que “Le Noël d’Hercule Poirot”. Je vous avouais alors que ma chronique du second était déjà prête pour vous Noël 2013, la voilà enfin ! Pour info, ce roman a été réédité en 2012 et est vendu au prix de 5,60 euros (11,20 euros dans le coffret 2012).

Quatrième de couverture :

C’est la veille de Noël et Simon Lee a invité ses enfants à passer les fêtes auprès de lui dans sa magnifique propriété. Alors qu’ils sont tous réunis dans le salon, le vieil homme pousse soudain un cri effroyable à l’étage. Se précipitant dans son bureau, ils le découvrent gisant dans une mare de sang, la gorge tranchée.

Appelé aussitôt sur les lieux, Hercule Poirot va trouver plus de suspicion que d’affliction…
Était-ce vraiment une bonne idée d’organiser ce réveillon en famille ?

Mon avis :

J’ai reçu ce livre “Le Noël d’Hercule Poirot” en servcie presse dans un coffret “Un Noël à l’anglaise” de Agatha Christie, contenant non seulement cette réédition de ce roman mais aussi celle du “Crime d’Halloween” mettant aussi en scène Hercule Poirot. J’ai juste une petite critique sur le coffret : Halloween n’étant pas exactement Noël, il aurait peut-être mieux valu coupler “Le Noël d’Hercule Poirot” avec “Christmas Pudding” qui parle de Noël et de Poirot (ce dernier roman étant en coffret avec un roman sans Hercule…). Mais ce n’est qu’un détail !

“Le Noël d’Hercule Poirot” raconte l’histoire d’une famille très peu proche qui se réunit, sous la pression de l’aïeul, pour célébrer les fêtes de fin d’année. Et, vous le savez, les réunions de famille, cela peut être sanglant. Justement, Agatha Christie a dédié cette enquête du célèbre détective belge à un membre de sa propre famille regrettant qu’il n’y ait pas plus de sang dans ses scènes de crime…

Comme c’est assez courant avec Agatha Christie, elle nous raconte le meurtre et ses événements antérieurs en une centaine de pages avant de faire intervenir Hercule Poirot. Cela fait assez long, dit comme cela, mais sa façon de présenter les membres de la famille et leurs liens est vraiment très utile (car on n’a pas tous le cerveau sans faille de Poirot) et ces cent pages passent vite ! Même si on est les témoins des pensées et actions des différents protagonistes, ce roman reste très mystérieux car le meurtre a eu lieu en chambre close, et tout le monde est finalement capable de l’avoir commis.

 

Agatha Christie réussit, tout en nous mettant des indices sous le nez, à créer un puzzle que l’on est incapable de résoudre sans l’aide de Poirot. On se doute de certaines choses, on n’arrive pas à comprendre pourquoi telle chose est ainsi… mais impossible de découvrir le coupable pour nous, et autant dire qu’il y a de quoi être surpris par le dénouement de l’enquête, alors qu’elle était assez évidente !

Les pages se tournent à toute allure, nos cerveaux fonctionnent à pleine vitesse… C’est un pur plaisir pour le lecteur de retrouver Hercule Poirot au meilleur de sa forme, toujours égal à lui-même : intelligent, bizarre et drôle malgré lui. Pour moi qui suis fan de Noël, je n’ai pas regretté qu’il y ait un peu de sang répandu sur ma fête préférée, bien au contraire !

La note de l’addicte : 5 Etoiles

Et vous, vous aimez le fait de combiner Noël avec… du sang ? ^^

Cliquez pour retrouver ce roman en vente : Le Noël d’Hercule Poirot

TAG : christmas

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

3 réflexions sur « Polar # 26 : Le Noël d’Hercule Poirot – Agatha Christie »

Laisser un commentaire