Illuminations de Noël # 8 : En Alsace en 2021 (partie 1)

Je vous emmène avec moi dans cette première partie de mes visites d’illuminations de Noël en Alsace, ma région d’adoption !

befroy obernai alsace

Je ne vous le cache pas : quand j’ai su que j’avais la possibilité de travailler, et donc de déménager, en Alsace, j’ai tout de suite pensé “Génial, je vais pouvoir profiter à fond du Noël alsacien ! “. Alors, depuis le début des festivités de saison dans ma nouvelle région, j’en profite un maximum. Surtout que, soyons honnêtes, on ne sait pas si cela va durer bien longtemps, en 2021… (J’écris cette intro le 6 décembre au soir, égoïstement “soulagée” – pour le moment.)

befroy obernai alsace
Beffroi d’Obernai

Pour rappel, j’ai déjà passé quelques jours en période de Noël en Alsace, et notamment à Strasbourg. En 2013 tout d’abord, et j’avais alors profité de mon séjour pour visiter Colmar, Eguishem et Riquewihr. Et en 2018, quand j’étais restée sur Strasbourg (juste avant… vous savez quoi). Alors, pour le cru 2021, j’ai voulu revoir des classiques, mais aussi pousser un peu plus loin de mes sentiers battus. Je vous emmène avec moi dans cette première partie de mes aventures en Alsace (réalisées exclusivement en train et bus).

L’un des premiers marchés de Noël à ouvrir cette année fût celui de Obernai, une ville du Bas-Rhin dont je n’avais jamais entendu parler – alors que c’est la seconde plus visitée du département ! Située sur la route des vins, c’est une petite ville très réputée pour ses belles maisons à colombages. Il ne m’en a pas fallu plus pour aller à sa découverte le jour de son inauguration, le samedi 20 novembre, et découvrir sur place qu’il y a des chasses aux trésors à réaliser dans 47 villes de la région, pendant les fêtes (allez aux offices du tourisme, ils vous diront tout – ou alors cliquez ici ! ).

Avec une amie, on a passé environ 7 heures à Obernai et on en a en effet pris plein les yeux avec l’architecture de la ville, et ses marchés de Noël à taille humaine. Si vous ne voulez pas manger sur le marché de Noël (pourtant, il y a des choix des sympas, dessus ! ), vous aurez l’embarras du choix de bonnes tablées dans la ville. Si vous en avez le temps, marchez jusqu’au Monument national, pour digérer. Cela a l’air bien haut, mais ce n’est pas si difficile d’y grimper, et il y a une belle vue sur la ville (sauf en cas de brouillard 🙂 ). Et moi qui ne suis pas église, je suis rentrée dans celle d’Obernai pour y découvrir une collection de crèches d’Afrique.

Samedi 27 novembre, j’ai poussé un peu plus loin en mettant les pieds, pour la première fois, dans la ville de Mulhouse (sous-préfecture de l’autre département d’Alsace : le Haut-Rhin). J’avoue, j’ai été un peu moins emballée par son architecture (sauf la place de la Réunion qui mérite le détour), mais j’ai aimé découvrir le Street Art grâce à la chasse au trésor. Après quelques heures à tourner en rond pour pousser encore plus loin ma visite (en jouant à Pokémon Go), la nuit est tombée, et j’en ai vraiment pris plein les yeux… Je ne regrette pas !

illumination alsace mulhouse

Le lendemain après-midi, je suis partie un peu plus près de chez moi, à Haguenau, une ville que je traverse de temps en temps pour aller au travail (team télétravail). Je l’avais déjà visitée, en quelques sortes, en participant à une marche caritative courant octobre. Cette fois-ci, j’en ai profité pour rencontrer enfin, pour de vraie, l’excellente Camille de Voyages et Compagnie, aka ma sauveuse de Noël il y a quelques années ! C’est une ville relativement petite (même si c’est la seconde plus importante du département), mais elle est bien jolie, avec pas mal d’histoire. Le marché de Noël est sympathique, et encore une fois, c’est à la nuit tombée qu’elle s’admire le plus je trouve.

Pour le samedi 4 décembre, je devais rentrer relativement tôt chez moi, donc j’ai choisi exprès de visiter une petite ville pas loin de Strasbourg, dont je ne raterai rien en partant avant les illuminations nocturnes. A 30 minutes en train, j’ai trouvé Saverne, une petite ville au pied des Vosges du Nord. C’est vraiment une petite ville qui m’a fait penser à un village de pré-montagne… jusqu’à ce que je découvre qu’elle a un château, un tribunal de grande instance, un tribunal d’instance, et tout plein d’églises (bon, ça, c’est pas rare en Alsace ! ). En un peu plus de deux heures, je l’ai visitée, j’ai admiré de très belles façades et détails architecturaux ça-et-là, j’ai fait la chasse au trésor, j’ai poussé jusqu’à une micro-exposition (très jolie) de végétations et de verrerie dans le château… mais j’ai été assez déçue de la petitesse de son marché de Noël.

saverne alsace

Et enfin, dimanche, je suis restée chez moi, ou plutôt je me suis enfin vraiment aventurée à nouveau au milieu des marchés de Noël de Strasbourg. Mais, cela, ce sera pour la prochaine fois. Surtout que je compte bien aussi visiter encore pas mal de coin les jours prochains… Kayserberg et Ribeauvillé samedi, puis je profiterai de la visite de mon père pour retourner à Colmar, Eguishem et Riquewihr, notamment. N’hésitez pas à me suivre sur Instagram pour en savoir plus, en temps réel !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous. Merci à vous !

Auteur/autrice : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl, 33 ans, scientifique reconvertie dans la rédaction technique. Toulousaine, ex-expatriée en Angleterre, actuellement à Strasbourg !

2 réflexions sur « Illuminations de Noël # 8 : En Alsace en 2021 (partie 1) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :