Polar # 36 : La fille de Brooklyn – Guillaume Musso

la-fille-de-brooklyn

Cela ne fait pas si longtemps que l’on n’a pas parlé de Guillaume Musso… mais cela fait un bail que je ne vous ai pas vanté les mérites des livres audio ! Alors on fait un article deux-en-1 avec cette chronique de l’audiolib La fille de Brooklyn de Guillaume Musso !

Quatrième de couverture :

Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

« Si j’avais commis le pire,  m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.

– C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.

Mon avis :

J’ai eu l’occasion de découvrir La fille de Brooklyn de Guillaume Musso en livre audio, avec Audiolib, et je vous avoue que cela m’a bien plu !

Ce n’était pas mon premier livre audio, j’avoue que je devrais renouveler l’expérience plus souvent car cela a certains avantages non négligeables !

Finie la galère de lire en mangeant, car je ne sais pas tenir à la fois un livre ouvert et une fourchette ! Finie la pause lecture obligée quand on pleure en lisant… et que par conséquent il faut se sécher les yeux pour poursuivre sa lecture ! Finis les “allez, un dernier petit chapitre et au lit” : si t’es trop crevé, tu t’endors en écoutant le livre (le soucis alors est de retrouver là ou on s’était arrêtés, donc je mémorisais chaque changement de chapitre lors de mon écoute ! ). Fini les moustiques quand on lit son livre en plein été, la fenêtre ouverte et la lumière allumée ! Finies les tâches ménagères ingrates effectuées en mode rapide : avec un livre audio sur les oreilles, on a tendance a en faire plus et à les faire durer plus longtemps ! En plus, les livres audio, cela peut s’écouter en voiture ou lorsque l’on marche (pour aller au boulot, par exemple), donc on rentabilise ses déplacements !

Le seul petit soucis, c’est de bien penser à enlever la fonction “aléatoire” de votre mp3, sinon vous risquez de vous perdre dans l’histoire et/ou de vous faire spoiler !

La fille de Brooklyn, ce n’était pas non plus mon premier Guillaume Musso, loin de là ! Mais c’était le premier qui peut se targuer d’être un vrai polar. Musso laisse de côté, pour l’instant, les romances et le genre fantastique pour nous pondre ici une fiction sous forme d’enquête pseudo-policière. Et comme souvent avec cet auteur, c’est de la bonne ! Je n’ai pas forcément craqué pour ses personnages, mais j’ai aimé qu’ils soient tous bien décrits, même les plus minimes. J’ai adoré les rebondissements de l’affaire, les surprises qui se mettent en plein milieu de notre passage et nous font nous poser énormément de questions. Tant et si bien que j’ai eu, une nuit beaucoup de mal à lacher l’histoire avant 4h du matin, tant je m’interrogeais sur les secrets de La Fille de Brooklyn !

Au final, j’ai écouté ce livre très rapidement, parce qu’il est de qualité, autant sur le fond que sur la forme. Chapeau à Rémi Bichet qui a effectué un travail extraordinaire pour lire ce texte.

La note de l’addicte : 4-etoiles

Et vous, vous avez tenté ce format de lecture ?

Cliquez pour retrouver ce livre en vente : http://amzn.to/2dNlGLW

Rendez-vous sur Hellocoton !

Save

Save

Save

2 commentaires sur « Polar # 36 : La fille de Brooklyn – Guillaume Musso »

  1. J’avoue ne pas être une grande fan de Musso, je trouve que ses livres se ressemblent tous beaucoup, malgré tout. Si tu dis en revanche qu’il lâche ses habituelles romances, pour une fois, pourquoi pas se laisser tenter ^^

Laisser un commentaire