Evénement # 31 : L’anniversaire de Made In A Marmite – Toulouse

miam-toulouse

Pour fêter ses 1 an, Made In A Marmite (MIAM) m’a invitée à tester quelques une de ses recettes de street food toulousaines saines. Et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette bonne adresse, si ce n’est pas déjà fait !

Idéalement situé rue Gambetta à Toulouse (à deux pas du Capitole, pour ceux qui ne connaissent pas bien la ville rose), MIAM vous propose, dès 11h30 du matin et jusque 22-22h30, sept jours sur sept, de vous régaler avec la rencontre de la restauration rapide et de la pure tradition française des mijotés de viande façon mamie. Oui, c’est le mariage que tout oppose sur le papier, mais qui fonctionne plutôt bien en vrai !

En gros, au comptoir, un peu comme chez Subway (mais en bien meilleur), vous choisissez une viande – d’origine France – qui a mijoté sur le feu pendant des heures et vous y ajoutez ce qui vous fait envie : riz, légumes et sauces… à déguster dans une boite en carton ou dans une galette de blé façon burrito.

made in a marmite toulouse(ceci est la taille dégustation, je vous rassure, petits estomacs sur pattes ! )

Made In A Marmite, c’est bon, c’est sain, c’est économique. Il ne reste plus qu’à sélectionner les ingrédients et c’est là que cela se corse car les possibilités sont nombreuses, très nombeuses. Dans le cadre de l’anniversaire de MIAM, j’ai pu tester plusieurs recettes et j’ai adoré celle au boeuf avec des oignons grillés, sans parler de la version végétarienne à base d’oeufs brouillés qui étaient extra avec du lait de coco et du curry (léger, le curry).

Je valide donc cette adresse et j’y retournerai volontiers pour tester notamment une sauce au chèvre dont on ne m’a dit que du bien ! A moins de 9 euros avec des chips et une boisson, on aurait tort de se priver.

La note de l’addicte :

Et vous, vous aimez les recettes de grand-mère ? Une spécialité à partager ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Save

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire