Ô Toulouse : tu as tant à offrir à tes habitants et touristes

capitole-toulouse.jpg

(Photo sous Creative Licence, par drumsara)

Ô Toulouse. Ville de mon enfance, de mon adolescence, de mes premières années d’adulte.

J’ai vécu 25 ans chez toi, ma ville rose, et, maintenant que j’ai déménagé en Angleterre, j’ai l’impression de ne pas avoir assez profité de toi. Pendant des années, j’y ai reporté, jour après jour, ta découverte. Un comble quand on sait que je connais sur le bout des doigts Cambridge, Oxford, Liverpool, Bath… Et vous savez quoi ? Ma tendance à la procrastination m’a suivie en Angleterre : Exeter où je vis depuis quelques mois est la ville que je connais le moins, ici.

garonne-toulouse.jpg

(Photo sous Creative Licence, par Tarvalanion)

Alors, c’est décidé, lors de mon retour à Toulouse, pour les fêtes, je vais rayer de ma liste quelques items. Bien sûr, je vais retourner sur la Place du Capitole et manger de l’aligot, accompagné d’un  verre de vin chaud sur le Marché de Noël.

Mais je visiterai aussi le Musée des Augustins, situé à deux pas de la grande place. Encore plus près se tient le Théâtre du Capitole et son opéra « Hänzel et Gretel ». D’ailleurs, en parlant spectacles, les vidéos « Toulousains » sur Youtube m’ont donné envie d’aller aux 3T pour voir « 1 de perdu, 10 façons de se retrouver ». A moins que je ne veuille donner sa chance au conte de fée « Rose de Noël » au Casino Barrière.

place-capitole-toulouse.jpg

 (Photo sous Creative Licence, par Crafterm)

Si (re)découvrir Toulouse vous tente autant qu’à moi, et si vous n’avez pas la chance d’avoir de la famille (et un chat) sur place, il vous faudra bien évidemment trouver un hôtel à Toulouse.

En voyage en France, j’ai tendance à faire confiance à ceux de la marque Accorhotels qui en propose pour tous les budgets. Justement, un hôtel à Toulouse de marque Accorhotels, c’est facile à trouver, même en centre-ville. Vous serez près de tout, à pied, depuis ceux situés à Wilson, Saint-Georges, Compans-Caffarelli, Jean Jaurès, Matabiau, Saint-Cyprien…

Article sponsorisé.

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

2 réflexions sur « Ô Toulouse : tu as tant à offrir à tes habitants et touristes »

  1. J’ai découvert Toulouse il y a 5 ans quand mon fils s’y est installé. Très belle ville en effet. Il habite Jolimont désormais. Il y a 15 jours j’y étais et y est découvert un très beau marché de Noël avec des horreurs mais aussi de très belles choses.

Laisser un commentaire