Film # 36 : Cinquante nuances de Grey

cinquante nuances

Je devais partager avec vous mon shopping de la semaine, aujourd’hui, mais j’ai vu hier le fameux “Cinquante nuances de Grey” au cinéma (en VO) et cela me démangeait de partager avec vous ma frustration et ma déception.

Pour rappel, j’aime beaucoup les romances, et j’aime quand elles sont pimentées de scènes de sexe. Donc, à la base, Fifty shades of Grey, c’est ma came. Sauf que j’ai refusé de lire les livres, cela m’énervait que l’on en parle partout, cela m’a coupé l’envie et ça a bridé (sic) ma curiosité. Mais j’ai vu le trailer et l’esthétique du film (niveau images et musique) et sa sensualité m’ont donné envie de le voir. Je ne pensais pas le faire si tôt après sa sortie, je pensais attendre sa sortie en DVD, mais une copine m’a proposé d’y aller avec elle et j’ai accepté. Je m’en mords les doigts maintenant.

Pourquoi ? Parce que l’histoire est bidon ! On nous vend un film controversé avec des scènes de sexe en veux-tu en voilà et, certes, il y a pas mal de seins et fesses à l’air… mais l’auteure des livres est tellement puritaine qu’elle gâche absolument tout en voulant trouver une explication aux tendances dominatrices de ce cher Mr Grey !

Franchement, j’aurais beaucoup aimé découvrir l’histoire d’une jeune fille vierge et naïve qui découvre l’univers du bondage et des trips sado-maso, cela aurait pu être plaisant et instructif de voir comment le lâcher prise peut donner du plaisir… Mais EL James n’a pas eu le cran (pour ne pas dire les c***lles) de raconter une telle histoire, elle a voulu rajouter le passé de Christian Grey dans l’histoire, et cela m’énerve de voir qu’elle dépeint au final les fans de BDSM comme étant des personnes brisées (parce que, sinon, hein, il aurait une sexualité classique, ce Mr Grey… pfff…).

Vous le savez, j’adore les trucs de filles, alors laissez-moi vous dire que si, moi, je trouve ce film niais, mièvre et nunuche à souhait, cela veut bien dire quelque chose ! Passe encore la naïveté d’Anastasia qui harcèle ce control freak pour qu’ils aient une relation classique… Mais, sans blague, sans ses scènes de sexe, ce film serait parfait pour des pré-ados ! J’en rigolais et je levais les yeux au ciel à tout bout de champ, c’est pour vous dire… (et pas seulement à cause des “à plus, bébé” complètement à côté de la plaque du héros)

Parlons-en, des scènes de sexe. Franchement, j’ai été très déçue par celles-ci. Elles sont bien tournées (j’adore la qualité d’image, le choix des musiques…), les acteurs sont assez bons dans l’ensemble… mais je suis désolée, je n’ai pas du tout été émoustillée. Je n’ai rien ressenti. C’était comme voir un documentaire sur la sexualité des animaux, on est ni excités ni dégoûtés. C’était médical, chirurgical… Ce qui est bien dommage.

Je finirais cette chronique assassine par tirer mon chapeau à Dakota Johnson. Elle est loin d’être parfaite, mais elle sied bien à ce personnage de jeune écervelée qui rougit pour un rien. Il n’y a pas une alchimie de fou entre elle et Jamie Dorman, mais cela va… Mais, surtout, j’imagine même pas le challenge que ce soit de tourner un film à poil la moitié du temps, surtout en mode “j’ai un bandeau sur les yeux et mon collègue acteur me touche…”. Bon, après, j’ai été déçue qu’elle demande à une doublure de jouer ses fesses pour la scène de la ceinture (parce que, bon, c’est quand même une des scènes les plus importantes), mais elle a bien joué la suite donc ça rattrape cela…

