Livre contemporain numéro 4: Les caprices de Miss Mary – McCullough

les-caprices-de-miss-mary.jpg

Que faire quand on a aimé le style et l’univers d’une auteure qui n’a publié que quelques romans durant sa vie? Lire ceux de ceux et celles qui se sont inspirés d’elle. Et lire des suites non-officielles à ses chefs-d’oeuvre! C’était ma motivation pour découvrir “Les caprices de Miss Mary”, une suite contemporaine (mais se déroulant il y a bien longtemps) aux aventures des héros de “Orgueil et préjugés” de Jane Austen!

Ce roman est disponible en poche chez Archipoche pour 8,50 euros!

Quatrième de couverture:

Au décès de sa mère, Mary, la troisième des cinq soeurs Bennet, découvre la liberté. À 37 ans, elle qui n’a vécu que pour les autres est bien décidée à ne plus accepter d’entrave à la réalisation de ses rêves. Et surtout pas le triste chaperon que ses beaux-frères souhaitent lui imposer.

C’est décidé: comme le journaliste dont elle dévore les articles incendiaires, elle enquêtera sur les conditions de vie misérables des ouvriers du Nord. Alors que sa famille craint qu’elle y perde sa réputation, Mary se lance avec fougue dans l’aventure. Mais son enthousiasme se heurte à la réalité de l’Angleterre en ce début de XIXe siècle…

Se déroulant vingt ans après la fin d’Orgueil et Préjugés, ce roman – une suite au chef-d’oeuvre de Jane Austen – brosse le portrait d’une femme à l’esprit libre, féministe avant l’heure, qui n’hésite pas à braver les interdits pour faire triompher ses convictions.

Mon avis:

Adorant l’histoire d’Orgueil et préjugés que je connais via le film éponyme (et bientôt via le livre), je me suis précipitée sur ce livre qui se voulait être sa suite, dans le pur style Jane Austen alors qu’il est écrit à notre époque. J’ai bien fait!

“Les Caprices de Miss Mary”, publié chez Archipoche, est une version poche de ce roman de très bonne qualité. La couverture (dont j’adore l’illustration simple mais belle), comme la tranche, sont restés indemnes de mes innombrables heures de lecture. Car il en faut des heures pour venir à bout de ses 472 pages remplies d’une écriture très petite!

Heureusement, le contenu du livre, pour peu qu’on aime le style d’écriture du XIXème siècle, nous aide à parcourir gaiement ses pages. L’histoire tient parfaitement bien la route et raconte tour à tour l’épopée riche en rebondissements de Mary ainsi que la vie de ceux qu’elle laisse derrière elle, ses soeurs, ses beaux-frères, ses neveux et nièces… On retrouve avec beaucoup de plaisir les héros d’Orgueil et préjugés dont la vie, vingt ans après, est loin de notre conception du “Ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux jusqu’à la fin des temps”. Je vous avoue que cela m’a surprise et déçue, de savoir que Elisabeth et Jane anciennement Bennet n’avaient pas bien tourné, mais, heureusement, dans ces 472 pages, leur horizon s’éclaircira… ou pas!

 

L’écriture, je le disais juste avant, est digne de celle de Jane Austen. Colleen McCullough réussit à nous faire oublier sa plume contemporaine du début à la fin. Alors, certes, les tournures de phrase de l’époque ne sont pas faciles à décrypter par moment, mais quel enchantement que de se retrouver au royaume de l’élégance et des convenances! C’est un vrai voyage dans le temps qui détend parfaitement bien!

 

Avec “Les Caprices de Miss Mary”, Colleen McCullough nous propose une suite passionnante aux aventures des Bennet, Darcy et autres Bingley. La passion et la tragédie sont au rendez-vous pour nous offrir un très bon moment de lecture que je ne saurais que conseiller à ceux qui ont aimé Orgueil et Préjugés.

La note de l’addicte: 5 Etoiles

Et vous, vous aimez Jane Austen? Vous aimez l’idée de lire la suite d’un classique, suite écrite par un autre auteur?

Cliquez pour retrouver ce roman en vente: Les caprices de Miss
Mary

challenge austenien

Ce livre a été lu avec plaisir et dans le cadre du Challenge Austenien (ICI et LA).

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

5 réflexions sur « Livre contemporain numéro 4: Les caprices de Miss Mary – McCullough »

  1. J’avoue que je ne connais pas du tout l’univers de Jane Austen… Faudrait que je regarde le film Orgueil et Préjugés pour voir si ça me plait et si ça vaut le coup que je me lance dans les versions “papier” ! 😉

  2. j’ai adoré “les oiseaux se cachent pour mourir” un incontournable selon moi et “Tim” de cette auteur 🙂

  3. Oh, mais je ne connaissais pas du tout ce titre et j’ai super envie de le découvrir à présent !! Il faut dire que je suis en pleine austenmania ^^

  4. je vais me précipiter , surtout que le prix est aussi attrayant , j’attends d’un jour à l’autre celui de Jane Austen…je pourrai comparer , ce sont ,ils me semble , des livres de vacances
    en ce moment je lis le garçon convenable de Vikham Seth ce sont 2 tomes écrits en tout petits (livre de poche ) chacun faisant plus de 850 pages , j’en suis à la moitié du 2 ieme !!! c’est écrit par un Indien parle de l’Inde …j’aime …la différence des castes etc…les amours des jeunes avec les différences sociales , beau et très réel *
    christiane

  5. C’est interessant de lire un commentaire positif sur ce livre car c’est bien le premier que je trouve!! Si je peux me permettre cela vient quand même peut-être du fait que tu n’as pas lu le roman original parce que jusqu’à maintenant j’ai surtout entendu dire qu’elle ne respecte pas du tout le caractère des personnages originaux. Il va falloir que je le lise pour me faire mon avis!

Laisser un commentaire