Livre jeunesse # 100 : Le jour où on a tous mangé ensemble

le-jour-ou-on-a-tous-mange-ensemble

Voici ma chronique de Le jour où, tome 1 : Le jour où on a tous mangé ensemble, de Thierry Lenain et Thanh Portal. Ce livre est dispo au prix de 5,90 euros les 32 pages.

Quatrième de couverture :

Aujourd’hui la maitresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n’a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l’on mange son poney. De toute façon, Malwen doit manger du poisson parce que demain c’est vendredi. Quel casse-tête !

Mon avis :

Je vais être honnête avec vous, quand j’ai reçu ce livre pour enfants, le premier tome de la série Le jour où, Le jour où on a tous mangé ensemble, de Thierry Lenain et Thanh Portal, je l’ai pris un peu mal car, s’il est vrai que je lis avec grand plaisir des romans jeunesse… je savais dès le départ que ce tout petit livre Nathan Jeunesse ne m’était pas destiné : je n’ai pas 6 ans et je n’ai pas d’enfants ! C’est ce que l’on appelle un service presse sauvage, et il y a plusieurs manières de traiter ce genre de livres qui ne nous dit rien : 1) on l’oublie dans un coin, 2) on l’utilise pour faire du scrapbooking (je rigole ! ), 3) on le donne, 4) on le lit quand même. J’ai hésité quelques secondes et décidé de lire quand même ce livre, pour deux raisons : a) ce livre est vraiment tout fin, b) il traite d’un sujet de société.

Je vais vous la faire courte car, évidemment, je ne suis pas la cible de ce genre de livres, mais il est vrai que c’est le genre de livres que je donnerai volontiers à un enfant qui apprend à lire car : 1- il est court et facile d’accès, 2- il est bien illustré, 3- j’aime bien sa morale. Vous vous en doutez à son titre, sa couverture et sa quatrième de couverture, c’est l’histoire de l’organisation d’un pique-nique qui n’est pas des plus faciles car il mélange des enfants de tous horizons. Le thème de l’alimentation est utilisé ici pour montrer que les gens ne sont pas tout pareils, et que ce n’est pas un soucis, car il est possible de passer du bon temps en faisant une chose simple : en s’ouvrant aux autres et acceptant les compromis. On ne parle pas que de religion, ici, on parle aussi de végétarisme, de famille de bouchers,… et aussi d’équilibre alimentaire.

C’est donc un petit livre bien écrit que voilà, mais j’avoue être restée sur ma faim (sic) car j’aurais aimé connaître, au final, ce que les enfants avaient amené. Des idées de recettes d’ici ou d’ailleurs qui auraient pu donner un petit plus à cette lecture, et à la rendre plus vivante si les enfants décident de partager leurs découvertes avec leurs parents.

La note de l’addicte : 4-etoiles

Et vous, vous auriez aimé que les enfants en apprennent plus sur la nourriture à apporter au pique-nique ?

Cliquez pour trouver ce livre en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire