Masque capillaire # 8 : Masque de cheveux Protect & Treat – Beauty Protector

masque protect treat beauty protector

Aujourd’hui, on va parler d’un, je cite, masque de cheveux. Apparemment, personne n’a averti Beauty Protector que le français, c’était pas leur tasse de thé ! Bref, je disais donc on va discuter un peu du masque capillaire Protect & Treat de Beauty Protector, en espérant qu’ils soient meilleurs en formulation de produits capillaires qu’en français !

J’ai reçu tout plein de produits Beauty Protector dans le cadre de mes trois ans d’abonnement à la Birchbox UK. J’avoue, je n’en ai pas beaucoup testés et aimés, mais j’ai décidé de tester ce masque Protect & Treat de la marque – puis de vous en parler – en découvrant, à ma grande surprise, qu’il était sans silicones. Bon, sa compo est moyenne, mais j’ai voulu célébrer le fait que son ingrédient principal (après l’eau), soit du beurre de karité !

J’ai testé ce masque Beauty Protector de deux manières : après le shampooing, comme indiqué sur la notice, mais aussi avant celui-ci. Un temps de pause de 20 minutes était suffisant en après-shampooing, et j’ai laissé mes cheveux recouverts de ce masque pendant de longues heures en avant-shampooing (cela sert à ça, le dimanche, non ? ).

Dans les deux cas, j’ai aimé son odeur, légère, qui me rappelle celle du beurre de karité, et je l’ai trouvé facile à appliquer autant sur cheveux secs que mouillés. Après rincage, je l’ai trouvé plutot efficace pour gainer mes cheveux, ce qui les rend plus facilement coiffable pour mon type de cheveux mousseux. Après, je n’irai pas jusqu’à dire que ce soin protège et traite mes cheveux, comme son nom l’indique…

En évitant de l’appliquer sur le cuir chevelu et en rincant bien le masque, j’ai évité que mes racines ne regraissent trop vite. En me penchant pour éviter que l’eau du rincage ne tombe sur ma plaie ouverte, j’ai évité que les mauvais ingrédients de la compo n’entrent en contact avec ma circulation sanguine (Behentrimonium Chloride, Methylisothiazolinone…). Sinon, rien à redire. Rien à rajouter non plus.

Au final, j’ai bien aimé ce masque, mais vu qu’il coûte 22 pounds et que sa compo n’est pas non plus parfaite, je vous conseille plutôt d’investir dans un pot de matière brute (beurre de karité, ou huile de noix de coco…) pour soigner vos cheveux et votre budget, tout à la fois. Il vous restera alors sûrement de quoi acheter une huile essentielle idéale pour votre type de cheveux…

La note de l’addicte : 4-etoiles

Et vous, vous avez déjà entendu parler des soins capillaires Beauty Protector ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Save

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire