La face cachée de la blogueuse, partie 3 : Testeuse de fond ?

testeuse de fond

J’avais envie de débuter l’année avec une nouvelle rubrique, sur le blog. J’avais envie de répondre aux questions que l’on me pose régulièrement, de rendre mon blog plus “personnel”, de partager avec vous mon quotidien. J’ai donc décidé de vous présenter la face cachée de la blogueuse que je suis. Ma face cachée à moi.

Aussi, suite à la  première partie “Organisée ? “ et à la seconde sur comment j’écris mes articles, je vous propose de de découvrir comment je teste les produits dont je vous parle ! On y va !

Vous le savez si vous lisez mon blog plus ou moins régulièrement : la majorité de mes articles concerne des revues de produits testés (“revue” est d’ailleurs le tag le plus populaire sur le blog, ce n’est pas surprenant).

Tout a commencé il y a très longtemps sur la plateforme d’avis de consommateur Ciao : je voulais partager mon avis vis-à-vis des produits de beauté (entre autres) que j’utilisais, histoire de garder une trace de mes tests passés mais aussi d’aider les autres consommatrices à faire le bon choix lors de leur prochaine session shopping.

Lasse du manque de liberté sur Ciao, j’ai créé Apologie d’une Shopping-Addicte, espérant au passage gagner “de la voix” afin de toucher encore plus de consommatrices et donc de me déculpabiliser encore plus de mes achats quasi-compulsifs, leur donnant ce second but de guide d’achat (d’où le nom du blog).

Après quatre ans et demi sur ASA, donner mon avis reste le moteur premier de ce blog et j’essaie évidemment de le faire dans les règles de l’art pour pouvoir être vraiment utile : il me faut le tester A FOND un produit avant de vous en parler.

Pour les cosmétiques de type soin, j’attends donc de finir le produit en question avant de vous en toucher un mot. Quelques semaines de test pour un gel douche, quelques mois pour un shampooing ou une crème de jour… je prends mon temps pour être sure de ne pas succomber à l’appel de la nouveauté, pour voir les kératinocytes de ma peau se renouveler, pour être sure que mon cuir chevelu ne s’habitue pas à mon nouveau shampooing.

Comme vous pouvez le constater dans mes routines beauté, je ne change pas une routine peau du tout au tout, afin de justement déterminer si tel produit est bon, et non pas “un produit parmi tous ceux-ci a changé ma peau”. Le revers de la médaille, c’est que je peux par contre passer à côté d’une combinaison de produits parfaite… mais je prends ce risque-là.

La chronique d’un produit met encore plus de temps à arriver sur le blog vu que je programme mes articles à l’avance : je ne vais pas vous parler demain de mon dernier gel douche terminé aujourd’hui. Je le mets d’abord dans un carton, je programme l’écriture de l’article pour plus tard, j’écris l’article et je programme ce dernier pour plus tard.

Dans ce carton, il n’y a quasiment que des soins (ainsi que du thé), vu que je termine rarement mes produits de maquillage, mis à part mes fonds de teint, poudres, correcteurs et mascaras. Alors, vu que je pioche dedans les produits dont je veux vous parler, il n’est pas surprenant de voir peu de revues de maquillage ici : je ne pense pas à vous en écrire, c’est moins urgent que de débarrasser mon carton des produits vides qui l’encombrent !

Sur Apologie d’une Shopping-Addicte, vous ne me verrez donc pas écrire d’article mensuel sur mes produits finis… Cela ferait double emploi vu que, justement, tous les produits dont je vous parle dans mes revues sont bel et bien terminés ! Je pensais faire une vidéo trimestrielle sur Youtube avec le maquillage terminé mais, en une saison, je n’en finis pas des masses (par exemple cet été, je n’ai fini qu’un fond de teint et un mascara)…

Voilà, maintenant vous savez tout de ma face cachée de testeuse de fond ! J’espère que ces petites explications vous auront plu et je vous dis à très vite pour… des revues cosmétiques de produits terminés, bien sûr !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

Laisser un commentaire