Truc # 31 : Bougie Poivre noir et Bergamote – Bath & Body Works

bougie white barn bath body works

Cela fait longtemps que je veux me bouger le boule et vous parler de bougies, en dehors de la période des fêtes de fin d’années ! On va commencer avec la bougie Poivre Noir et Bergamote de la gamme White Barn de Bath & Body Works, si vous le voulez bien !

J’avais acheté cette petite bougie sur V-inc il y a un paquet de temps, trouvant l’idée d’une bougie au poivre tellement originale que je me devais de l’essayer (j’adore les nouveaux concepts, l’imagination, l’originalité…). Sauf que je ne savais pas trop quand utiliser une telle bougie Bath & Body Works, alors que j’ai tout de suite des milliers d’idées pour les moments idéaux pour essayer telle ou telle autre fragrance plus commune.

Les mois ont passé et je me suis décidée un jour à l’allumer. Quelle surprise ! Sur le papier, l’alliance du poivre et de la bergamote ne me disait rien qui vaille, pour être honnete, aussi malgré mon amour pour la bergamote, je suis on-ne-peut-plus ravie que cette bougie Black Pepper & Bergamote de BBW ne sente pas… la bergamote !

L’odeur de cette cire, allumée ou non, est tres racée, charismatique. C’est mixte et masculin tout à la fois, c’est une odeur d’intérieur pour un dimanche à lire un livre dans le canapé du salon, ou pour dissiper les effluves de nourriture dans la cuisine. L’odeur rappelle en effet le poivre, elle est assez proche du tabac et du cuir, de part son côté un peu entêtant. Heureusement, dans la vraie vie, on n’a pas à mettre son nez pile au niveau de la fumée pour décrire l’odeur pour son blog 🙂

Franchement, je suis conquise et je ne demande maintenant plus qu’à tester d’autres senteurs White Barn de Bath & Body Works. Je vous préviens cependant : ce n’est pas donné et la cire se creuse vite…

La note de l’addicte : 4-etoiles

Et vous, vous avez testé les bougies Bath & Body Works ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Save

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire