Livre de l’imaginaire # 71 : Le baiser de la déesse – Aprilynne Pike

le-baiser-de-la-deesse

C’est samedi, c’est l’heure de la chronique littéraire ! On va parler du Baiser de la Déesse de Aprilynne Pike, dont le premier tome est sorti récemment chez PJK. Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

Tavia Michaels a miraculeusement survécu à un terrible crash qui a emporté ses parents. Mais peu de temps après l’accident, d’étranges événements se produisent… Qui est ce jeune homme d’un autre temps qui lui apparaît en rêve ? Et pourquoi peut-elle tout à coup faire surgir des objet comme par magie ?
L’accident l’a-t-il transformée plus qu’elle ne l’aurait imaginé ? En cherchant des réponses à ces questions, Tavia va découvrir que son passé cachait des mystères aussi incroyables qu’inquiétants…

Mon avis :

Ayant entendu beaucoup de bien des romans de Aprilynne Pike, je n’ai pas hésité une seconde quand j’ai eu l’occasion de découvrir une de ses histoires. C’est avec Le baiser de la déesse, tome 1 de la saga éponyme, que je découvre cette auteure… et force est de constater que j’ai vite compris pourquoi elle était réputée !

Nous avons là un roman jeunesse écrit du point de vue interne de son héroïne, Tavia. Tavia, c’est une jeune fille comme une autre, si ce n’est qu’elle a dû refaire sa vie après avoir survécu à un crash aérien. Elle y a perdu ses parents, elle a dû changer d’environnement pour éviter les médias et elle tente depuis de se reconstruire, entre séances de kiné et rendez-vous chez le psy. Vous l’aurez compris, Tavia, c’est une jeune fille que la vie n’a pas épargné… et elle continue de lui en faire voir de toutes les couleurs car, au début de l’histoire, Tavia commence à voir et à faire des choses étranges, proches de la magie.

Rien que ce synopsis aurait pu me donner envie de découvrir ce roman (si je l’avais lu avant de décider de dévorer ce livre ! ), inutile donc de dire que j’ai vite accroché à l’histoire, et que j’ai dévoré celle-ci en moins de trois soirs. Je voulais apprendre à découvrir un peu plus Tavia, une héroïne très sympathique même si un peu trop naïve à mon goût, et je voulais savoir ce qui allait se passer, voir les pièces de puzzle s’assembler pour former un ensemble cohérent.

Je n’ai pas été déçue par ma lecture, malgré quelques facilités scénaristiques (à force de lire des histoires dans ce genre, j’ai tendance à voir les choses arriver, si elles ne sont pas assez originales). L’écriture d’Aprilynne Pike semble assez commune, mais elle a su retranscrire avec brio la frustration de Tavia, ainsi que partager sans soucis l’atmosphère bizarre qui règne autour d’elle. J’ai passé un super moment et j’avoue n’attendre maintenant qu’une chose : découvrir le tome 2, car je me demande bien ce qu’il va bien pouvoir se passer par la suite…

La note de l’addicte :

Et vous, vous aimez ce genre d’histoires ?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire