Livre jeunesse # 83 : L’été où je suis devenue jolie – Jenny Han

ete ou je suis devenue jolie

Cet article devait être publié la semaine dernière, mais j’ai oublié de valider le brouillon ! Qu’à cela ne tienne, on reprend le fil de publication bleu – blanc – rouge pour supporter les Bleus dans l’Euro 2016… et on va parler de ce livre à dominante blanche aujourd’hui : L’été où je suis devenue jolie, de Jenny Han !

Quatrième de couverture :

Depuis qu’elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage. Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l’ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l’été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu’il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d’eux. Plus rien ne sera comme avant.

Mon avis :

Je n’ai pas envie de vous parler en détail de ce roman, L’été où je suis devenue jolie, le premier volume de la saga Belly de Jenny Han… car j’en attendais beaucoup plus ! Vu son genre et son thème prédominant de l’été, je le pensais au niveau de la saga Quatre filles et un jean… et il n’en est rien !

En fait, j’ai trouvé que l’histoire était assez basique et, bien qu’elle comporte quelques ficelles dramatiques d’intérêt, elle ne m’a pas transportée.

La faute à Belly qui n’est pas forcément un personnage attachant : j’ai eu du mal à la comprendre, même si j’ai aimé que la relation qu’elle partage avec Conrad et Jeremiah soit si… originale. A vrai dire, la partie romance de l’histoire m’a encore moins intéressée qu’un roman Coeur Grenadine… Limite, toute la partie adolescence pure et dure ne m’a pas semblée particulièrement bien retranscrite, j’ai largement plus apprécié les liens entre les ados et les adultes, comme la relation Belly-Susannah… mais vu que ce n’est pas exactement au centre de l’histoire, les pages ont eu un peu de mal à se tourner.

Heureusement, L’été où je suis devenue jolie est un court roman qui se lit relativement vite grâce à la plume légère de Jenny Han. Disons que cela se laisse lire en plein été… mais vous voilà prévenus : n’en attendez pas trop ou vous serez vous aussi déçus !

La note de l’addicte :  3-etoiles

Et vous, vous avez eu de telles déceptions ?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Cyrielle - rédactrice de Apologie d'une Shopping-Addicte - fan de produits de beauté, de son chat Disney, de thés, de lecture et de séries TV.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager ainsi qu'à le commenter !

Laisser un commentaire