Truc numéro 10: Appareil à LED Luminotherapist – Filorga

kit-luminotherapist.jpg

Fin novembre, j’ai reçu un appareil Filorga à tester, il s’agissait de leur nouveauté, le kit Luminotherapist qui, comme son nom l’indique, traite la peau à l’aide de la lumière (celle de ses LED, ici). Après un tout petit peu plus d’un mois d’essai, il est temps de vous en parler.

Avant de commencer, je vous annonce d’ores et déjà son prix: 199 euros pour le kit, 39 euros pour la recharge du LED-Booster (un produit complémentaire).

Le kit Luminotherapist contient donc un appareil à utiliser chez soi (que j’appellerais par facilité le Luminotherapist, par la suite) qui peut s’utiliser avec un produit cosmétique particulier: le LED-Booster de Filorga (disponible en miniature dans le kit), qui booste les effets du Luminotherapist quand on l’applique juste avant sa séance et qui booste ses effets à plus long terme quand on l’applique entre deux séances.

Le Luminotherapist diffuse trois longueurs d’onde (on a donc trois couleurs de LED différentes) qui sont associées différemment selon les trois programmes de soin qu’il propose: fermeté, imperfections et anti-fatigue-éclat. Chacun de ses programmes dure 8 minutes et est à faire, seul ou combiné à un autre, sur tout le visage ou sur seulement une zone précise, tous les jours.

Voici (enfin) mon avis sur ce kit.

L’addicte ne peut qu’aimer…

– Déjà, j’ai adoré le concept d’adapter la luminothérapie médicale dans un appareil à avoir chez soi. Le fait que celui-ci puisse convenir autant aux peaux matures (qui manquent généralement de fermeté), aux peaux de la working girl typique (qui manque généralement d’éclat) ou aux peaux jeunes (qui ont généralement des imperfections) m’a semblé génial pour un achat “en commun” avec un ou plusieurs membres de sa famille proche, ce qui diminurait fortement le prix de ce kit qui doit en freiner plus d’une!

– L’appareil est très joli, il a l’allure d’un produit “à la pomme” avec son design épuré et arrondi ainsi que sa blancheur parfaite.

– Il ne prend pas trop de place car il se range, avec son cordon d’alimentation, dans une boite de 20x15x5cm (et encore, elle est trop grande pour lui, la boite!).

– Il est finalement assez facile à utiliser une fois que l’on a bien lu la courte notice d’utilisation: tu appliques ton LED-Booster, tu branches, tu choisis ton programme, tu fermes les yeux et tu passes le Luminotherapist sur ton visage (ou la zone à traiter) avec des mouvements lents. Une fois les 8 minutes finies, tu débranches, tu l’essuies avec un chiffon doux et voilà!

– Le temps des programmes est relativement court (8 minutes, je le rappelle).

– Le LED-Booster est un produit agréable à utiliser, qui ne rend pas la peau collante ni rien!

L’addicte fronce le nez sur…

– Le fait que trouver 8 minutes de libre chaque jour alors qu’on a le visage démaquillé et propre, c’est pas facile du tout. C’est peut-être parce que je l’ai testé en fin d’année, avec mes exams, mes devoirs à rendre… mais j’ai vraiment eu du mal à être régulière dans mon utilisation car, le soir venu, après avoir fini tout ce que je devais faire, il était déjà bien trop tard pour que j’utilise le Luminotherapist, mon corps me criait d’aller me coucher.

– Le fait que notre peur instinctive des LED et autres lumière laser nous pousse à fermer les yeux très très très forts dès qu’on aperçoit les rayons à travers nos paupières, pendant l’application: ce n’est absolument pas reposant. De plus, j’avais tendance à aller plus vite au niveau du front, des tempes et du nez pour éviter d’abîmer mes yeux.

– Le fait que je n’ai pas réussi à trouver comment mettre le programme en court en pause, sans faire exprès, quand je voulais vérifier l’heure ou autre, je l’arrêtais et il me fallait le recommencer depuis le début!

– Le fait que, évidemment, comme je n’ai pas été régulière, je n’ai pas vu de résultats clairs sur ma peau. D’autant plus que cela ne me semble pas évident de constater de réels effets du Luminotherapist au bout de 1 mois de traitement avec le programme imperfections, dans la mesure où on a généralement un pic de boutons, peau grasse, points noirs une fois par mois, à cause du cycle…

– Le fait que les résultats constatés par l’étude Filorga n’a été réalisée que sur 12 sujets (déjà que 12 pour un programme, c’est peu, j’ai bien peur que ce soit plutôt 4 par programme…).

La note de l’addicte: 3 étoiles

Vous l’aurez compris, sur le papier, j’ai été conquise mais mon test n’a pas été concluant, je bloque surtout sur le fait que la majorité des personnes n’a pas 8 minutes (au moins) à consacrer chaque soir à sa peau, en plus de ses soins du soir.

Et vous, un tel appareil, ça vous donne envie, sur le papier (si on oublie son prix)?

Retrouvez le kit Luminotherapist de Filorga en vente en parapharmacie et chez Marionnaud.

Un énorme merci à Marie pour cette découverte!

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

5 réflexions sur « Truc numéro 10: Appareil à LED Luminotherapist – Filorga »

  1. Sur le papier, je brule de l’essayer, je me dis que 8 minutes, c’est pas tant que ça par jour! comme toi, j’aurais testé l’anti-imperfections. Mais aurais-je le courage de faire ça chaque jour?

  2. Merci pour ce test, c’est vrai que le Luminotherapist est tentant sur papier (moi c’est la fermeté et le manque d’éclat qui m’intéressent).
    Mais se motiver pour 8 minutes par jour, pas facile, surtout que j’imagine que la régularité est le facteur de réussite le plus important !
    Quand au prix, si les résultats sont là, c’est un bon investissement. Il est urgent d’attendre des tests plus probants, comme tu dis, 12 sujets, ce n’est pas vraiment représentatif 🙁

  3. Sans pensez au prix oui sa me plairais . Je prends du temps même claqué pour prendre ma douche le soir et bien me démaquillez et faire mes soins j’ai vu faire mon programme complet a 3h du matin . Donc les 8 min ne me dérangerais pas .
    Il faudrait que le reteste pendant tes prochaines vacances par exemple !

  4. Oui si on oublie le prix c’est clair que c’est tentant… mais bon je suis comme toi je sais que je ne serai pas régulière, donc mettre 200€ dans un appareil qui n’a pas de résultats concrets ça ne me tente pas !

Laisser un commentaire