Enfin, voilà, vous savez maintenant à quoi vous attendre si, d’aventure, vous allez voir Cinquante Nuances de Grey demain au cinéma. Perso, je ne pense absolument pas voir la suite, j’ai demandé à une amie de me raconter et il semblerait que cela aille de mal en pis…

(Je n’ose même pas imaginer ce que Cinquante Nuances de Grey donne en version doublée… Sûrement pire, non ? )

La note de l’addicte :2-etoiles

Dites-moi, vous avez lu les livres, vous avez vu le film ? Vous en pensez quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

9 réflexions sur « Film # 36 : Cinquante nuances de Grey »

  1. Je pense qu’il faut prendre le film avec beaucoup de détachement, j’ai lu l’année passer la trilogie, j’ai pu constater l’évolution des personnages. J’ai aimé lire certains passages du roman et d’autres moins, car l’auteure EL James est vraiment très ” rentre dedans” , elle manque criellement de subtilité la dame. Ensuite, je ne sais pas si j’irais voir le film… En fait, j’avais juste envie de voir la performance acteurs. D’autre part, je ne comprends pas trop un certain nombre de ces femmes qui se sont ruées comme des hystériques voir justement ce film, pour ensuite le dénigré. Tout le monde savait de quoi il en retournait, donc, il y a quand même pas mal de voyeurisme au final, ou alors il fallait s’abstenir d’aller le voir.
    Bonne soirée 🙂

  2. Arff ma belle je ne suis pas du tout d’accord avec toi pour une fois !! ^^ hihi. Bon, si, il y a une partie de ce que tu dis avec laquelle je suis d’accord : le fait que l’auteure soit puritaine, notamment. Ceci dit, pour avoir lu les bouquins, franchement, déjà il y a un sacré cap par rapport au “traditionnel puritanisme américain” ; même si, pour avoir lu les 3 bouquins et vu le film, je trouve qu’il y a eu bien trop de tapage autour de tout ça, et que ça a “desservi” le film.
    J’entends encore mon chéri me parler de ses collègues féminines, comme des excitées, vis à vis du bouquin lors de sa sortie, et se renseigner en tapant sur le net concernant des termes SM… lol
    Pour ma part, j’ai mis très longtemps avant de commencer les bouquins (c’était en 2014 !!) justement car je fuyais tout ce côté médiatique. Finalement, cela m’a plu, et je pense que le film m’a énormément plu CAR j’avais lu les bouquins, personnellement. (le film est très proche des lignes du livre)
    Mais effectivement, c’est loin d’être tout ce que l’on peut entendre, et c’est finalement hyper “soft” !! je suis d’accord avec toi :))
    Sinon, chéri qui a vu le film sans rien connaître du tout des bouquins, a adoré aussi 🙂
    comme quoi, avec ce film, c’est tout l’un ou tout l’autre. Soit on aime, soit on déteste 🙂
    Par rapport au passé de Grey expliquant ses “envies” sexuelles, je dirais que ce n’est qu’une partie. Son passé est aussi ce qui explique pourquoi il a des brûlures sur le corps en fait et ne veut pas qu’on le touche. (à suivre dans le tome 2) 🙂
    Mais tu as raison en effet en disant “Pourquoi l’auteure a forcément voulu expliquer pourquoi il est comme ça” ; je suis d’accord :))
    Bisous !

  3. Bonjour,
    Je n’avais pas lu le livre avant de voir ce film, du coup je n’avais aucune idée en tête à part le fait que ça allait être assez cru.
    Même si j’ai retrouvé certaine de tes critiques, je dois dire que j’ai bien aimé. Je me suis beaucoup amusée devant ce film, qui mélange humour, scènes de sexe et “engueulades”. Franchement, même si il y a plein de choses qu’y ne m’ont pas vraiment plu (dont certaines que tu a dis), je n’ai pas vu le temps passé ! Ce qui signifie que ce film est quand même captivant !
    Peut-être que tu attendais trop de choses de ce livre et que c’est pour ça que tu as été déçue…

Laisser un commentaire