Moi &… la douche !

shower-bath

J’ai beau avoir un carton de produits testés à reviewer bien rempli, j’ai envie aujourd’hui de partager mes états d’âme avec vous. Je crois bien que j’atteins la phase terminale de ma convalescence, à savoir un ras-le-bol de ma pseudo-quarantaine : j’ai trop de temps libre pour réfléchir et pas assez de personnes IRL à qui me plaindre parler !

Résultat, avant d’enfiler tout à l’heure mes chaussures afin d’aller faire quelques courses à 500m de chez moi (mine de rien, ce sera la seconde fois en 1,5 mois que je mets des chaussures et que je sors de chez moi !!! ), j’ai décidé de vider mon sac et de vous parler de mon rapport à la douche !

Oui, je sais, pour un billet “humeurs”, y a plus sexy comme thème, mais que voulez-vous, j’ai une relation quasi-amoureuse avec ma douche quotidienne ! A noter que cela n’a pas toujours été le cas, je me rappelle ma pré-adolescence où je faisais semblant de me doucher dans la salle de bain, faisant couler l’eau tout en restant à câté, habillée, à attendre… Mais depuis, je me suis bien rattrapée !

douche

Dans les faits, j’ai des petites habitudes de mamie pour prendre ma douche. Des habitudes qui me semblent 100% raisonnées et donc censées, vous me direz ce que vous en pensez !

Ma douche, je la fais en fin d’après-midi ou en soirée. Pour retirer la crasse de la journée et me relaxer du stress engrangé au travail. Pour pouvoir m’endormir au propre dans mes draps, le soir, parce que cette sensation est, pour moi, comme celle de retirer ses chaussures en revenant du travail : le paradis. En plus, le matin, je mets déjà dix plombes à me préparer, alors j’imagine même pas me doucher le matin avant d’aller bosser, j’ai déjà du mal le week-end !

Après cette douche, je ne vais certainement pas sortir de chez moi, que ce soit pour faire une course ou aller boire un pot avec des amies. Je veux rester fraîche, je ne veux pas appliquer du maquillage, même supra-léger, je ne veux pas me rhabiller : je veux rester en pyjama et pis c’est tout ! Donc je m’organise toujours en amont pour rentrer chez moi une bonne fois pour toutes.

Vu que ma douche quotidienne se passe en fin de journée, je programme donc mes séances de sport juste avant. Autant j’adore me jeter sous la douche et sentir l’eau couler sur ma peau, autant je déteste sentir mes vêtements humides de transpiration après le sport. Plus l’impact physique du sport est intense, plus je vais transpirer aussi du cuir chevelu : mon shampooing bi-hebdomadaire sera donc câlé juste après cette séance intensive de sport. Et cette séance sera réalisée le plus tôt possible vu le temps que prennent mes cheveux à sécher.

douche idéaleBref, comme vous le voyez, je suis assez organisée quand il s’agit de la douche ! Et encore, je ne vous parle pas de mon système “intelligent” de douche, qui consiste à utiliser mes produits dans un ordre bien précis : nettoyant visage, shampooing, gel douche, (rinçage), gommage visage, après-shampooing, gommage corps, (rinçage), masque visage, masque cheveux, (rinçage). Ce système a été conçu pour permettre à mes produits de “pauser pour bien agir”, sans me retrouver avec du gel douche sur la face ou du gommage corps dans les cheveux.

Donc, tout ça, c’est la théorie. Une théorie qui me permet de vivre des moments inoubliables sous la douche (je ne rigole pas quand je dis que j’ai dû être une sirène, dans une précédente vie, tant j’aime le contact de l’eau sous la douche…). Mais c’est une théorie qui ne s’applique pas depuis mon opération. Et cela me ronge.

