Livre de chick lit # 114 : Il neige sur Central Park – Nora Roberts

Petite chronique de saison, pour changer. Quoi que, non, Il neige sur Central Park de Nora Roberts n’est pas forcément le roman que j’attendais, une romance d’hiver parfaite pour me préparer mentalement aux fêtes de Noël que j’affectionne tant ! Pourquoi ? La réponse dans ma chronique !

Quatrième de couverture

Il neige sur New York et ses lieux magiques. Central Park, Manhattan : tout l’enchantement de l’hiver est là !

La fantaisie, le caractère, l’humour? Les héroïnes de Nora Roberts possèdent toutes cette qualité propre aux personnages des oeuvres de fiction réussies : on aimerait qu’elles franchissent la frontière de l’imaginaire et entrent dans la vraie vie, pour l’illuminer de leur charme.

Il n’y a jamais rien de mièvre chez Nora Roberts, qui excelle à rendre vibrantes et uniques des histoires d’amour intemporelles.

Il neige sur Central Park est un recueil de deux romans (Si près de toi, Un envoûtant rendez-vous).

Mon avis

Salut, je m’appelle Cyrielle et j’ai la très mauvaise habitude de ne jamais lire les quatrièmes de couverture, de me baser au feeling quand je choisis mes prochaines lectures ! Cela passe ou cela casse, et cela passe plus souvent que cela ne casse d’ailleurs.

“Il neige sur Central Park
 est un recueil de deux romans”, voilà la donnée qu’il me manquait quand j’ai sélectionné ce livre en librairie. J’avais craqué pour la couverture hivernale, j’avais craqué pour le titre qui parle de New-York, j’avais craqué sur le fait que ce serait forcément une romance car c’est le cheval de bataille de Nora Roberts. Je me disais donc que ce livre était pour moi…

Alors, certes, j’ai passé un bon moment avec Il neige sur Central Park mais j’ai plutôt passé deux bons petits moments qu’un long bon moment, et cela, cela me gène un peu car, faute d’avoir lu les petits caractères dans mon contrat de lecture, je m’attendais à être plongée dans ce roman de la première à la dernière page, et ce n’est pas comme cela que je lis les recueils de nouvelles…

J’exagère un peu ici, mais c’est pour vous donner mon vrai sentiment sur ce roman. D’autant plus que, non, Il neige sur Central Park n’est pas le recueil de deux nouvelles qui se passent en hiver en plein New-York. La première histoire se passe à Los Angeles !!! Une ville à l’autre bout du pays, et où il ne neige quasiment jamais !!!

Pire encore, la version broché – grand format de ce recueil, qui s’appelle aussi Il neige sur Central Park contient non pas deux mais trois nouvelles (il manque Le secret de Kergallen ici). Je ne trouve pas cela bien professionnel de la part de la maison d’édition, ni sympathique pour les lecteurs…

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez découvrir deux recueils de nouvelles romantiques et agréables à lire (trois en version brochée…), Il neige sur Central Park peut vous plaire. Mais ne partez pas du principe que cela va vous plonger en hiver du début à la fin…

La note de l’addicte :

4-etoiles

Et vous, cela ne vous choque pas que le même livre, recueil de nouvelles, publié par la même maison d’édition, n’ait pas le même nombre de nouvelles selon le format lu ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.