Fête des chats : Mon cher petit Disney…

fetedeschats.jpg

Cela fait plusieurs années déjà que la Fête des Chats des Blogueuses existe. Plusieurs années où, tout au long de la journée, des articles sur les blogueuses et leurs chats apparaissent, pour le plus grand plaisir de ces derniers qui, non contents d’être des stars d’un jour (au milieu de produits de beauté, articles de DIY…), sont aussi gâtés que possible pour le jour J. Car, oui, une fête, ça se fête… avec des cadeaux pour les héros du jour !

Cela fait plusieurs années que la Fête des Chats des Blogueuses existe… et c’est ma première participation. Pourtant, mon chat est arrivé dans ma vie il y a plus de cinq ans (et mon blog depuis plus de trois ans), mais, je ne sais pas, je n’étais pas inspirée…

S73F6330.JPG

Aujourd’hui, on ne peut pas dire que je le sois plus, à vrai dire, mais mon coeur est à 100% avec mon chat vu que l’on vit maintenant un amour longue distance. Lui, en France, dans ma maison, avec jardin, familiale. Moi, en Angleterre, dans un appartement en plein centre-ville d’Exeter. Je l’ai dit 10 000 fois, et redit tout autant : le seul point négatif de mon expatriation, ce sera Disney qui restera en France et qui me manquera tous les jours.

Et c’est vrai, il me manque cruellement.

Quand j’ouvre une boîte de thon (il accourrait). Quand je reçois un colis cartonné (il adore les cartons). Quand je regarde par la fenêtre la pluie (comme lui quand il aimerait sortir). Quand je
suis installée sur mon lit à regarder des séries (et qu’un poids chaud manque à mes cuisses). Quand je mets mes vêtements au sale (et que je me rends compte qu’ils ne sont pas si sales, il n’y a aucun poil dessus). Quand je vois un lézard sur un mur (j’en ai sauvé des tas de sa folie joueuse)…

Il me manque, tout simplement.

Et moi, est-ce que je lui manque ? Il faut bien avouer que je l’imaginais me pleurer tous les jours, miauler devant la porte de ma chambre en pleine nuit pour venir se blottir contre moi…

Et j’ai réalisé, à la fois soulagée et un peu triste, que mon chat, quand je ne suis pas là, il m’oublie un peu. La preuve, à chaque fois que je reviens, alors que j’ai envie de lui courir dans les bras (sic) dès l’instant où je le vois… il fuit. Pour ne revenir vers moi que quelques minutes plus tard, en mode “normal”, comme si je n’avais pas disparu quelques mois de sa vie. Il ne dépérit pas sans moi (ouf), mais je reste quand même sa favorite quand je suis de retour (double ouf) !

S73F6335.JPG

Heureusement, ma maman et mon frère me donnent régulièrement de ses nouvelles. Je sais quand il a fait des bêtises, quand il en a marre du froid et de la pluie et qu’il a commencé à reprendre sa position privilégiée sur le radiateur, quand il réveille ma maman en pleine nuit en s’étalant sur son oreiller à elle (j’avoue, ne pas être réveillée en pleine nuit, ça, ça ne me manque pas vraiment ! ), quand il est là pour souffler les bougies de mon anniversaire en mon absence (photo à l’appui), quand il a trouvé une nouvelle cachette dans la maison…

Et je reçois des photos, que je souhaiterais plus régulières mais je connais mon chat donc je pardonne : soit il dort et alors on peut prendre plein de photos de lui… soit il est réveillé et ne tient pas en place !

Aujourd’hui, c’est la Fête des Chats des Blogueuses et je ne pourrais pas lui offrir un cadeau maintenant. Mais croyez bien qu’il sera gâté à Noël, qu’il sera couvert de câlins pendant mes vacances en France, et qu’il est tous les jours dans mon coeur, mon Disney, tout simplement.

(Sur ce, je file essuyer mes quelques larmes.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

6 réflexions sur « Fête des chats : Mon cher petit Disney… »

Laisser un commentaire