Comme je vous le disais dans mon article “sensation” sur la face cachée de ma convalescence du kyste pilonidal, je dois prendre ma douche non plus le soir, mais le matin, juste avant le passage de l’infirmier. Et ceci seulement une fois tous les deux jours. De quoi chambouler mon quotidien.

funny-wet-cat

Pour résoudre le soucis de la douche un jour sur deux, j’ai vite choisi d’utiliser la technique du chat pour me laver le jour où l’infirmier ne passe pas. C’est pas pratique (soit je suis dans la douche et alors je mets trop d’eau au risque de mouiller mon pansement, soit je suis devant le lavabo et alors je salis tout le carrelage…), mais je fais avec.

Et, la douche le matin, cela me hérisse au plus haut point (mais je la fais, hein). Bon, déjà, je suis obligée de mettre le réveil 1h30 avant le passage de l’infirmier pour avoir le temps de me réveiller, de prendre mon petit-déjeuner, de me doucher, de me préparer (fringues, soins visage)… On est d’accord, je ne me lève pas aux aurores, mais quand même, j’aimerais bien pouvoir me reposer pour pouvoir cicatriser.

En plus, prendre ma douche dans ces conditions, c’est pas du tout plaisant. Je surveille constamment l’heure pour ne pas prendre de retard. Je sursaute au moindre bruit, croyant entendre la sonnette de la porte d’entrée. Je vais vraiment à l’essentiel et au plus vite pour ne pas perdre de temps. Et moins je reste sous la douche, moins ya de chances que de l’eau de rinçage du shampooing entre dans ma plaie (je ne vous parle même pas de ma phobie des gommages corps et de leurs grains…). En plus, le matin, vu que je ne suis pas fraîche, l’eau ne me semble jamais à la bonne température, je jongle entre trop chaud et trop froid, à croire que mon corps aussi ne veut pas être en contact avec de l’eau, de bon matin !

En fait, je pense que tous ces petits désagréments, combinés, ont rompu le plaisir que je prenais avant à prendre ma douche. Je ne me sens plus comme une sirène sous une cascade, je ne prends plus le temps de réfléchir à ma vie, à ce que je compte faire dans l’heure qui vient,… Et cela me manque. Cruellement.

Je me rends bien compte, en écrivant cet article, que ces états d’âme sont débiles… mais j’y peux rien. Preuve qu’il faut vraiment que je sorte de chez moi. Maintenant,. Tout de suite. Je crois bien que je suis devenue folle. Help !

Franchement, vous faites de telles fixations sur des gestes du quotidien, vous ? Comment faites-vous pour prendre votre douche la matin ? (Vous vous levez à 6h ? Vous ne vous sentez pas sales, le soir ? Et si vous faites du sport, vous faites comment ? Le sport juste avant la douche, aussi, donc à 5h du matin ? )

Et je ne vous parle même pas des sueurs froides que j’ai à devoir peut-être partager ma salle de bain avec mes coloc’ lorsque je rentrerai en Angleterre. Ne pas pouvoir me doucher quand je veux. Devoir nettoyer la saleté des autres…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

4 réflexions sur « Moi &… la douche ! »

  1. Hey 🙂 tu me fais rire ! tu sais je suis infirmière à domicile ( si je me répète, c’est normal, je suis pas loin de l’alzheimer par moment ^^), et j’arrive chez les gens tôt, encore en pyjama.. ou a faire des soins délicats, intimes, des toilettes.. alors ne te prends pas la tete pour le passage de l’infirmier à domicile ( sauf s’il est méga canon, alors là, je dis pas .. ! )
    des bisous 😉

    1. Tkt, je me répète aussi beaucoup ! C’est bien, avec moi, tu as droit à l’autre facette de tes patients ! Perso, autant j’ai lâché prise sur le maquillage et l’épilation parfaite (j’enlève ce qui m’est accessible, lol), autant l’hygiène, c’est super important. D’où mes nombreuses prises de tête. Bon, après, je vire control freak, aussi !

  2. Je suis comme toi, je préfère me décrasser en rentrant chez moi, et ça me détends aussi le soir!

Laisser un commentaire