Maquillages # 150 et 151: Battle entre des mascaras Chanel et Lancôme

mascara-chanel-lancome.jpg

En terme de maquillage, j’avoue que je ne fais plus trop confiance aux marques de luxe. J’ai réalisé que l’on payait la même qualité qu’avec certaines marques de supermarchés, mais plus cher pour rentabiliser la publicité, les égéries… La preuve ? Comparez donc l’intensité d’un fard à paupières Urban Decay avec une marque de luxe, tiens !

Cependant, il existe des produits de maquillage où je suis moins à cheval sur les innovations, où j’en demande moins : les mascaras en font partie. Certes, je veux un mascara qui magnifie mes
cils qui manquent un peu de volume et de longueur, mais je ne cherche pas un effet faux-cils ni une couleur délurée. Aussi, quand il s’agit de tester un nouveau mascara, je ne ferme ma porte à aucune marque. C’est pourquoi, aujourd’hui, on va parler de deux mascaras de marques de luxe, que j’ai acquis sous forme de miniature (j’adore les miniatures de mascara, tant et si bien que je les achèterai volontiers dans ce format-là ! ).

Le Volume de Chanel, grâce à la campagne Internet de Grazia (vu ici sur mes yeux).

Hypnôse Doll Eyes de Lancôme, grâce à l’impression d’un bon que j’ai apporté à Marionnaud.

Le Volume de Chanel, que j’ai en « 10 Noir » est un mascara tout simple, selon moi. Tant mieux, je ne lui demande pas de faire des pirouettes ! En un seul geste, il étoffe les cils, les rend un peu plus volumineux et aide à les recourber de manière naturelle. Il a une brosse à picots qui permet de recouvrir l’intégralité des cils en une seule couche, ce qui évite d’avoir à en remettre dix fois et de se retrouver avec des paquets de cils.

Si j’aime ce mascara, assez facile à démaquiller mais qui ne s’effrite pas tout seul en cours de journée, j’avoue que l’idée de le payer 30 euros les 6g me fait vraiment mal au coeur : ce mascara est bien trop banal pour mériter d’être payé ce prix-là !

Hypnôse de Lancôme a une brosse avec des poils de plus en plus court vers le bout qui permettrait de ne pas trop surcharger les cils du coin interne de l’oeil. Pourquoi pas, sachant que je sais le faire sans cette brosse…

Ce mascara nous promet des cils de poupée, recourbés, séparés, allongés… Certes, mes cils semblent plus longs avec ce mascara que sans, mais c’est normal vu qu’il couvre le bout quasi-invisible de mes cils ! A noter que la brosse ne me semble pas parfaite pour la séparation des cils : elle dépose pas franchement assez de produit en une seule fois sur les cils, donc on la repasse et on risque les paquets… Quant à la recourbure (sic), on peut toujours se brosser.

A 30 euros environ aussi, j’avoue que je demande la perfection pour les bases : volume, pas de paquets… Heureusement qu’il se démaquille bien et tient bien toute la journée !

La note de l’addicte : 3 étoiles

Et vous, vous avez trouvé votre bonheur en terme de mascara ?

Ces deux marques sont disponibles en parfumeries et corners de grands magasins.

 

Par Cyrielle - rédactrice de Apologie d'une Shopping-Addicte - fan de produits de beauté, de son chat Disney, de thés, de lecture et de séries TV.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager ainsi qu'à le commenter !

Une réflexion au sujet de « Maquillages # 150 et 151: Battle entre des mascaras Chanel et Lancôme »

Laisser un commentaire