Crèmes de jour # 45-46 : Battle entre Klorane et Filorga

C’est une battle un peu déloyale qui se mène, sur notre ring, aujourd’hui : celle entre la Crème d’eau de bleuet de Klorane et le Fluide double correcteur Age-Purify de Filorga. En selle !

battle fluides hydratants klorane filorga

Même si ce sont deux crèmes de jour (et de nuit) que nous allons faire s’affronter, aujourd’hui, elles ne jouent pas forcément dans la même catégorie. Certes, les deux peuvent s’acheter en parapharmacie… mais pas au même prix ! La Crème d’eau de bleuet de Klorane coûte une douzaine d’euros pour 30mL (40 euros les 100mL) quand le Fluide double correcteur Age-Purify de Filorga se vend dans les soixante euros les 50mL (120 euros les 100mL). A noter que j’ai vu passer pas mal de promos sur la marque Filorga, en parfumeries, récemment… donc ya moyen de faire quelques affaires…

crème eau de bleuet klorane

Le prix de la Crème d’eau de bleuet de Klorane peut s’expliquer sûrement car c’est une crème de jour hyper légère, adaptée et formulée pour toutes les peaux. C’est vendu comme un concentré d’hydratation, ce qui est super pour les peaux comme la mienne : grasse, ne nécessitant absolument pas d’être nourrie.

Je l’ai testée deux-trois mois environ (le temps de finir le tube, à raison de deux applications par jour), et j’ai trouvé ce produit vraiment confortable à l’application. La promesse de légèreté est tenue, ma peau ne suait pas lors de l’application. De plus, cette crème supporte bien d’être appliquée entre un sérum et le maquillage, c’est parfait pour un layering. Par contre, évidemment, Klorane ne vend pas cette Crème d’eau spécialement pour les peaux grasses, donc ce soin n’avait aucun effet sur mes brillances bien trop présentes…

Le plus de Klorane avec ce soin finalement assez basique ? Sa dimension écologique : le bleuet est bio et local (récolté à maximum 50km de l’usine).

fluide age-purify filorga

Non seulement le Fluide double correcteur Age-Purify de Filorga coûte près de trois fois plus cher… mais en plus il joue carrément sur un autre tableau. Cette fois-ci, je vous présente un soin parfait sur le papier pour mon type de peau : il est là pour traiter les peaux grasses à imperfections, tout en luttant contre les signes de l’âge. Et oui, mine de rien, je vieillis !

Au programme, sans vouloir trop rentrer dans les détails, une formule qui a l’air bien plus travaillée et étudiée : on retrouve dedans – pour l’action anti-âge – de l’acide hyaluronique (hydratant), un peptide et un glycopeptide… mais surtout, côté purifiant, 5 acides exfoliants (gluconolactone, acide citrique, acide mandélique, acide glycolique et un dernier que je n’arrive pas à détecter sur la liste ! ), de la niacinamide et du zinc. A noter que la niacinamide et le gluconolactone sont respectivement en troisième et quatrième places dans les ingrédients !

J’ai testé ce Fluide double correcteur pendant près de deux mois, tous les jours. Quatre jours par semaine, je le portais matin et soir, les trois autres jours je poursuivais un test commencé des mois plus tôt, requérant de laisser la lotion seule sur l’épiderme (c’est un acide non-rinçable). Honnêtement, j’ai plutôt aimé mon test. Le packaging est très joli et pratique avec son flacon air-less (même si je regrette qu’on ne voie pas combien il en reste dedans ! ). Une pression suffit à avoir assez de produit pour le visage, le cou et les oreilles. Et le fluide est vraiment fluide (mais pas liquide, hein) : il s’applique bien sur la peau, et ne la laisse pas grasse. En cours de journée, elle regraisse un peu, mais j’ai vu pire pour un produit à l’apparence crémeuse (en général, je fais plutôt confiance aux soins transparents, pas blancs nacrés).

Sur le court terme, je suis contente… mais est-ce que cela vaut une soixantaine d’euros ? Pas forcément. Le “soucis, c’est qu’on ne part pas de zéro avec ma peau : elle est grasse à imperfections mais je la traite et l’exfolie déjà régulièrement, et je n’ai “que” 33 ans, donc l’effet anti-âge sera plus préventif qu’autre chose. Je ne m’attendais pas à des miracles (une peau sans pore visible, sans aucun bouton et qui a l’air d’avoir 10 ans maximum ! ), mais à ce prix-là, peut-être que des acides un peu plus costauds auraient pu être sélectionnés, pour parfaire le résultat (on reparlera de ce sujet trèèès bientôt). A noter que mon avis est, de plus, basé sur l’utilisation simultanée du fluide et du masque de la gamme Age-Purify de Filorga, qui coûte un rein lui aussi (ça aussi, c’est un sujet pour plus tard ! ).

Au final, qui gagne cette battle entre Crème d’eau de bleuet de Klorane et le Fluide double correcteur Age-Purify de Filorga ? Je miserai sur une égalité (avec 3,5 étoiles) car les deux produits ont des avantages… et de sacrés inconvénients. En espérant que mon avis vous ait aidé malgré tout !

La note de l’addicte :

Et vous, quel est votre prix maximum pour une crème de jour de 50mL ? Moi, ce devrait être autour de 50 euros, heureusement le Fluide Filorga l’atteint lors de promos !

Produits reçus à fin de revue. Et comme d’habitude, cela n’altère pas mon avis !

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous. Merci à vous !

Un commentaire sur « Crèmes de jour # 45-46 : Battle entre Klorane et Filorga »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.