Livre de chick lit # 62 : Le bal des tentations – Leigh Michaels

le-bal-des-tentations.jpg

Un livre, cela faisait bien longtemps, non ? Non ? Qu’à cela ne tienne, je garde mon chapeau de chroniqueuse littéraire sur la tête et je vous propose aujourd’hui de découvrir la romance historique “Le bal des tentations” de Leigh Michaels. Disponible en librairie depuis quelques semaines au prix de 8,20 euros. Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

La famille Ryecrof est ruinée. Pour assurer le bonheur de ses enfants, madame est prête à se vendre au plus offrant. Quant à son fils, il épousera une riche héritière si cela peut mettre sa soeur à l’abri du besoin. Une soeur qui, elle-même, est prête à préserver l’honneur des siens en renonçant à un mariage d’amour. La Saison londonienne s’annonce mouvementée pour Rye, Sophie et Miranda. Ils ne reculeront devant aucun sacrifice pour le bonheur des autres, mais c’est finalement le leur qu’ils vont trouver.

Mon avis :

Me revoilà avec une romance ! Il s’agit d’une publication récente de Milady Romance, « Le bal des tentations » de Leigh Michaels. Pour une fois, ce n’est pas une saga, juste un roman « one shot » comme on les appelle par ici.

Je n’étais pas sûre d’apprécier cette lecture quand j’ai vu sa couverture. J’aimais son titre mais cette cover un peu trop « romance érotique des années 70 » me faisait peur… J’ai donc jeté un œil à son résumé, une fois n’est pas coutume, et je me suis dit que je pouvais toujours tenter le coup.

« Le bal des tentations », c’est une romance qui met en scène une mère, veuve avant l’heure, et ses deux enfants : son fils, qui vient de récupérer le titre familial, et sa fille qui devrait bientôt faire son entrée dans la haute société. Cependant, cette famille n’est pas assez riche pour se permettre un bel avenir aussi chacun de ses trois protagonistes va essayer, à sa manière, d’apporter la fortune à sa famille.

Nos trois héros sont très sympathiques. J’ai tout de suite adoré le caractère de Sophie, mais je me suis aussi sentie proche de sa mère et de son frère. On les découvre à travers les yeux des autres mais aussi quand c’est à leur tour de prendre la narration interne.

Trois héros, c’est trois fois plus de personnages secondaires, vu qu’ils se désolidarisent afin de trouver une solution à leurs problèmes budgétaires. Heureusement que j’ai bien suivi car les noms à rallonge se ressemblent, et on finit vite par en perdre son latin. J’ai apprécié cette accumulation de personnages qui nous offre tellement de possibilités de couples (les héros sont tous libres…) que l’on ne devine pas, dès le début, tout ce qui nous attend. Certes, certaines ficelles se devinaient, mais pas tout !

Si les rebondissements sont nombreux, ils ne sont pas pour autant irréels. Je ne me suis pas une seule fois ennuyée pendant ma lecture et j’ai apprécié le rythme que donnent tous ses personnages, toutes ses possibilités. Cela change des romances habituelles où la fin est prévisible.

Au final, cette romance mérite une couverture plus sobre car elle n’a pas grand-chose d’érotique. Elle a le mérite d’être originale et, rien que pour cela, je vous encourage à la découvrir.

La note de l’addicte : 5 Etoiles

Et vous, vous la trouvez comment, cette couverture ?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente : Le bal des tentations

 Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

3 pensées sur “Livre de chick lit # 62 : Le bal des tentations – Leigh Michaels”

  1. En effet je suis d’accord avec toi, je ne trouve pas la couverture engageante du tout !!! Mais ce que tu en dis dans ton article me tente déjà beaucoup plus ! 🙂 bises ! 🙂

  2. J’avoue que ma première réaction face à la couverture a été : “Erk !”, mais je me demande si je ne lui laisserait pas sa chance. En tout cas, ta chronique donne envie !

Laisser un commentaire