Livre de chick lit # 74 : Elizabeth Darcy – Abigail Reynolds

elizabeth darcy

On retourne dans l’imaginaire de Jane Austen avec, cette fois-ci, une parallitérature austennienne de Orgueil et Préjugés, Elizabeth Darcy, qui vient répondre à la question “et si Elizabeth avait accepté la première proposition en mariage de Mr Darcy ? “. Vous voulez savoir ce qu’il se serait passé, ce qui aurait changé ? Lisez donc ma chronique de ce roman de Abigail Reynolds, en vente en grand format chez Milady Romance au prix de 15,20 euros. Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

Et si le dernier homme au monde qu’Elizabeth Bennet accepterait d’épouser… était son mari ?

Dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth affirme à l’orgueilleux Mr Darcy qu’il serait le dernier homme au monde qu’elle consentirait à épouser.
Et si elle n’avait jamais prononcé ces mots ?
Dans cette réécriture d’Orgueil et Préjugés, Elizabeth consent malgré elle à devenir la maîtresse de Pemberley, déclenchant un jeu de chassés-croisés qui risque de mettre en péril leur amour…

 

Mon avis :

Quand j’ai vu que Milady Romance allait publier le livre “Elizabeth Darcy” de Abigail Reynolds, j’ai absolument voulu le lire. Parce que j’adore toujours autant la paralittérature austenienne… et parce que je n’avais jamais entendu parler de ce roman ! Un coup d’oeil à la quatrième de couverture et l’on comprend tout de suite qu’il s’agit d’une réécriture où Elizabeth Bennet ne va pas refuser la première proposition en mariage de Mr Darcy. Au début, j’ai eu peur de devoir me retaper (pour la seconde fois en un mois) tout le début du roman, et j’ai été agréablement surprise de me retrouver pile au moment de la fameuse proposition. Ouf, l’originalité commençait dès les premières pages !

 

J’aime beaucoup l’idée de croiser une “autre” Elizabeth Darcy, trop soufflée par le culot de Darcy pour lui dire “non” et prise au piège des convenances de manière à devoir épouser cet homme qu’elle déteste. L’écriture est sous forme de narration interne de la part de Lizzy, on voit comme cela la démange d’envoyer paître Darcy, mais aussi combien ses baisers ne lui sont pas indifférents et combien elle compte bien épouser Darcy de manière à pouvoir, peut-être, rapprocher Mr Bingley de sa soeur Jane…

 

Si cette romance n’est pas parfaite (selon moi, Elizabeth a été un peu trop rapide à baisser ses défenses face à Darcy, ici, surtout comparé à son état d’esprit dans le roman originel Orgueil et Préjugés au moment de la demande en mariage), j’ai trouvé ici une réécriture qui a du sens et permet de prolonger, encore et toujours, les histoires de Jane Austen… A lire absolument si vous souhaitez, comme moi, savoir ce qu’il se serait passé si…

La note de l’addicte : 5-Etoiles

Et vous, vous aimeriez réécrire certains passages de vos romans préférés pour voir comment vos personnages favoris s’en seraient sortis ?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente : Elizabeth Darcy

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire