Evénement # 27 : Ma visite de la Cité de l’Espace à Toulouse

cite espace toulouse

Après la rentrée, il est souvent difficile de reprendre le rythme. On a du mal à jongler entre vies professionnelle et privée, on est tentés de rester chez soi pour recharger ses batteries quand on est de repos. Et si vous profitiez, au contraire, de vos week-ends pour prolonger les découvertes, près de chez vous ? Cela vous mettra le baume au coeur, cela vous boostera !

Si vous habitez la région toulousaine, je vous propose de vous diriger vers le parc à thème de la Cité de l’Espace : orienté vers le ciel, avec sa maquette taille réelle de la fusée Ariane 5, il vous permettra de vous divertir tout en vous instruisant. C’est un lieu parfait pour les scientifiques en herbe, petits et grands !

J’ai visité la Cité de l’Espace à trois reprises dans ma “courte” vie : peu après son ouverture en 1997, puis en 2008 avec des amis et, enfin, fin août 2015. A chaque fois, j’ai passé un super moment et je me suis instruite en m’amusant. Laissez-moi vous présenter ce lieu emblématique de Toulouse…

cite de l'espace toulouse

En août, j’ai visité le parc en compagnie de ma mère, qui n’y était pas allée depuis l’ouverture, il y a presque 20 ans. C’était un samedi de fin de vacances, mais il y avait quand même une belle affluence à la Cité de l’Espace ! Beaucoup de familles avec enfants, mais aussi des couples venus découvrir l’histoire de la conquête spatiale. Heureusement, le parc est grand, il y a beaucoup à voir et à faire, on ne se sentait pas si nombreux que cela.

Si l’on veut tout voir et tout tester, il faut compter une journée entière de visite, car la Cité de l’Espace se compose du bâtiment principal des expositions, sur trois niveaux, mais aussi d’un grand jardin où sont disséminés un Terradome, une coupole d’astronomie, la Station Mir et la Capsule Soyouz, le bâtiment Astralia (son cinéma Imax et son Planétarium 360 degrés),…

Avec ma maman, nous n’avions que 5h devant nous, et pour voir tout ce qui nous intéressait le plus, on s’est aidées du plan et surtout du programme des activités du jour, car certaines attractions ne sont ouvertes qu’à certaines heures. Voici un petit résumé de notre visite…

philaé cité espace toulouse

On a commencé par visiter le niveau -1 du bâtiment des expositions, qui nous parle de l’actualité de la conquête spatiale : on y trouve notamment des maquettes en taille réelle du robot Philae (avec son compagnon Rosetta) et du robot Curiosity, dont vous avez dû entendre parler récemment aux informations. En attendant qu’un démonstrateur nous explique comment l’atterrissage de Philae s’est passé et les informations qu’il a transmises depuis aux scientifiques, je me suis amusée avec la caméra embarquée de Curiosity, caméra qui est dirigée sur Mars au quotidien par les équipes du CNES de Toulouse. Ma maman, pendant ce temps-là, testait ses connaissances sur un des nombreux quizz disponibles au public.

La démonstration du robot Philae était très sympa, super interactive et m’a permis de bien comprendre toute la logistique impliquée dans ces projets spatiaux !

Par la suite, nous avons visité le niveau 1 du bâtiment des expos, l’occasion de se rappeler l’histoire des fusées, de comprendre comment les satellites sont en orbite autour de la Terre,… le tout en s’amusant, on ne se contente pas de lire des panneaux, il y a des jeux, des quizz, des écrans tactiles, des pseudo-hologrammes qui nous parlent…

Nous aurions bien testé les deux activités du Hall d’entraînement (le Siège Rotatif pour s’entrainer à devenir astronaute et le Moon Runner pour sentir comment cela fait de marcher sur la Lune) mais il y avait un peu de monde (30 minutes d’attente environ).

