Livre de jeunesse # 91 : Cupcakes & Compagnie 1 – Lisa Papademetriou

cupcakes compagnie

Petite revue d’un petit livre aujourd’hui. On va parler de Cupcakes & Compagnie 1 de Lisa Papademetriou, ce premier tome s’appelle La gourmandise n’est pas du tout un vilain défaut. Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

J’adore les cupcakes, le sucre glace et les vermicelles au chocolat. Ça donne un goût plus sucré à ma vie, qui est loin d’être rose. Heureusement que ma passion pour la pâtisserie me remonte le moral quand il tombe au ras des chaussettes. Justement, en ce moment, je sens que ma meilleure amie est distante. Pire, elle s’est rapprochée du garçon dont je suis amoureuse, moi…
J’ai l’impression que tout mon petit monde s’écroule. Et même avec des tonnes de cupcakes, j’ai bien peur de ne pas m’en remettre !

Mon avis :

Connaissant ma gourmandise et mon attachement pour la littérature jeunesse, vous ne serez pas étonnés de découvrir que j’ai souhaité lire la saga Cupcakes & Compagnie. Certes, le monde des cupcakes est déjà assez représenté dans ce genre littéraire… mais la couverture me donnait fortement envie (de le lire, mais aussi de dévorer des douceurs), j’ai donc foncé sur l’occasion lors de la sortie de Cupcakes & Compagnie, de Lisa Papademetriou, chez Le Livre de Poche Jeunesse. Le premier tome s’appelle La gourmandise n’est pas du tout un vilain défaut, c’est de lui dont l’on va parler aujourd’hui.

C’est un roman assez court, que j’ai quasiment dévoré d’une traite.

Hayley est une héroine attachante dont on suit les aléas de la vie de jeune ado avec plaisir. Pour son jeune âge, elle « doit gérer » des soucis familiaux (le divorce de ses parents, la cohabitation avec sa grand-mère, les amis imaginaires de sa soeur…) et des soucis d’amitié (cela va, cela vient…). Elle se réfugie donc dans la pâtisserie pour échapper à ses idées noires, et c’est ce qui va l’aider à gérer ces problèmes ainsi que ceux de ses proches.

L’histoire est sympa, même si un peu cousu de fil blanc. J’ai cependant aimé que l’on ne tombe pas non plus trop dans la facilité concernant les obstacles qui se montent devant Hayley : tout ne se résoud pas d’un coup de baguette magique d’ici la fin du livre.

Comme pour plusieurs saga jeunesse à tendance gourmande, on a droit à de nombreuses recettes entre les chapitres, plus ou moins en lien avec l’histoire. Je ne les ai pas testées, donc je ne m’étendrais pas dessus, mais elles semblent réalisables par les plus jeunes comme par les plus entraînés à l’art de pâtisser.

Comme vous pouvez le constater, mon avis est court car e n’ai pas trop envie de m’étendre tout court sur ce petit livre, pour une seule et même raison. Il était sympa… mais il m’a semblé manquer d’un petit quelque chose en plus pour me faire vraiment aimer cette lecture. Ne vous méprenez pas, je l’ai vraiment appréciée mais, une fois finie, je n’ai pas eu envie de découvrir la suite… Est-ce que c’est parce que je fais une overdose de livres de ce genre ? Ou parce que je deviens trop adulte pour apprécier ces romans pour pré-ados et adolescents ? Je ne saurais trop vous le dire… en tout cas, une chose est sûre, il me semble alors lu des livres du genre bien plus prenants…

La note de l’addicte :

Et vous, vous pensez que je me fais trop vieille pour ce genre de livres ? 🙂

Cliquez pour le retrouver en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Par Cyrielle - rédactrice de Apologie d'une Shopping-Addicte - fan de produits de beauté, de son chat Disney, de thés, de lecture et de séries TV.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager ainsi qu'à le commenter !

Laisser un commentaire