Salon de thé # 23 : Le Blue Teapot – Toulouse

blue teapot

Cela fait un moment (un an ! ) que l’on a pas causé salon de thé toulousain par ici, et si on arrangeait ça aujourd’hui ? On va commencer en douceur avec une adresse que j’aime beaucoup : Le Blue Teapot.

Situé idéalement au calme mais en plein centre-ville de Toulouse – impasse de la Colombette, le Blue Teapot est ouvert du mercredi au dimanche de 11h30 (11h le week-end) à 18/19h (16h30 le dimanche).

C’est dans un décor moderne mais hyper coloré (à l’image des photos illustrant cet article) que ce salon de thé familial nous accueille, nous offrant une cuisine 100% maison, utilisant des produits frais, bio et locaux.

Je suis allée à deux reprises au Blue Teapot depuis son ouverture fin 2015 : une fois avec Amélie pour le dessert (on ne change pas une équipe qui gagne), et une fois avec Sophia et Nora pour un vrai dîner (le restaurant ouvre parfois le soir, sur réservation).

carrot cake blue teapotJ’avais tenté la première fois une énorme part de carrot cake, sur trois étages, qui était très bon et accompagnait idéalement mon thé (je ne sais plus lequel, mais sûrement un bio vu que la maison en propose beaucoup ! ).

Vous admirerez la composition des plats que j’ai dévorés lors de mon second passage – cette attention au détail veut tout dire ! Il y avait tout en haut de l’article un trio d’entrées (super frais et goûteux) suivi par un succulent bagel fait maison. Et vous me connaissez, je ne sors pas de table sans dessert, nous avons ici une mousse au chocolat à tomber par terre !

mousse blue teapot

Au final, vous comprendrez que je ne peux que vous recommander chaudement le Blue Teapot ! En plus d’offrir une cuisine maison de qualité, c’est un endroit agréable entre amis ou en famille, et qui reste super abordable.

La note de l’addicte : 5-Etoiles

Et vous, vous ne salivez pas en voyant ces photos ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire