Et si on visitait Angers à travers une de ses spécialités culinaires ?

Qu’on se le dise : j’adore voyager. Sortir de ma routine, quitter ma zone de confort, m’enfuir de mes sentiers battus. Prendre l’air, découvrir de nouvelles merveilles architecturales, voir des bâtiments et des œuvres que je n’avais jusqu’alors qu’entre-aperçus dans les livres et à la télé. Que ce soit à une heure ou dix de chez moi, j’apprécie ce dépaysement. J’aime aussi l’étendre jusque dans mon assiette, goûter ce qui m’est étranger et pourra plaire à mon palais.

Voyager gustativement en France

On nous le dit sans cesse : la France est un pays gastronomique. Aussi, il n’est pas surprenant de pouvoir voyager gustativement grâce aux nombreuses merveilles de la cuisine française. En tant que bec sucré, je voue un culte aux violettes de Toulouse (évidemment !), mais aussi à la tarte Tropézienne, aux calissons d’Aix-en-Provence, au gâteau basque, au nougat de Montélimar, aux cannelés bordelais, aux marrons glacés provençaux, aux biscuits roses de Reims… Mais je n’ai pas encore goûté la spécialité angevine, le Quernon d’Ardoise. Cela ne saurait tarder !

La Petite Marquise et le Quernon d’Ardoise

C’est dans les années 40 que la maison La Petite Marquise est née, à Angers. Vingt ans plus tard, son propriétaire M. Maillot cède cette maison à son employé Michel Berrué. Celui-ci décide de conserver l’aspect artisanal de l’entreprise et ne tarde pas à y créer, en 1966, le fameux Quernon d’Ardoise. Cette spécialité n’est autre qu’une fine nougatine aux amandes et noisettes caramélisées, enrobée ensuite de chocolat… bleu ! La couleur de ce petit carré de douceur n’est pas surprenante quand on le sait inspiré par l’ardoise qui orne les toitures de la région et qui lui a donné son nom.

gamme maison du quernon

Depuis lors, le Quernon d’Ardoise fait des gourmets heureux, qu’on le déguste seul ou accompagné d’un café, que l’on soit en solo, en famille ou entre amis. Il est si populaire qu’on lui a attribué un Ruban Bleu en 1990 au Salon mondial de la boulangerie, de la pâtisserie et des traiteurs, le salon Europain & Intersuc, mettant en avant le savoir-faire des maîtres pâtissiers et chocolatiers de La Petite Marquise. Finalement, en 2015, La Petite Marquise devient officiellement La Maison du Quernon d’Ardoise.

Où le trouver ? Qu’acheter ?

Le Quernon d’Ardoise s’achète du mardi au samedi à la Maison du Quernon, au 22 rue des Lices à Angers. En dehors de ces horaires ou si vous n’êtes pas dans la région angevine, vous pouvez le trouver sur la boutique en ligne Le Quernon d’Ardoise. Ça, c’est pour la partie la plus facile… le plus difficile sera de faire son choix parmi les dizaines de propositions de la marque !

Si vous souhaitez seulement goûter cette spécialité, il y a une boîte de 60g pour seulement 4,74 euros. Mais cela risque de faire des jaloux autour de vous, donc à vous les boîtes ou ballotins plus grands, de 245g à 1kg. En sachets, il faut compter entre 6,82 et 19,34 euros pour respectivement 100 et 300g de Quernons d’Ardoise. Et comme une gourmandise en cache souvent une autre, la Maison propose aussi des rochers et oursons en chocolat, ainsi que des produits du Cointreau : mini-griottines, bonbons et le fameux Carreau des Rairies (qui, à l’image du Quernon d’Ardoise, s’inspire des carreaux de terre cuite pour proposer une pâte d’amandes à l’orange et aux pralines).

Qui c’est qui a faim, maintenant ?

article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.