Nettoyant # 32 : Lingettes Grease Relief – Ole Henriksen

ole henriksenDans la vie, je suis assez “cool Raoul, relax Max“, tu vois. Je ne me prends pas trop la tête, je suis l’optimiste de service. Sauf pour deux-trois petites choses. Je ne supporte pas, par exemple, de voir des Youtubeuses de brosser les dents juste avant de prendre leur petit-déjeuner (franchement, à quoi ça sert ? je suis presque sure que c’est dommageable, en plus…).  Je n’aime pas non plus que les personnes censées apporter des informations changent sciemment le message de base, ou s’approfondissent pas avant de transmettre l’info. Cela vaut pour le “vrai” journalisme qui devient corrompu, mais aussi pour les blogueuses, moi y compris.

Alors, pour bien me faire comprendre, je vais l’écrire en majuscule et en gras : CES LINGETTES NE SONT PAS DEMAQUILLANTES. Elles n’ont pas vocation à l’être et cela m’énerve vraiment que des blogueuses ne sachent pas lire une étiquette pour le comprendre et donc faire passer le message à leurs lectrices. L’erreur est humaine et ce n’est clairement pas un sujet vital, mais, en tant que prescriptrices, on a une mission, les filles : informer, et ne pas induire en erreur.

Bref, ceci étant dit, je vais pouvoir commencer ma revue des LINGETTES NETTOYANTES de la gamme Grease Relief* de Ole Henriksen (* cela veut dire “qui soulage du gras”). Je les ai achetées sur Feel Unique (en même temps que les lingettes pseudo-démaquillantes de la marque, qui sont, elles, donc vendues comme étant “un peu démaquillantes” mais pas vraiment, voir mon article sur les Clean Truth…) et, pour le coup, j’ai fait une affaire car j’avais pris le paquet de 30 lingettes vendues au prix de 12 pounds. Oui, je sais, c’est beaucoup plus cher que les lingettes de GMS, mais c’est beaucoup moins cher que le mini paquet de 10 lingettes, et celui-ci a un avantage de taille : l’ouverture du paquet est rigide, et donc elles ne sèchent pas, même après deux mois après ouverture !

grease relief

C’est après que tout se gâte. A la base, ces LINGETTES NETTOYANTES Grease Relief de Ole Henriksen sont destinées à mon type de peau : elles promettent de nettoyer notre épiderme, mais aussi de nous débarrasser du sébum, d’exfolier la peau, de la clarifier et d’affiner nos pores (sur le paquet, il y a écrit “raffiner”, lol). Non contentes de sentir fort (et pas forcément bon) l’eucalyptus, elles ont d’un côté une surface douce et, surtout, une surface rugueuse du type “laine de verre” (ou presque). Clairement, l’effet exfoliant est plus mécanique que chimique.

J’ai utilisé ces lingettes en deux “cures” bien distinctes : d’une part, tous les matins au réveil pendant trois semaines et, d’autre part, le matin de certains jours de la semaine (genre 2 fois par semaine maximum).  Je me suis aussi amusée à tester le pseudo effet démaquillant vanté par certaines blogueuses, pour rigoler.

– Démaquillant : qu’on se le dise, ces lingettes ne démaquillent pas du tout. Dans le meilleur des cas, elles ôtent la poudre. Elles ne retireront ni le fond de teint, ni le mascara (à moins que vous ne vous grattiez la peau avec ces lingettes, et ce n’est clairement pas le but). Quelle surprise, ces LINGETTES NETTOYANTES ne font pas autre chose que nettoyer !

– Nettoyant tous les matins : inutile d’utiliser la face exfoliante tous les matins, à moins de vraiment en vouloir à votre peau. Limite, Mr Grey pourrait l’utiliser dans une de ses séances avec Anastasia, tellement c’est abrasif. Ma peau n’est pas très réactive, mais elle n’a pas aimé, c’est clair (rougeurs, surplus de production de sébum pour se protéger…). En n’utilisant pas la face rugueuse tous les matins, cela va mieux, mais je n’ai vu aucune amélioration quant à mon teint : ni clarifié, ni avec des pores affinés.

– Nettoyant de temps en temps : en général, je me jetais sur ces lingettes le lendemain de soirée, quand j’ai la flemme et que mon visage crie l’abus d’alcool (dangereux pour la santé, à consommer avec modération, vous connaissez la chanson). Elles faisaient bien leur job, j’en étais contente. Mais toujours aucun effet sur le long terme, mais on s’en doutait car le produit n’est pas utilisé régulièrement (je ne fais pas tant la fête que ça, hein ! ).

A noter que les lingettes ne sont pas super imbibées de produit. Cela va pour cet emballage qui évite toute déshydratation / sécheresse, mais cela me gêne car, au final, j’ai envie de vous conseiller de les utiliser seulement en cas de besoin (de temps en temps, donc)… mais seulement si vous les achetez en paquet de 30 lingettes. Sinon, vous jetez votre argent par les fenêtres. Genre le conseil beauté compliqué…

Vous l’aurez compris, ce n’est pas un produit miracle que voilà. Il a plein de défauts… et une grande qualité : à aucun moment, il n’est dit qu’il démaquille ! Chapeau bas à l’équipe de vente de Ole Henriksen qui n’a pas répondu aux sirènes du marketing.

Je terminerai cette revue en rappelant qu’il vaut mieux éviter l’usage des lingettes : c’est polluant, plus cher qu’un nettoyant classique, et rarement aussi efficace.

La note de l’addicte : 3-etoiles

Et vous, vous pensiez que la revue serait si longue ? Vous comprenez le coup du brossage de dents avant de manger ?

Les produits Ole Henriksen sont en vente sur le site de Feel Unique, qui livre en France !

PS : Bonne fête à toutes les Cyrielle (et les Cyril et Cyrille; évidemment).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire