Bien choisir son parfum : exemple avec Lady Million de Paco Rabanne

lady million

Choisir un parfum n’est pas chose facile. Parce que le parfum est une carte de visite de notre personnalité, et qu’il doit pouvoir s’assortir à notre style, à notre état d’esprit général.

En allant directement en parfumerie faire son choix, on serait tentés de sentir tour à tour tous les testeurs pour être surs de trouver LA perle rare. Mais, hélas, au bout d’un moment, le nez se lasse, les odeurs montent à la tête : notre jugement se fausse.

Aussi, je vous conseille de faire des présélections sur le net, sur le site des parfumeries ou via des sites dédiés aux parfums (un de mes préférés est Osmoz). On peut alors cibler les fragrances qui comportent nos notes favorites, choisir entre les différentes familles olfactives.

En parallèle, j’aime compulser les campagnes publicitaires des parfums, car elles sont censées coller à son univers et à la personnalité / aux envies de sa cliente-cible. Une campagne sur le thème du sport ou d’une balade en forêt me ferait tout de suite comprendre que son parfum n’est pas pour moi.

Par exemple, quand je regarde cette vidéo pour Lady Million de Paco Rabanne, je pense à James Bond. Ces 22 secondes me permettent de m’imaginer dans la peau d’une James Bond Girl : une séductrice téméraire au caractère affirmé. Ce n’est pas exactement moi, mais cela me parle, je vois ce personnage comme une métaphore de la working girl en devenir que je suis.

Cela me donne envie de découvrir Lady Million et sa pyramide olfactive. Et, justement, celle-ci semble faite pour moi : c’est certes un floral boisé et musqué… mais elle comporte en tête des notes fruitées, gourmandes.

Il ne m’en faut pas plus pour noter ce parfum sur ma liste de flacons à tester en magasin… et vous, cela vous dirait d’enfiler le costume d’une James Bond Girl pour montrer cette facette de votre personnalité au monde entier ?

Article sponsorisé

2 commentaires sur « Bien choisir son parfum : exemple avec Lady Million de Paco Rabanne »

Laisser un commentaire