Livre jeunesse # 108 : 36 questions pour savoir si tu m’aimes – Vicki Grant

Non, je ne vous ai pas oublié ! C’est jusque que je n’ai qu 1 jour de week-end et que j’ai eu un peu de mal à m’organiser avec le boulot : avant, je commençais à 6h30 (et je dormais puis zombifiais l’aprem), puis j’ai commencé vers 11h (ce qui m’a permis de recharger mes batteries), et maintenant je travaille dès 14-15h et je finis tard le soir (mais j’ai enfin du temps pour faire des choses, et je rattrape peu à peu mon retard sur tous les plans).

Bref, me revoici pour une chronique littéraire, un roman pour jeunes adultes ou adolescents, une sorte de romance contemporaine. Il s’agit de 36 questions pour savoir si tu m’aimes de Vicki Grant, édité chez Michel Lafon.

36 questions vicki grant

Quatrième de couverture :

L’amour peut-il être provoqué ? Tel est le sujet de l’étude à laquelle participent Hildy, 18 ans, qui cherche à se lancer un défi, et Paul, 19 ans, qui n’est là que pour les quarante dollars qu’il peut empocher. Ils ne se sont jamais vus et doivent se poser 36 questions pour apprendre à se connaître comme « À quoi ressemblerait une journée parfaite pour vous ? », « Si une boule de cristal pouvait vous révéler la vérité, que voudriez-vous savoir ? » ou encore « Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ? ».

Au fil de leurs échanges, ils vont rire, pleurer, se mentir et apprendre à se connaître. Mais aussi découvrir les secrets douloureux que chacun essayait de garder enfouis. Cela suffira-t-il à faire naître des sentiments ?

Mon avis :

Une couverture avec deux ballons en forme de cœur et un titre qui parle de questions : il ne m’en a pas fallu plus pour avoir envie de découvrir, via son résumé, 36 questions pour savoir si tu m’aimes. Une fois lu, j’ai su que j’allais dévorer ce roman de Vicki Grant !

Dès que l’on ouvre le livre, on entre pile poil dans le vif du sujet : Hildy arrive dans le bureau d’un psychologue qui va “l’utiliser” pour une expérience de psychologie / sociologie : peut-on tomber amoureux en se découvrant à l’aide de 36 questions ? Paul est le visiteur suivant, bien moins enclin à l’expérience en elle-même qu’aux 40 euros qu’il va toucher par la suite. Les voilà tous deux dans la même salle, et le dialogue peut commencer.

J’insiste sur le mot dialogue car c’est la forme que prend une bonne partie du récit. Une forme bien sympathique qui ne permet pas directement de savoir ce qu’il se passe vraiment dans la tête des protagonistes, ni ce qu’ils font… si ce n’est que les silences, mis en avant par des sauts de ligne, permettent de mieux comprendre ce qu’il se passe, ce qu’ils expriment à demi-mot.

Je ne vous en dirai pas plus sur les tenants et aboutissants de cette expérience psychologique, je ne veux pas vous spoiler la fin, mais j’avoue que j’ai été agréablement surprise par le choix des questions qui sont posées. Il y a vraiment de tout et j’imagine que si deux personnes décident de vraiment jouer le jeu et de se poser ces questions, d’y répondre avec sincérité et de prêter attention à ce que dit l’autre, on peut créer une amitié – si tant est que les deux personnes ne soient pas asociales.

Dans tous les cas, j’ai été charmée par ma lecture. C’est frais, c’est vif, c’est original, et cela m’a permis de me poser des questions sur ma vraie vie, donc je ne peux que vous recommander de découvrir 36 questions pour savoir si tu m’aimes de Vicki Grant, vous aussi.

La note de l’addicte :

4-etoiles

Et vous, vous vous aimeriez savoir la liste des 36 questions qu’ils se posent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.