Alors direction les jardins pour entrer dans la Station Mir (véritable modèle d’essai) et se rendre compte combien tout y est pensé jusque dans les moindres détails ! Parce que l’espace est très réduit et que la gravité n’y a pas de pouvoir ! On notera que les astronautes ne dorment pas allongés… et que le recyclage des urines et de la sueur y est monnaie courante, pour pouvoir être autonomes vis-a-vis de l’eau.

On est aussi allée à la Coupole d’astronomie pour observer le soleil (avec des explications d’un démonstrateur super pratique pour être sûrs de bien voir ! ).

terradome toulouseIl est possible de s’installer dans la capsule Soyouz pour se rendre compte de l’étroitesse de la chose… mais on a préféré aller au Terradome où est organisé, toute l’après-midi, un grand test de nos connaissances sur les formes de vie extrêmes ! Nous étions une bonne vingtaine à jouer, dans un décor de science-fiction, à répondre à des questions à choix multiples en appuyant sur des boutons, en équipe ! J’ai adoré cette expérience enrichissante… même si mon équipe n’a pas gagné (dire que je suis biologiste… ! ).

Il nous restait un peu de temps avant d’aller à la dernière séance du Planétarium. Nous en avons profité pour visiter l’intérieur de la fusée Ariane 5, en taille réelle (53 mètres de haut ! ), qui comporte la base des enfants : les jeux d’apprentissage y sont très nombreux et ludiques. On en apprend plus sur les étoiles, sur la déconstruction d’une fusée lors du lancement de celle-ci dans l’espace…

En retournant vite fait au bâtiment principal, on a pu assister à une courte conférence de météorologie, qui nous a permis d’analyser notre été caniculaire et de comprendre le principe des prédictions météorologiques (et donc de savoir avec précision le temps qu’il ferait dans les prochains jours ! ).

planétariumEnfin, c’était l’heure de notre visionnage de Collisions cosmiques au Planétarium, un film qui explique les cataclysmes qui ont créé notre univers… et qui nous rassure sur la probabilité d’une future rencontre entre la Terre et une comète. Bien installés dans des fauteuils super confortables, un peu penchés en arrière, on observe ce film sur l’écran qui recouvre tout le dôme. La qualité d’image est à couper le souffle, on s’y croirait alors que ce sont des images de synthèse ! A la fin du film, un animateur nous présente pas-à-pas la carte du ciel que nous observerons de Toulouse le soir-même, nous montrant les constellations les plus connues et les plus rares, aussi. Un vrai bonheur du début à la fin !

Avant de partir, un petit tour à la boutique permet de rapporter des souvenirs pour se rappeler cette super visite. Le temps passe si vite à la Cité de l’Espace ! C’est vraiment un endroit idéal pour se cultiver en famille ou entre amis, une pause de rêve qui met en avant notre histoire spatiale… et peut donner des vocations aux plus jeunes, qu’ils soient français, espagnols ou anglais (les panneaux, vidéos… sont multilingues).

Alors, si jamais vous habitez à Toulouse ou si vous venez dans le coin, câlez-vous une journée pour visiter la Cité de l’Espace. Vous pourrez aussi vous y restaurer (plusieurs restaurants +  des espaces de pique-niques).

L’entrée coûte une vingtaine d’euros pour les adultes, elle est évidemment moins onéreuse pour les plus jeunes, et des tarifs de familles / groupes sont disponibles. Avis aux jeunes adultes : renseignez-vous sur le Chéquier Toulouse Jeunes.

La note de l’addicte : 5-Etoiles

Et vous, vous aimeriez passer une journée à la Cité de l’Espace ?

Toutes les infos sont disponibles sur le site http://www.cite-espace.com/

Merci beaucoup à Sébastien

pour m’avoir permis de revisiter ce parc à thème toulousain !

PS : j’ai utilisé en majorité les photos officielles, elles sont à couper le souffle !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

1 réflexion sur « Evénement # 27 : Ma visite de la Cité de l’Espace à Toulouse »

  1. Dommage que j’habite trop loin ! ton enthousiasme est communicatif et cette cité de l Espace est vraiment un site génial pour les adultes, et pour les enfants ! J’aimerais y aller un jour !

Laisser un commentaire