Livre de chick lit # 34 : Le Retour des Highlanders, tome 1 : Le Gardien

le retour des highlanders 1 guerrier

Aujourd’hui, je vous propose une romance trèèèèès sympa à découvrir avec “Le Gardien” ! Edité chez Milady Romance, ce premier tome de la saga de Margaret Mallory, “Le retour des Highlanders”, a tout pour plaire car il ne coûte que 7,90 euros, en plus ! Bonne lecture !

Quatrième de couverture :

Après cinq ans passés à se battre sur le continent, Ian MacDonald revient sur son île natale de Skye, où il trouve son clan en péril. Bien décidé à réparer ses erreurs de jeunesse, il doit déjouer les manigances d’un adversaire sans scrupules, et faire face à Sìleas, l’épouse qu’il a délaissée pour partir au combat. Une surprise attend Ian : la gamine maigrichonne qui le suivait partout comme son ombre et qu’il a dû épouser à la suite d’un malentendu, est devenue une jeune femme aussi ravissante que farouche.

Mon avis :

Je ne m’attendais pas à tant apprécier ce premier tome de la saga de Margaret Mallory : “Le retour des Highlanders” ! Cette nouvelle série éditée chez Milady Romance me tentait, c’est certain, mais je la voyais plus comme une saga à la Harlequin qu’un livre aussi addictif que les aventures sexy de la Famille York ou de Noblesse Oblige. Aussi, je pensais être charmée, comme je le suis quand je lis un Nora Roberts, mais pas émoustillée. Quelle surprise ce fût pour moi de voir qu’on pouvait être… les deux à la fois !

 

En digne premier tome de la saga, “Le Gardien” commence par un flash-back qui nous permet de découvrir les trois héros masculins Highlanders (dont le fameux guerrier : Ian), ainsi qu’une jeune fille farouche, Sileas. On apprend alors, de la bouche d’une quasi-sorcière, quel sera leur futur amoureux et il semble bien amusant… pour nous lecteurs ! Quelques années plus tard, on découvre que Ian, qui doit épouser deux femmes d’après la vieille dame, doit se marier contre sa volonté avec la jeune Sileas, qui a seulement treize ans, pour éviter des ennuis non seulement à elle, mais aussi à son clan écossais. Et nous voilà repartis cinq ans plus tard, quand Ian revient la voir après l’avoir délaissée pour cause de guerre…

 

Je m’attendais donc à une histoire à l’eau de rose, avec en arrière-fond un paysage écossais qui fait rêver. J’ai eu raison sur la seconde partie car on ne peut pas nier que la lecture de ce livre donne envie de faire sa valise pour aller visiter les Highlands ! L’air frais, les falaises, la mer froide, la verdure… cela donne fort envie à l’urbaine que je suis, c’est pour dire ! Mais si j’ai adoré ma découverte de ce roman, ce n’est pas à cause de ça, c’est grâce au fait que cette saga fait se rencontrer trois univers sympathiques : la romance, le sexy et l’action. Ce mélange semble bizarre mais sachez que les Ecossais ont le sang chaud et un coeur, caché derrière !

 

L’histoire amoureuse de Sileas et de Ian est assez banale, mais elle est traitée avec justesse : la fille ne saute pas dans les bras de son mari quand celui-ci revient après 5 années à l’étranger (sans envoyer de lettre ni rien ! ) ! Elle a elle aussi son petit caractère… qui lui confère beaucoup d’empathie de ma part, soit dit en passant ! L’ajout d’un peu de sexe dans l’histoire (pas de quoi censurer ce livre, mais évitez juste de l’offrir à un pré-adolescent…) permet de pimenter un peu les choses. Cela fait plus “vraie vie” car même au XVIème siècle, les filles ne restaient pas pures bien longtemps, surtout vu comment les Ecossais arrangent la religion à leur sauce !
L’action a été une pure surprise, une bonne surprise même si elle arrive à cause de la perte de quelqu’un… Les scènes ne sont pas aussi longues et nombreuses que dans le Seigneur des anneaux (les films, je n’ai pas lu les livres ! ), mais je ne m’en plains pas car c’est dosé avec justesse, de telle sorte que l’on soit pris au corps avec ce roman : impossible de le lâcher quand l’amour est conté, impossble de le lâcher en pleine scène classée X, impossible de le lâcher en plein bataille. Ce quie xplique très bien pourquoi ma lecture de “Le gardien” a été si rapide ! (A noter que son écriture et ses chapitres où on alterne le point de vue des deux héros amoureux aident aussi ! )

 

Au final, je ne m’attendais pas à être autant transportée par cette histoire. Ian et Sileas sont deux personnages très sympathiques auxquels on s’attache vite (même si quelques gifles se perdent en route… Les hommes… ! ), tout comme les autres futurs héros qui gravitent autour d’eux. Inutile de dire que je n’ai pas attendu longemps avant de dévorer le tome 2 : “Le séducteur”, dont on parlera très bientôt !

 

PS : Un dernier mot sur cette couverture magnifique qui montre le plus beau de l’Ecosse : le paysage et les rousses (j’aurais tant aimé en être une ! ) !

La note de l’addicte : 5 Etoiles

Et vous, vous auriez aimé être rousses ?

Cliquez pour retrouver ce livre en vente : Le Retour des Highlanders T1 : le Gardien

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

3 réflexions sur « Livre de chick lit # 34 : Le Retour des Highlanders, tome 1 : Le Gardien »

  1. Typiquement le genre de bouquin que j’aurai jamais acheté et catalogué direct en Barbara Cartland ! lol Ben là tu vois j’ai bien envie de le mettre dans ma wishlist ! 🙂

  2. Tu me donnes sacrément envie de lire ce livre!

    Si je te dis que je me colore les cheveux en roux depuis des années, ça répond à ta question?

Laisser un commentaire