Shopping # 157 ter : A la découverte de Prêt à Changer !

logo-pret-a-changer.jpg

Techniquement, l’article présent dans ce billet a été reçu il y a un mois. J’aurais dû vous en parler plus tôt, mais j’étais vraiment en mode “hésitation” quant à la qualité de l’article en question. Je vais tout vous raconter maintenant, si vous le voulez bien.

On m’a proposé de découvrir un nouveau site au concept très sympa : Prêt A Changer, un site de trocs améliorés. Parce qu’on a toutes des articles qui ne nous servent plus dans nos placards… et qu’on veut toutes découvrir de nouvelles choses, l’idée est donc de troquer ce qui ne nous plait plus (ou nous va plus) contre de nouveaux articles, de seconde main eux-aussi.

Après avoir créé un compte sur le site, on peut y présenter les articles que l’on souhaite troquer (et mentionner le nombre de crédits, correspondant à sa valeur : 100 crédits = 1 euro). On peut
aussi lister les articles que l’on recherche activement, et fouiller parmi les différentes catégories du site pour y trouver son bonheur : mode (femme, homme, enfant), beauté, maison/déco… Il y
en a pour tous les goûts !

Souvent, le soucis avec les trocs, c’est qu’une troqueuse A est intéressée par un objet chez une autre troqueuse B, mais B n’aime pas trop les articles de crédits équivalents proposés par A aussi le troc ne peut pas avoir lieu. Avec Prêt A Changer, on peut accumuler les crédits sur son compte de manière à acheter en crédits l’article souhaité, sans faire devrai troc. De même, les crédits permettent aussi d’ajuster un troc injuste si l’objet de A vaut 290 crédits et celui de B en vaut 1590 ! Enfin, pour terminer avec cette histoire de crédits, ils permettent de payer les frais de port, qui passent par Mondial Relai la plupart du temps.

Si j’ai beaucoup apprécié ma découverte de Prêt A Changer, j’ai hélas été un peu déçue en voyant les articles proposés par les troqueuses, à vrai dire. Déjà, les photos et les descriptions sont gérées par elles et rares sont celles qui nous font rêver… Ensuite, les articles sont assez basiques, du type shampooing Elsève ou barrette à cheveux pour enfants ou alors produit de qualité mais très entamé.

paris-roses-enchantees-ysl.jpg

Mais j’ai pris mon temps pour surfer sur le site, et j’ai découvert quelques pépites. Du fait que je n’avais rien à troquer et accès à un crédit de 1500 (on peut acheter des crédits très facilement), j’ai tenté ma chance en proposant à plusieurs troqueuses de récupérer leur bien et une d’entre elles a bien voulu m’échanger son gros flacon de parfum Yves Saint-Laurent “Paris” édition limitée “Roses enchantées” pour seulement 990 crédits (plus les frais de port).

La communication avec cette troqueuse acharnée (déjà plus de 145 trocs, et des centaines d’articles encore disponibles…) a été rapide, elle a vite pu m’envoyer mon colis, que je suis allée
chercher au relai Mondial Relai près de chez moi (on nous laisse choisir où on veut le récupérer et on a alors 14 jours pour y aller). C’était super.

Jusqu’à ce que je découvre mon parfum. Un superbe flacon. Mais une odeur… vraiment pas terrible ! Enfin, non, c’est pas vrai. Disons que je connais la version “normale” de Paris et je m’attendais à être autant transportée par celle-ci. Mais elle est bien trop alcoolisée au début, trop forte… et je n’y reconnais pas spécialement une odeur de roses. Après quelques minutes, je m’habitue à son odeur, et je l’apprécie plutôt assez… mais je suis toujours aussi déçue par cette odeur loin de me faire rêver.

C’était l’histoire de ma découverte avec Prêt A Changer. Je ne pense pas renouveler l’expérience vu que j’ai énormément de mal à me séparer de mes affaires (dites-vous que, pendant que je vous écris, j’ai une liste de vingt articles à ramener de France lors de mon prochain séjour à la maison…) !

Merci néanmoins à Solene pour ce test !

3 commentaires sur « Shopping # 157 ter : A la découverte de Prêt à Changer ! »

  1. Coucou ! Je ne connaissais pas ce principe mais je m’en passais très bien jusqu’à maintenant, il n’y a pas de raison que ça change ! J’imagine ta déception avec le parfum… Il avait viré en fait ?

Laisser un commentaire