Livre jeunesse # 96 : Silence radio – Alice Oseman

silence-radioAujourd’hui, en Angleterre, c’est férié. Donc j’ai décidé de fêter cela en partageant avec vous une chronique littéraire, comme si on était samedi ! Ben oui quoi, il faut bien que je fête ici un jour férié alors que, IRL, je le passe au boulot ! C’est parti pour Silence Radio de Alice Oseman, publié récemment par Nathan.

Quatrième de couverture :

Je suis Frances, Frances la sérieuse, la solitaire, la discrète. Je passe mon temps à étudier. J’ai un seul objectif : entrer à Cambridge après le bac.

Je suis Frances, la vraie Frances. Je suis fascinée par le mystérieux Silence Radio et sa chaîne Youtube Universe City. J’aime rire et j’aime dessiner.

Et puis je rencontre Aled. Avec lui, je peux enfin être moi. Avec lui, je vais enfin avoir le courage de trouver ce qui compte vraiment pour moi.

Mon avis :

J’ai tout de suite craqué

quand j’ai découvert Silence Radio, de Alice Oseman, dans ma boite aux lettres – là ou mon facteur l’avait déposé.

Sa couverture m’appelait,

Son titre sonnait très bien à mes oreilles – aux aguets.

Je n’ai pas hésité une seconde à tout de suite le dévorer.

Et quel plaisir cela a été !

Silence Radio est un roman jeunesse plein de charme et de poésie. Il est super moderne avec son fil rouge lié au podcast Universe City (cela m’a pris un petit moment pour calculer le jeu de mot…). Il est aussi attendrissant quand on commence à vraiment creuser dans la psychologie de ses personnages. Je ne veux pas trop vous en dire pour ne pas tuer le suspense, mais sachez juste que, en plus, j’ai vraiment aimé le fait que certains travers des relations inter-humaines soient évités dans ce roman. Il y a certes quelques clichés et rebondissements auxquels on s’attend, mais il y a surtout une bonne dose de sagesse pour faire comprendre aux lecteurs que, non, il n’y a pas que l’amour dans la vie… Et on a droit à des retournements de situation qui m’ont plus que tourneboulée !

J’ai vraiment aimé découvrir les personnages complexes de Silence Radio, ils nous cachent parfois plus de choses que l’on pourrait s’y attendre de la part de narrateurs internes. Ce roman est une pépite qui mérite d’être déposée sur votre table de chevet car son ambiance, son atmosphère inspirent et font rêver, finalement. Que l’on comprenne ou pas le charme du postcast Universe City !

La note de l’addicte :

Et vous, vous écoutez des podcasts imaginaires ?

Cliquez pour retrouver ce livre en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire