Parfum # 31 : Eau de toilette Eau sOleil – Nicolaï Perfumes

eau-soleil-nicolai.jpg

Je trouve toujours difficile de donner un avis sur un parfum. Et encore plus difficile de trancher sur un échantillon. Par contre, quand il s’agit d’échantillons de parfum, un tube de 2mL me suffit généralement pour savoir si, oui ou non, ce parfum, il est pour moi et surtout si j’aimerais le tester sur le long terme.

Aussi, je n’ai pas beaucoup hésité quand on m’a proposé de tester un échantillon de l’Eau Soleil de Nicolaï, une maison de créateurs de parfum depuis 25 ans. J’avoue, je ne connaissais pas du tout la marque, je n’en avais même jamais entendu parler.

Nicolaï crée, fabrique et distribue elle-même ses parfums et, cette année, son bébé n’est autre qu’une eau de toilette estivale : Eau sOleil. Vendue au prix de 35 euros les 30mL, il vous en coûtera quand même 88 euros pour 100mL, les deux étant en flacons sprays.

On ne parlera pas de son joli flacon bien chic dans cet avis vu que j’ai eu un simple échantillon (de toute façon, ne dit-on pas “qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse ? ” ? ^^ ). On va donc se concentrer sur son odeur.

Sur le papier, on la dit hespéridée et florale, cette eau. Elle nous ferait découvrir la fleur d’oranger (néroli), le jasmin d’Egypte, le ylang-ylang des Comores.

Très alcoolisée au premier abord, elle se poudre en un quart de tour et sent assez fort : ce n’est pas un parfum pour les petites filles, loin de là ! Je m’y habitue vite, alors que je suis plutôt portée vers les odeurs sucrées et gourmandes. A la fois hespéridé (mais je ne saurais dire si c’est néroli ou citron, c’est pour dire ! ) et fleurie (le jasmin se révèle), j’aurais même tendance à dire que ce parfum sent le boisé, façon encens très peu intense…

Niveau tenue, c’est pas mal pour une eau de toilette. Mais cela ne m’étonne pas vu qu’elle est bien forte : 5h sans faille (testé sur le poignet crémé, vu que je ne sens jamais mon propre parfum sur mon cou, les mystères de l’anatomie…), puis cela s’estompe très vite.

Est-ce que j’aime ? Oui et non. J’apprécie son originalité et son caractère affirmé, mais je ne reconnais pas là une senteur estivale comme promis… Le soleil, où est-il ? J’aurais plutôt tendance à le chercher du côté de la fleur de tiaré au lieu de la fleur d’oranger…

Est-ce que j’achèterai ? Non, sans nul doute. Déjà, parce que j’ai déjà plein de parfums, mais aussi parce que je ne me reconnais pas dans celui-ci, il est plutôt destiné, selon moi, aux personnes de plus de 40 ans… j’ai de la marge !

La note de l’addicte : 3 étoiles

Et vous, vous connaissiez la maison Nicolaï ?

Retrouvez les parfums Nicolaï en vente sur le site de la marque.

Merci quand même à Damien pour ce test !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

2 réflexions sur « Parfum # 31 : Eau de toilette Eau sOleil – Nicolaï Perfumes »

Laisser un commentaire